Schwarzenegger veut poursuivre les compagnies pétrolières pour « meurtre au premier degré »

La prochaine mission d’Arnold Schwarzenegger: poursuivre les compagnies pétrolières « pour avoir sciemment tué des gens dans le monde entier« .

L’ancien gouverneur californien et militant écologiste mondial a annoncé récemment qu’il est en pourparlers avec plusieurs cabinets d’avocats privés afin de lancer une action en justice contre les compagnies pétrolières.

Selon lui, ce n’est pas différent de la question du tabagisme. L’industrie du tabac savait depuis des années voire des décennies que le tabagisme tuerait des gens, ferait du tort aux gens et provoquerait le cancer, tout en cachant ce fait aux gens et en le niant publiquement. « Par la suite, ils ont fini par être traduits en justice et ont dû payer des centaines de millions de dollars à cause de cela« , a déclaré M. Schwarzenegger.

À partir de 1959, les compagnies pétrolières savaient, car elles avaient fait leurs propres études, que les énergies fossiles provoquaient le réchauffement de la planète et, en plus de cela, qu’il y aurait des risques pour la vie des gens.

« Nous allons les poursuivre, et nous allons être là-dedans comme une tique de l’Alabama. Parce que pour moi, c’est totalement irresponsable de savoir que votre produit tue des gens et qu’il ne porte pas d’étiquette de mise en garde, comme le tabac« , a-t-il dit. « Chaque station-service, chaque voiture devrait porter une étiquette de mise en garde, chaque produit contenant des combustibles fossiles devrait porter une étiquette de mise en garde. »

Comme on ne refait pas Arnold Schwarzenegger, il soutient qu’à tout le moins, cela sensibiliserait les gens aux combustibles fossiles et les encouragerait à se tourner vers… « des carburants de remplacement et des voitures propres« …

Désolé Arnold, mais il n’y a pas de « voitures propres », tout au plus des voitures « plus ou moins sales ». Et quels sont les « carburants de remplacement » pour Arnold Schwarzenegger? De l’électricité nucléaire, solaire, éolienne? On ne le saura pas. En tout cas, tout ceci produit des déchets et émet des gaz à effet de serre…

Pour finir, Terminator a ajouté: »Je ne pense pas qu’il y ait de différence: si vous entrez dans une pièce et que vous savez que vous allez tuer quelqu’un, c’est un meurtre au premier degré; je pense que c’est la même chose avec les compagnies pétrolières« .

Source: https://www.politico.com/magazine/story/2018/03/12/arnold-schwarzenegger-sxsw-trump-big-oil-me-too-217345

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

3 commentaires sur “Schwarzenegger veut poursuivre les compagnies pétrolières pour « meurtre au premier degré »

  1. vince

    Bon c’est la méthode américaine, on fait dans le spectaculaire hollywoodien, bien sûr.

    Parfois cela fonctionne l’affaire Weinstein aura permis de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière.

    Néanmoins on peut se demander quoi mettre à la place de la voiture, surtout aux States où les distances sont très longues et les trains peu répandus. Si c’est pour passer la main à Elon Musk bof bof.

    L’économie américaine repose tellement sur la voiture et le pétrole. La production américaine de pétrole devrait à nouveau battre un record de production cette année.

     

  2. Valentin

    « Néanmoins on peut se demander quoi mettre à la place de la voiture, surtout aux States où les distances sont très longues et les trains peu répandus. Si c’est pour passer la main à Elon Musk bof bof. »

    >Vélomobiles

    >Développer le train

    >Réduire l’interdépendance entre les villes : une distance n’est pas un problème en soi, ce qui pose problème c’est la nécessité du déplacement et la régularité de celui-ci. Rennes est loin de Paris si on travaille dans l’une et habite dans l’autre, pas si il y a juste tantine que l’on va voir une fois par an. Ofc aux USA (mais en France aussi) le problème principal est aussi l’étalement urbain qui est permis par la voiture mais souhaité parce que la ville n’est pas agréable ou est perçu comme plus contraignantes (à cause de la voiture mais pas que) qu’un a/r de 2h journalier en voiture, ici il est donc question d’améliorer la qualité de vie à l’intérieur de la ville et de la rendre jubilatoire pour empêcher cette fuite systématique. Dans un pays aussi diversifié et riche que les USA ce n’est pas forcément si difficile à mettre en place que ça (ça marche en France aussi).

  3. Vincent

    vince > Néanmoins on peut se demander quoi mettre à la place de la voiture, surtout aux States où les distances sont très longues et les trains peu répandus.

    Vu les distances et la très faible densité de population : ils vont encore plus souffrir qu’en Europe et au Japon.

Les commentaires sont clos.