Le casque vélo vraiment efficace

D’après la science, pour qu’un casque vélo soit réellement efficace contre les commotions cérébrales, il devrait ressembler à cela.

Une association de promotion du casque vélo (?) de Washington aux USA a demandé à deux experts quelle épaisseur de mousse serait nécessaire pour transformer un casque de vélo que l’on peut trouver sur le marché en un véritable casque anti-commotion cérébrale.

Les deux experts ont produit une analyse chiffrée et l’association a réalisé un casque sur la base des chiffres des deux experts (photo).

Bon, le casque en question n’est peut-être pas très pratique à utiliser tous les jours sur son vélo pour aller au boulot par exemple, mais c’est garanti anti-commotion cérébrale!

Par contre, cela amène une question: à quoi servent réellement tous les casques vélo que l’on trouve sur le marché? Vous avez trouvé la réponse? A rien.

Source: http://www.bhsi.org/concussionhelmet.htm

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

8 commentaires sur “Le casque vélo vraiment efficace

  1. Lyn.

     

    Cet article tombe à pic car j’ai tout de suite pensé à Carfree, quand je suis tombée sur ce « truc » du célèbre Michel Cymes. C’est pas long, je le mets en entier :

    C’est tous les jours que vous croisez en France des cyclistes qui slaloment entre les voitures, passent au rouge, circulent tranquillement dans les couloirs de bus ou sur les pistes cyclables sans protection. C’est complètement irresponsable. Et ne parlons pas des parents qui emmènent le petit à l’école sur le siège arrière du vélo eux aussi sans casque. C’est d’autant plus grave que le vélo se développe beaucoup, car il y a de plus en plus d’aménagements (Velib’ à Paris, vélo électrique). Qui dit plus de cyclistes dit davantage d’accidents : c’est mathématique et inéluctable.

    Rappelons que notre crâne n’est pas en béton armé. C’est un os. Comme tous les os, il peut casser. Mais la grande différence avec les autres os de notre squelette, c’est que le crâne protège notre cerveau. Quand il y a une fracture du crâne après une chute, il va y avoir saignement. Des petits vaisseaux vont être cisaillés par le choc. Quand vous vous cassez la jambe, s’il y a une plaie le sang va s’écouler à l’extérieur. Pas dans le crâne. Comme celui-ci n’est pas extensible, le sang s’accumule entre l’os et le cerveau. Il forme un hématome. Au mieux, on s’en sort parce qu’on a pu l’évacuer en urgence ; au pire, on n’a pas pu intervenir à temps.

    Le port du casque doit être obligatoire pour tout le monde sur un vélo, mais aussi pour ceux qui utilisent les overboards (les planches à roulettes électriques). Qui dit nouveaux transports dit nouvelles traumatologies.

    À voir en vrai ici : clic

    Bien à vous ! Une cycliste inconsciente 😉

  2. Bernard Biciclisto

    Bien sûr le casque ne protège pas les poignets, les coudes ou les clavicules, et il ne protégera jamais la tête des roues des camions et des voitures. Mais vous ne pouvez pas dire que le casque ne sert à rien, il peut protéger des chocs à la tête plus ou moins importants.

     

    S’il faut faire un écart brusque pour éviter un chauffard et qu’on heurte une bordure de trottoir, qu’on tombe dans un rail de tram, qu’on glisse sur un zébra ou une passerelle en bois humide… Je le porte presque toujours, et en 10 ans et presque 50 000 km il m’a servi 3 fois, toujours en ville.

     

    Une fois mon casque a éclaté (fendu en deux), je n’ai rien eu, sans casque j’aurais eu certainement un sérieux traumatisme crânien et une belle plaie à la tête. Une autre fois mon casque a frotté sur 50 cm de la chaussée – sans casque c’est mon front qui aurait frotté. La dernière fois le choc était léger, pas de marque sur le casque, mais en aurait-il été de même pour ma tête ?

  3. alain

    Pour parler de ce Cymes… Je lui ai écrit suite à sa diatribe sur le casque vélo. J’ai cité le nombre de morts en voiture, les incivilités des autos, le port obligatoire pour les bagnolards (3000 morts en France par an).

    Il est très fort pour raconter des conneries mais pour répondre, j’attends toujours… Remarquez que je ne me fais aucune illusion. Ces mecs sont juste payés pour faire des polémiques histoire d’abrutir encore plus le peuple devant l’écran carré qu’on nomme télé, pour le reste, ils n’ont guère d’utilité sociale.

  4. Vincent

    Statistiquement, c’est peanuts.

    Les Hollandais ne sont pas plus cons que nous : vous vous doutez bien que si le casque avait une utilité réelle en milieu urbain, ils l’auraient imposé depuis longtemps. Là-bas, il n’est même pas imposé aux enfants.

    Et si l’objectif est de réduire le nombre de traumatismes crâniens, il faut d’urgence l’impose aux piétons et aux automobilistes.

    Chiche?

  5. abil59

    Sur youtube je vous conseille une chaine qui s’appelle « holland bikes » qui montre à quel point les cyclistes néerlandais sont nombreux…à se passer du casque aussi!

  6. Pédibuspedibus

    et l’hémoccult obligatoire pour les gnognolards, because la sédentarité ça prédispose aux emmerdes colorectaux…

    leur apprendra à vouloir faire porter le chapeau aux utilisateurs de la p’tite reine…

    pas boaa, plutôt beurk…

Les commentaires sont clos.