Un lecteur d’Autoplus nous écrit

Apparemment, nous avons fait récemment les honneurs du magazine de référence en matière automobile, à savoir Autoplus. Vous vous doutez bien que si Autoplus parle de Carfree, ce n’est pas vraiment pour en dire du bien, mais cela nous fait malgré tout une certaine publicité. Des lecteurs d’Autoplus viennent ensuite sur Carfree et découvrent… un autre monde. Suite à cette « découverte », un lecteur d’Autoplus nous a écrit…

Bonjour, je me permet de vous faire un message pour vous faire part de mon agréable découverte de votre site, par le pur des hasard, comme quoi, il n’y a pas de mauvaise pub.

Toutes les semaines, plus pour des besoins professionnels, que par adhésion à leurs idées, je lis Autoplus. Et cette semaine dans un article sur l’insécurité routière, ils évoquent votre site et comme vous vous en doutez, ce n’est pas pour appuyer vos idées qu’ils parlent de vous. Je suis venu vous lire, par curiosité pour opposer vos idées aux leurs; et j’ai été agréablement surpris.

J’ai lu l’article sur la violence des motorisés, parlant des insultes des plus gros sur les petits; des délits de fuites et de cette mauvaise presse qui parle d' »une voiture qui écrase un piéton » J’étais très content de lire un article qui pointe du doigt, non pas l’automobile mais le comportement de ses usagers. Je suis un passionné d’automobiles, je suis particulièrement attentif aux débats la concernant, notamment sur la sécurité et l’écologie. Je suis convaincu que cette passion peut continuer de vivre, à condition qu’elle soit en adéquation avec les moeurs de la société actuelle.

Je suis content de lire un autre son de cloche, un article qui dénonce les comportements agressifs et criminels de certains automobilistes, qui en plus sont soutenus par Autoplus, qui vous donne toutes les combines pour passer entre les mailles du filet. Je suis par exemple choqué, que moyennant finance, un chauffard puisse récupérer des points sur son permis et continuer à rouler, sous prétexte de garder son travail et de faire du tord au reste des usagers de la route. Je soutiens complètement la volonté des citadins de faire des centres villes un lieux de vie agréable à vivre, à respirer et à se déplacer; et ça passe naturellement par une restriction d’engins motorisés. Mais je suis choqué de la méthode Crit Air, c’est à dire qu’en payant l’amende on peut passer au travers de ces restrictions, sous le prétexte « je travaille. »

C’est d’autant plus frustrant pour quelqu’un de passionné comme moi, qui doit être, je l’imagine la première la cible des anti-autos, alors que pourtant je fais partit de ceux qui prônent le penser la voiture autrement. Je suis convaincu que c’est sur le comportement et les bonnes pratiques au volant qu’il faut travailler pour avoir des résultats efficaces. Je suis contre les 80 km/h sur les nationales; mais je ne partage pas le mouvement contestataire de cette mesure car les arguments sont trop souvent complètement cons pour être crédibles. Quand on entend un préfet de région expliquer qu’en roulant à 80, les gens seront encore plus impatients, vont somnoler etc… J’ai les poils qui se dressent, car pour moi il faut faire comprendre, que derrière un volant, on a une responsabilité. Que ce n’est pas le tout de se conformer à la vitesse demandée pour être un bon conducteur. Comme vous les décrivez si bien dans l’article avec la phrase  »je ne vous avais pas vu ».

C’est bien dommage que la presse automobile ne vous rabaisse qu’à une rôle de parasites et qu’elle ne vous offre pas une tribune digne de ce nom. Je ne sais pas combien il y a de lecteurs d’Autoplus chaque semaine, combien ont fait la même démarche que moi ce matin et combien aurait partagé vos idées; mais c’est regrettable qu’ils ne vous donne pas les moyens d’exposer vos idées. C’est avec ce genre de débat qu’on avance et qu’on peut changer les choses.

