Le respect des règles (à géométrie variable) chez les automobilistes français

Le respect des règles de conduite est essentiel pour limiter le nombre d’accidents. Et pourtant, le nombre d’infractions reste considérable. Le contentieux routier représente plusieurs millions d’infractions par an. Une recherche de l’Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux) étudiait en 2018 les facteurs qui influencent le rapport à la règle ou sa violation. Lire la suite…

Le code de la route prévoit l’immobilisation des véhicules polluants

La solution est trouvée pour retirer de la circulation en ville les véhicules polluants, en particulier ceux à moteur diesel, motorisation particulièrement délétère qui équipe encore plus des deux tiers des véhicules particuliers ainsi que la quasi-totalité des véhicules utilitaires et poids lourds en circulation en France: il suffit de se référer à l’article R318-1 du code de la route qui prévoit l’immobilisation des véhicules émettant des « fumées, de gaz toxiques, corrosifs ou odorants, dans des conditions susceptibles d’incommoder la population ou de compromettre la santé et la sécurité publiques ». Lire la suite…

Plus rien à foutre

L’autre jour à vélo, je me fais griller salement la priorité par un bagnolard, ce qui m’oblige à piler en plein milieu de la route pour ne pas terminer comme une crêpe. J’étais en train de le maudire sur quatre générations tout en relançant péniblement mon pédalier quand je m’aperçois que la voiture qui suit le bagnolard en question est une voiture de gendarmerie. Lire la suite…

Soumission

La voie publique est publique. Cqfd. Elle est autorisée à tous, au service de tous, payée par tous, selon les règles en usage dans le pays. Cependant un groupuscule, radicalisé, se l’est approprié par la terreur. Ce groupuscule, devenu aujourd’hui majoritaire, incontestable, et quasiment incontesté ne se résigne pas. Il n’accepte aucune résistance, aucune divergence de point de vue, aucune autre pratique que la sienne sur la voie publique. Lire la suite…

Doit-on remercier l’automobiliste qui s’arrête à un passage piéton?

Je me trouvais l’autre jour en ville avec mes enfants. Nous passons à un passage piéton, faisant arrêter pour cela une voiture. Mon fils de 10 ans, qui fait un signe au conducteur, me demande: « Mais pourquoi tu ne remercies pas le monsieur? » Et là, je n’ai pas trop su quoi lui dire. Car en fait, pourquoi remercier un conducteur qui ne fait que respecter le Code de la Route? Lire la suite…

Trop gentil en voiture, il finit en garde à vue

Une histoire bien singulière dont se souviendra sans doute pendant longtemps Jean-Baptiste Rumelier. Alors qu’il se rendait sur son lieu de travail en voiture, il a, à plusieurs reprises montré des gestes de gentillesse et de sympathie à l’égard des autres usagers de la route tout en respectant les règles du code de la route.  Il a par exemple laissé passer plusieurs fois d’autres voitures alors qu’il était prioritaire. Jugeant son comportement suspect, plusieurs automobilistes ont averti la police. L’individu a été appréhendé dans le calme. Récit. Lire la suite…

Les anges de la bicyclette

On lit quelques fois dans la presse locale des courriers de lecteurs automobilistes qui pestent contre les cyclistes soit-disant dangereux et irrespectueux du code de la route. Et d’ajouter systématiquement que quand les cyclistes seront respectueux du code, il sera alors temps de favoriser leur pratique. Lire la suite…