La France connaît ses premiers bouchons de cyclistes

Cela devait arriver, avec la croissance vertigineuse du vélo urbain, les premiers bouchons de cyclistes apparaissent en France… Les Pays-Bas n’ont qu’à bien se tenir, car on va bientôt devenir le pays du vélo!

Au-delà de la plaisanterie, c’est bien un véritable bouchon de cyclistes dont se fait l’écho la Dépêche du Midi.

Cela s’est passé le 18 octobre dernier à Toulouse au bord du canal du Midi. « C’était vers 8h30 au niveau de la passerelle coulissante qui enjambe le passage pour bateau entre le canal et le bassin du radoub, explique Colin Leroy qui a filmé la scène et l’a postée sur son compte Twitter. Un bateau des Voies navigables de France a dû passer et a donc empêché les cyclistes de traverser. Ça arrive parfois mais c’est toujours étonnant, » ajoute le Toulousain de 37 ans qui fait le trajet entre les quartiers Jules-Julien et Trois-Cocus, tous les jours.

Si le bouchon n’a duré que 4 minutes et n’est lié qu’à la disparition temporaire d’une passerelle, il prouve en tout cas que les cyclistes sont de plus en plus nombreux.

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

7 commentaires sur “La France connaît ses premiers bouchons de cyclistes

  1. martee

    Je connais bien l’endroit (même si je ne suis pas toulousain), même en temps normal c’est une passerelle étroite qui ralentit pas mal le flux des vélos.

    On pourrait même parler de circulation en accordéon 😉

    Va falloir construire une 2×2 voies !

  2. Jean-Marc

    « Va falloir construire une 2×2 voies ! »

    Les aménagements appellent les véhicules

    => construire une 2×2 voies pour des voitures, car il y a des bouchons, permet juste d avoir plus de voitures qui empruntent la route

    => après 3 mois où cela circule légèrement moins mal, juste après l arrivée de les nouvelles voies,

    très vite, les même bouchons réapparaissent, mais plus sur une 2×1 voie, mais sur la 2×2 voies.

    Donc pour les voitures, c est vraiment inutile (au contraire, c est même néfaste : cela n améliore en rien la circulation la voitures, mais par contre, les aménagements 2×2 voies autos/tous véhicules rendent les autres modes, les modes actifs, moins appropriés, faisant qu’il y a encore plus de voitures/encore moins de personne osant utiliser les autres modes)

     

    Là, par contre, quand on voit la fin de la vidéo, quand les cyclistes se croisent sur la passerelle, avoir 2 passerelles, une dans un sens, l autre dans l autre, serait approprié (avec la nouvelle plus large que l actuelle, pour permettre aussi aux piétons dans les 2 sens de l emprunter, avec les cyclistes dans un seul sens) :

    cela favoriserait l usage du vélo vis à vis des autres autres usages, qui, contrairement à l usage généralisé de la voiture, n a pas un fort impact négatif

  3. BR

    Juste pour signaler ce documentaire en libre accès jusqu’au 29 octobre  : BIKE vs CARS -Français, anglais – 91mn

     

    Synopsis :

    Le changement climatique et le stress journalier d’être enfermé dans sa voiture frustrent les gens plus que jamais.

     

     

    Les gens de différentes villes du monde s’arment d’un vélo comme moyen pour changer.

     

     

    Pourtant, la vente de voitures explose: un milliard de voitures aujourd’hui; deux milliards en 2020…

    http://greenpeacefilmfestival.org/les-films/les-films-en-competition-2017/energie/bikes-vs-cars/

    Il ne reste que 2 jours pour voter pour ce film… ou pour un autre doc.

  4. Hdkw

    Ca montre aussi a quel point Toulouse manque de voies sures en vélo. Il n’y a que le canal du Midi ou on peut faire 100m sans craindre pour sa sécurité ou s’arrêter a un aménagement mal fichu.

  5. Vincent

    Hdkw > Ca montre aussi a quel point Toulouse manque de voies sures en vélo. Il n’y a que le canal du Midi ou on peut faire 100m sans craindre pour sa sécurité ou s’arrêter a un aménagement mal fichu.

    +1. Pareil à Paris, notamment sur la Coulée verte dans le sud.

  6. Robin Lespagnard

    Perso, je préfère mille fois être dans ce bouchon, parmis les humains, à l’air et à pieds, qu’en voiture avec les nuages de diesel dans les poumons.

  7. Virlogeux Pierre

    Bonsoir,

    Étant à Toulouse je connais bien l’endroit qui est effectivement très étroit et en plus il y a une petite rampe coté centre ville ou il faut faire très attention pour la franchir.

    Il y a des jours ou effectivement, c’est parfois compliqué tout simplement de doubler un cycliste lent ou des piétons !

    Bientôt viendra le jour ou au lieu de faire des pistes cyclables, il faudra faire des pistes pour les voitures :-)))

    Il y a aussi quelques autres passages délicats le long du Canal du Midi :

    – traversée de la rocade sud forte pente et peu de visibilité

    – traversée du pont Giordano Bruno à Rangueil manque de visibilité et piste dégradée par une racine de platane.

    – traversée du pont Latécoère entre Toulouse et Ramonville manque de visibilité

    – colimaçon du port technique de Ramonville manque de visibilité et passage étroit. On peut l’éviter en faisant le tour par le port sauf si il est fermé pour cause de travaux au port.

    Je suis parfois étonné qu’il n’y ait pas plus d’accidents entre les fous du dimanche qui foncent à donf sur des vélos de course (vrais panneaux publicitaires ambulants), les joggers, les mamies les chiens avec laisse à rallonge, les gosses …. ( j’ai fait une chute à cause d’un chien il y a environs 30 ans)

    A vélo une règle de conduite : vigilance même sur une piste cyclable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.