Rester maître de son véhicule, quel que soit le véhicule…

Une disposition du Code de la route dit que le conducteur doit rester maître de son véhicule. Plus les véhicules vont vite et plus il est dur de respecter cette disposition. De même, il est un autre véhicule dont l’on nous rebat les oreilles, que ce soit pour parler de notre pouvoir d’achat, de la crise de l’euro, du déficit français, de la dette italienne ou du naufrage grec. Nous voulons parler de l’argent. Lire la suite…

Bouh le pouvoir syrien, mais touche pas à mon plein ! Ou comme on a peur de totalement changer de monde…

La façon dont on présente les choses laisse transparaître la vérité, bien souvent, si l’on prend le temps de bien regarder de plus près le filigrane… Le pouvoir syrien déplaît fortement par la manière dont il réprime son peuple, et Alain Juppé l’a dit, mais sans plus agir. Les autres nations n’agissent pas plus… Alors, Avaaz, ONG américaine plutôt efficace dans son domaine (les pétitions) demande à ce que l’Union Européenne agisse. Lire la suite…

Le vélo est une activité bien trop belle pour être abandonnée au Tour de France.

« La Guerre est une affaire trop sérieuse pour être abandonnée aux généraux », disait Georges Clemenceau. Nous le paraphrasons pour dire : le vélo est une activité bien trop belle pour être abandonnée au Tour de France. Oh que oui, la paraphrase est bien justifiée ! Je signe et resigne ! Plein d’alternatives existent, l’AlterTour en fait partie. Lire la suite…

Novlangue en auto : « Clim’ est saine ».

WAR IS PEACE, écrit George Orwell dans son roman d’anticipation dépassée 1984. La novlangue est un bon moyen d’être acoquiné à des idées, sans les penser vraiment. L’écoblanchiment (greenwashing) est totalement dans ce registre. Le garage AD proposait donc, il y a peu encore, un forfait « qualité de l’air » pour 59 euros ; mais en quoi consiste-t-il donc, ce pack air pur ? Lire la suite…

Mise en abyme : la Géographie par et pour la voiture, de LandRover à Frankenstein en passant par l’exégèse

La publicité pour le 4X4 Freelander 2 retrace, sous vos yeux ébahis, l’histoire de la Création du Monde (ou presque) par l’automobile. Le Démiurge, le Grand Horloger, le Potier, notre Voiture Quotidienne (Pater Noster) modèle et remodèle notre espace (le décor est réalisé en pâte à modeler) ; voici la pub. Lire la suite…

L’État vous rackette, ah oui? Les pollueurs nous rackettent notre air sain!

« L’État nous rackette », entend-on beaucoup en France à propos des radars automatiques; ce crachat pour crier la perte d’un écrin est revenu souvent à l’écran ou à l’écrit, faisant carrément craindre des représailles. Nous disons « carrément crades »! Car l’extorsion menaçante, intimidante, humiliante, que pratique quotidiennement la masse des automobilistes, c’est l’extorsion du peu d’air sain qu’il pourrait nous rester au 21e siècle. Lire la suite…

« Il n’y a pas trop d’humains, il y a trop d’automobilistes. » [Paul Ariès]

« Il n’y a pas trop d’humains, il y a trop d’automobilistes. » Paul Ariès. Le chantre de la décroissance répond ainsi à la question de la démographie mondiale. Une estimation donnait le nombre d’humains à 6.973.490.776 unités le 26 juin 2011 à 00h23, heure GMT+1 (Paris) [1]. Cette question de la démographie revient très régulièrement dans les débats sur l’avenir de l’humanité. Elle a le mérite d’être posée, mais la réponse la moins absurde est peut-être bien celle de Paul Ariès, en effet. Lire la suite…

Vélo-arpenteur : encore mieux que d’aller au bureau à vélo (vélotaf), prospecter et arpenter le terrain à vélo!

Décidément, la pratique du vélo peut être très enrichissante. On démontre souvent la richesse endorphinique que procure le vélotaf, c’est-à-dire le sentiment de bonheur auquel conduit la pratique matinale d’aller au bureau à vélo et donc de commencer la journée par un effort acceptable et beaucoup plus agréable que les coups de klaxon dans les embouteillages. Lire la suite…

Montréal : Le trottoir passera du gris au vert au gré des habitants et de l’arrondissement

Ce n’est pas dans tout Montréal que cela se passe. C’est dans l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie, au coeur de l’île. Les habitants de l’arrondissement pourront désormais aménager l’espace sur leur trottoir de sorte à remplacer des carrés d’asphalte par des carrés sans asphalte (avec invitation à fleurir, au bon gré des habitants). Ils devront demander l’autorisation avant de casser des carrés d’asphalte installés à l’excès (enfin, c’est ce dont se rend compte l’arrondissement après les avoir fait installer) pour les reverdir ou pour toute autre reconquête. Lire la suite…

La Fédération française des usagers fragiles de la voirie en colère (FFUFVC)

No pasaran sur mon corps de piéton ou de cycliste ! « Ils ne passeront pas » sur moi. Enfin… On ne va pas dire « Si Dieu le veut », mais bien « si le politique le veut ». Vous avez certainement entendu des klaxons hier dans vos villes respectives. Cette symphonie routière nous était offerte par des gens pas contents. Mais alors pas contents du tout… Lire la suite…

« Pourquoi la vitesse diminue ton champ de vision? »

« Pourquoi la vitesse diminue ton champ de vision? » « Est-il naturel de te déplacer à plus de 20 km/h? » « Être mobile, un rêve de riche? » « Téléportation : rêve ou cauchemar? » Ces questions, le MRJC (qui est un mouvement plutôt jeune [on englobe les étudiants, de plus en plus âgés, là-dedans], plutôt chrétien [le sigle le spécifie bien], et carrément rural), les pose en apostrophe communicationnelle lorsqu’elle propose à des jeunes de relier, à allure lente, deux festivals : départ d’Argenton-sur-Creuse (36), où le Festival des Boussoles a lieu les 8, 9 et 10 juillet 2011 ! Arrivée en Allemagne, pour un autre festival dans le rural, un peu plus tard… Lire la suite…

Drame de Joué-lès-Tours : rappel de l’importance d’une paix piétonnière, d’une société débarrassée du tout-voiture oppressant et tueur

Brève, et pas des plus drôles… Lundi 30 mai, une camionnette conduite par un gendarme dans le cadre du travail (il était accompagné de collègues) a renversé des enfants à Joué-lès-Tours (37), alors qu’ils étaient en train de se diriger, à pied, vers le terrain de rugby pour aller en cours de gym. Une fillette a été tuée; un garçon était encore dans un état critique, mardi 31 mai au matin; beaucoup ont été renversés; tous ont très sûrement été mentalement choqués par le drame. Lire la suite…