« Spleen en Berry »

La rubrique « faits divers » des journaux, même quand elle n’est pas écrite à Tulle par le jeune localier Tillinac, lève un peu le voile sur la mystérieuse vie provinciale. La page 4 de la Nouvelle République du 15 mars 2016 (édition Indre Ouest) est, à elle seule, une chronique de la « banalité » affectant la trame rurale de notre pays, loin des pôles urbains, objets de toutes les sollicitudes. Lire la suite…

Ne sauvez pas les enfants d’un automobiliste!

La psychologie automobilistique peut parfois être effrayante. Cet été, un couple d’automobilistes a laissé sa fille de 3 ans enfermée dans un 4×4 en plein soleil sur un parking de supermarché. Vous me direz, un grand classique du genre, on ne compte plus les cas d’enfants oubliés ou volontairement enfermés dans des voitures en plein soleil. Sauf qu’ici, le fait divers se termine « presque » bien, un employé du supermarché alerté par des clients a cassé la vitre du 4×4 pour en extraire in extremis la fillette avant sa mort probable. Le conducteur du 4×4 a remercié chaleureusement l’employé du magasin en lui annonçant qu’il allait porter plainte contre lui parce qu’il avait cassé la vitre de son 4×4… Lire la suite…

L’automobile homicidaire

L’automobile tue essentiellement par percussion directe. Les accidents de la route sont la cause de mortalité la plus connue. On connaît aussi ses effets nocifs sur la nature et sur la santé par ses émissions de C02 et de nanoparticules. Il existe une autre cause de mortalité plus rare et plus sournoise: l’étouffement suite au confinement accidentel d’un occupant durant une période de canicule. Lire la suite…

L’ado tué et l’Audi cabossée

En 2004, il tue leur fils dans un accident de voiture. Aujourd’hui, il leur réclame 20 000 euros de dommages et intérêts pour frais de carrosserie. En heurtant son véhicule de plein fouet, la victime, 17 ans, a massacré son Audi-8 lors du choc, plaide Tomás Delgado Bartolomé. “C’est le coup de grâce, un vrai coup de poignard”, s’enflamme la mère d’Enaitz Iriondo. “Avant qu’il porte plainte, je pensais : ‘Le pauvre, il va devoir porter la mort de mon fils toute la vie.’ Mais là, il a jeté le masque.” Réclamer cet argent n’a pas été une décision facile, assure quant à lui le plaignant : “Moi aussi, dans cette histoire, je suis une victime. Pour le gosse, on ne peut plus rien faire ; pour moi, si”, a déclaré l’homme à El País.

Source : Courrier international

Vengeance anti-voitures

Un cycliste britannique qui avait crevé près de 2.000 pneus de voitures après avoir été arrosé par un automobiliste roulant dans une flaque d’eau vient d’être condamné à seize mois d’emprisonnement. En dix jours, à l’aide d’un tournevis aiguisé, Ashley Carpenter, âgé de 37 ans, avait crevé les pneus de 548 voitures, camionnettes et camions pour se venger des « manières inconsidérées » des automobilistes. Il a déclaré à la police qu’il avait entrepris son action après avoir manqué d’être renversé par une voiture puis avoir été éclaboussé et trempé jusqu’à l’os par une autre voiture roulant dans une flaque d’eau.

Source:
world-carfree-news