Pétition pour stopper l’empoisonnement de nos enfants!

Réclamons le respect de la législation pour sauvegarder la santé de nos enfants! L’école Michel Servet du 1er arrondissement de Lyon est affectée, plus qu’aucune autre à Lyon, par une pollution multiforme de l’air (NO2, particules fines, benzène, CO2) résultant, pour une part, du fort trafic automobile au débouché du tunnel de la Croix-Rousse.

Les polluants en cause sont connus pour leur nocivité, accrue lorsqu’ils affectent des publics sensibles comme nos enfants, inhalant deux fois plus qu’un adulte :

> Dioxyde d’Azote (N02) : pathologies pulmonaires (asthme, toux, bronchites, bronchiolites…);

> Particules fines : risques cardio-vasculaires, pathologies pulmonaires, cancérogène probable;

> Benzène : troubles digestifs, troubles du système nerveux, maux de tête, cancérogènes et mutagènes confirmés.

La situation alarmante est connue depuis au moins 2009, date à laquelle une sonde a été implantée dans la cour de l’école située juste au dessus du tunnel (voir photos montrant les aérateurs à moins de 20 m de l’école).

Un rassemblement citoyen a eu lieu en février 2014 suite auquel une étude a été commanditée à Air Rhône-Alpes. Les résultats de l’étude sont parus début avril 2016 sans que la ville de Lyon n’opère de communication auprès des parents d’élèves concernés.

Aujourd’hui, le taux du dioxyde d’azote (55ug/m2) sur l’école est scandaleusement au-dessus de la norme fixée par l’Etat français (40ug/m2)!

Les actions correctives proposées sont honteusement insuffisantes (aération des classes, balayage humide des sols, condamnation de la cour et du gymnase…) et les courriers adressés aux autorités restés sans réponse!

Nous, parents d’élèves de l’école Michel Servet, enseignants, personnel de l’école, mais aussi habitants des quartiers riverains, sommes :

* choqués par les résultats de l’étude menée sur l’air toxique respiré par tout un chacun autour de la zone de l’école,

* et indignés par l’inaction des autorités compétentes.

La santé de nos enfants est en jeu!

En ce sens, nous exigeons que vous preniez vos responsabilités de Maire et de Président de la Métropole de Lyon et mettiez en œuvre des solutions radicales et pérennes pour le 1er septembre 2016 afin de cesser l’empoisonnement des enfants et des riverains.

Les parents d’élèves du groupe scolaire Michel Servet, associés aux enseignants et personnels de l’école.

Signez la pétition!
https://www.change.org/p/g%C3%A9rard-collomb-ecole-michel-servet-stoppez-l-empoisonnement-de-nos-enfants-au-n02

Le collectif contre la pollution de l’école Michel Servet.
https://fr-fr.facebook.com/collectif.pollution.servet/

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

6 commentaires sur “Pétition pour stopper l’empoisonnement de nos enfants!

  1. Esnée

    Bonjour

    le partage facebook de la pétition depuis le site change.org est planté, ne fonctionne pas ! Dommage…

  2. Pédibuspedibus

    remarque de béotien ignorant de la vie locale lyonnaise, donc un peu de mansuétude siouplait :

    une mesure conservatoire ne pourrait-elle pas constituer à limiter la vitesse des véhicules dans le tuyau à bagnoles…?

    des modélisations intégrant le paramètre vitesse a-t-il déjà été réalisé… ? quels seraient les freins (!) au cas où serait décidée une limitation de vitesse avec contrôle et sanction automatique (radar?)… ?

    l’idéal serait une telle solution en cas de faisabilité, comme première étape avant requalification de l’ouvrage pour y faire transiter un TCSP, non… ?

    comme  les Lyonnais carfristes évaluent ce type de proposition… ?

  3. Pédibuspedibus

    http://catalogue.setra.fr/documents/Cataloguesetra/0005/Dtrf-0005666/DT5666.pdf

    p. 6 : l’optimum de réduction d’émission d’oxydes d’azote semblerait se trouver entre 60 et 70 km/H.

    Les bouchons et ralentissements comme la vitesse élevée sont fortement générateurs de polluants aériens azotés. La vitesse réelle est-elle beaucoup plus élevée que la plage d’optimum… ? Sinon une vitesse légèrement plus base que les 60-70 – 50 par exemple – aurait le mérite de présenter un meilleur bilan environnemental :

    – moins d’occurence de thrombose routière, avec un débit assuré plus grand;

    – un petit peu plus d’émissions de NO2 NOx;

    – peut être un moins de bruit, suivant le couple moteur utilisé à cette vitesse-là :

    p. 2 :

    http://www.bruitparif.fr/sites/forum-des-acteurs.bruitparif.fr/files/ressources/VITESSE-Essentiel-FINALE.pdf

  4. Roule tranquille

    @pedibus :

    Oh oui oui oui, des radars automatiques à Croix-Rousse et même partout dans Lyon, un par rue, je dis « oui » et « s’il vous plait ».

    Marre d’être klaxonné/de prendre des appels de phares/d’être doublé sans clignotants par des abrutis de lyonnais parce que je respecte les limitations (70/50/30) à hauteur du panneau, chaque fois que je quitte mon coin tranquille pour passer dans leur ville.

    Ces gens ont un problème, flashons-les sans pitié et sans délai.

    Et s’ils pouvaient apprendre à conduire rationnellement, c’est à dire l’inverse de démarrer en trombe au feu vert pour planter les freins 100m plus loin, ce serait bien aussi (et certainement beaucoup moins polluant). À quand des « radars d’accélération » dans les zones polluées ?

  5. Pédibuspedibus

    bon Roule Tranquille, amène les potes et copines Lyonnais sur le site Carfree, on va tâcher de mobiliser la faune à pédales, motorisée ou non…

    mais je te préviens : je suis coupé de mon biotope moaaaa : j’habite Bordeaux/bordel, à plus d’un demi millier de km à l’ouest… mais je suis sûr qu’on peut faire quand même plein de choses ici…

    @+ peut être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.