IMAGINONS un monde SANS VOITURE, rien qu’une fois…

Cette vidéo fait suite au court métrage « Douce ville » qu’il faut avoir vu avant d’entamer celle-ci.

Pour visionner le court métrage « Douce ville » c’est par ici: http://carfree.fr/index.php/2020/11/16/douce-ville/

Dans cette nouvelle vidéo, j’explique la naissance du projet « Douce ville » et je développe 3 points rarement évoqué, les nuisances sonores, la laideur des villes et leur climat anxiogène à cause de la voiture et de ses infrastructures.

Et surtout, je vous invite à imaginer autre chose…

Un commentaire sur “IMAGINONS un monde SANS VOITURE, rien qu’une fois…

  1. Lydie

    Très bonne vidéo entre humour et réalité. Cependant que se passe t’il au niveau de la France très en retard sur ce changement de comportement vis à vis de l’usage de la voiture? Nous nous trouvons toujours en but à l’absence d’une réelle prise en compte par la population que d’autres moyens de déplacement existent. Sortons de l’utopie. Regardons la réalité pour beaucoup d’entre nous en ce qui concerne les distances entre les logements et les emplois, ainsi que l’absence de réelle mise en place d’alternatives au déplacement en voiture. Les médias bombardent les pub sur les poubelles à 4 roues et continuent à faire rêver le plus grand nombre de Français. Tant que le matraquage publicitaire et médiatique, continuera les mentalités n’évolueront pas. Il est tellement plus facile pour la grande majorité d’entre nous de poser ses fesses dans un fauteuil d’une bagnole nécessitant aucun effort plutôt que de marcher ou de pédaler par tous les temps, ou d’aller affronter les éléments climatiques. Cette absence de courage, de volonté; entraine cette distanciation entre les nuisances engendrées et son petit confort. Actuellement il serait hasardeux de constater que des progrès soient fait en ce sens de changer de mobilité et de moyens. Nous recevons tous trop de discours contradictoires. L’absence de coordination dans les actions font que toutes les velléités de modifications en profondeur de nos comportements sont anéanties. Est ce notre esprit latin qui nous mène à de tels échecs? Pourtant que de temps, d’argent, de qualité de vie perdus à tout jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.