Généralisation des double-sens cyclables dans les Zones 30 dès août 2008

La Zone 30 de Lyon (500 ha et 87 km de voies de circulation)

Le décret 2008-754 du 30 juillet 2008 introduit dans le Code de la route la généralisation des double sens cyclables en Zone 30 ou dans les Zones de rencontre (Zone 20).

Ainsi les rues à sens unique pour les véhicules motorisés vont devenir autorisées dans les deux sens aux vélos, sauf disposition contraire (i.e. sauf arrêté municipal interdisant le double sens cyclable dans la rue considérée). Il y a donc inversion de la règle et de l’exception. Les municipalités ont un délai de 2 ans pour mettre à jour les arrêtés municipaux et la signalisation. Lire la suite…

Dites « NON » à la voiture !

Samedi 27 septembre : Dites « NON » à la voiture !

La Semaine de la mobilité s’est terminée avec un lourd constat. La politique des transports dans l’agglomération lyonnaise repose toujours autant sur la voiture. Les modes doux (piétons, cyclistes) non polluants peuvent toujours attendre. Lire la suite…

La zone 20 arrive en France sous le nom de « zone de rencontre »

Le décret du 30 juillet 2008 portant diverses dispositions de sécurité routière introduit le concept de « zone de rencontre » dans le Code de la route. Il vient compléter et modifier les deux outils proposés aux maires pour aménager des zones de circulation apaisée en agglomération qu’étaient « l’aire piétonne » et la « zone 30 ». Ces modifications du code de la route prennent place dans la démarche initiée en France depuis plusieurs mois concernant la création d’un « code de la rue » en lieu et place du code de la route. Lire la suite…

Le code de la rue arrive en France

Après une longue attente, la sortie très prochaine du code de la rue en France, qui vient introduire de nouveaux articles au code de la route ou en modifier certains, va redistribuer les cartes de la mobilité en milieu urbain. Le code de la rue, destiné à se substituer au code de la route en milieu urbain, est au départ une démarche initiée en Belgique en 2004. Lire la suite…

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

par Alexandre Trajan

L’écrasante suprématie de l’automobile

Les villes n’ont jamais été aussi belles qu’aujourd’hui. Strasbourg en particulier reste une perle des villes européennes. Son patrimoine est énorme et offert dans un écrin, ses offres culturelles riches et variées, ses commerces florissants tout comme son économie. Pourtant, en vivant la ville au quotidien, un sentiment d’oppression tend à gâcher ce tableau. Partout gisent et circulent des automobiles, et ce d’une façon très éloignée des plaquettes de présentations de projets urbains qui laissent espérer une cohabitation harmonieuse entre chacun et où l’automobile est étrangement absente (voir photo précédente). L’automobile est partout. 80% de l’espace public lui est consacré(2). 80% de notre espace dédié à la circulation et au stationnement de sphères privées bruyantes, polluantes et parfois meurtrières que sont les automobiles. Et cela ne suffit pas. Les 20% restants, que se partagent tant bien que mal piétons et cyclistes sont très régulièrement, pour ne pas dire constamment envahis eux aussi par les automobiles (3). Une grande majorité des citoyens s’offusquent de cette situation : « ce n’est pas normal, ‘ils’ pourraient laisser leur voiture chez eux, ‘les gens’ sont incroyablement feignants et égoïstes ! ». Lire la suite…

Les vélos contre le code de la route

MANIFESTE DES SANS-VOIE « IRRESPONSABLES »

Des centaines de milliers de cyclistes roulent au quotidien dans les rues des villes françaises. Ils et elles le font dans des conditions dangereuses parce que les véhicules motorisés se sont accaparé la rue, avec le soutien des pouvoirs publics et au mépris des usagers de la voirie les plus vulnérables. Lire la suite…