Je vous prie d’agréer mes sincères salutations.

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

4 commentaires sur “Un lecteur d’Autoplus nous écrit

  1. Tom70s

    Wouahou ! ça fait plaisir de lire ça.
    On se doute que les automobilistes ne sont pas tous des dangereux pilotes assassins, mais ce sont ceux-là qui font le plus de bruit et cachent les honnêtes conducteurs.

  2. Adri1Adri1

    J’avoue que la lecture d’un tel billet fait bien plaisir. Ca change des boeufs motorisés que je croise quotidiennement sur mon trajet.

    Tenez, pas plus tard que ce matin, j’en ai un qui a essayé de me « gratter » la priorité alors que j’étais arrêté à un feu rouge, attendant le vert sur ma file, certes un peu collé au trottoir à droite afin de stabiliser plus confortablement mon Bullitt chargé avec mes affaires et surtout ma petite fille.

    Et voilà que l’automodébiliste me dépasse tout doucement sur mon aile gauche, style ni vu ni connu que je t’embrouille. Refusant de le laisser passer devant car ne voulant laisser ma petiote goûter ses effluves d’échappement nauséabonds, je pousse mon  cargo sur un mètre en me décalant du trottoir vers ma gauche, histoire de mettre le vélo campé au milieu de la voie, et le fanion à un mètre au dessus de ma roue avant bien en évidence sous les yeux de l’abruti.

    Réaction de l’intellectuel dans l’étron à 4 roues : il continue d’avancer pour me doubler, en braquant à gauche, ceci lui assurant de se retrouver en travers de la voie venant en sens contraire. Il s’est arrêté seulement lorsque sa roue avant-gauche a touché le trottoir. Et s’est donc retrouvé obligé d’attendre ainsi que je reparte une fois le feu au vert, pour pouvoir exécuter une manœuvre compliquée et se dégager de là où sa connerie l’avait emmené.

    Vous me direz « Mais pourquoi n’a-t-il pas simplement attendu sagement derrière toi que le feu passe au vert ? ». Réponse : j’en sais rien, j’ignore ce qui peut bien se passer dans la tête d’un caisseux. M’est toutefois avis que ça doit pas être joli joli…

    Je rebondis sur cette anecdote matinale, pour saluer à nouveau la bienveillance du lecteur d’auto plus dont le témoignage a fait l’objet du billet d’AutoMinus. Et me dire qu’il doit malheureusement s’agir de l’exception qui confirme la règle.

  3. Florent

    Effectivement, ça fait plaisir de lire ça, même si je suis convaincu que seule une minorité (malheureusement particulièrement néfaste) des automobilistes sont des irresponsables dangereux.
    Et je vous rassure, cher ami automobiliste : non, les passionnés d’automobiles ne sont pas, de loin, notre première cible (en tout cas, pas « ma » première cible, ni même une de mes cibles tout court)…
    Il est tout à fait légitime d’être passionné par ceci ou cela (moi-même je suis passionné d’avions, ancien pilote amateur, même si pour les mêmes raisons que je n’utilise pas de voiture, je ne prends plus l’avion non plus!)
    La plupart des lecteurs assidus de Carfree sont d’ailleurs, je pense, aussi eux-même passionné par leur(s) véhicule(s), certes en général moins gros, moins gourmand, moins bruyant, moins polluant, que l’objet de votre passion.

    Mais du moment que vous en faites un usage raisonnable (dans tous les sens du terme), je ne vois pas un instant où on pourrait vous en tenir rigueur !
    Non… nos cibles, c’est la minorité d’irresponsables à qui la société, par une clémence parfois difficilement compréhensible et acceptable, continue d’autoriser à prendre un volant, au risque, trop souvent avéré, de tuer ou blesser quelqu’un.

    Merci pour votre texte. Merci d’avoir découvert Carfree et d’avoir accepté de « goûter »… Bienvenu et Bonne lecture
    On espère que vous en redemanderez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.