Un chaud à la russe

Alors que la Russie connait une sécheresse sans précédent, et une canicule touchant l’ensemble du territoire, on entend beaucoup parler des feux de forêts dus « à cette sécheresse » (même si on ferait bien aussi d’en rapprocher l’origine, souvent criminelle selon les médias russes, de la connerie humaine). Lire la suite…

Habiter autrement

habiter-autrement

Cette exposition du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) du Doubs apporte un regard critique sur l’étalement urbain et l’urbanisme pavillonnaire. Elle vise à sensibiliser les habitants aux enjeux actuels liés à l’habitat individuel. Après un constat qui présente les conséquences de l’habitat pavillonnaire, tributaire de l’automobile, consommateur de territoire et d’énergie, standardisé, banalisant les paysages; le CAUE présente jusqu’au 27 mars 2010, à travers une douzaine de projets réalisés dans la région, en France et à l’étranger, des orientations pour un habitat économe en territoire, respectueux des paysages, créatif et innovant. Lire la suite…

Un mot sur ce train magnifique qui faillit bien exister

urbanisme-ferroviaire

J’assume sans état d’âme le mot de nostalgie. C’est une mélancolie, donc une tristesse. C’est un plaisir aussi, lié au souvenir de ce qui fut. C’est un regret enfin, celui d’une histoire qui s’arrêta, qu’on arrêta plutôt. Je comprends très bien ceux qui vantent l’automobile. Je comprends encore plus aisément ceux qui démontrent – en vérité, sans mal – que cet engin est désormais inévitable dans un grand nombre de situations. Mais moi, je déteste la bagnole et l’univers qu’elle a décidé pour nous. Car bien entendu, l’objet imaginé il y a un peu plus de cent années s’est emparé de nos destins jusqu’à les changer de fond en comble. Il est devenu une force matérielle. Il a fini par prendre toutes les décisions que nous n’osions assumer. Lire la suite…

Pour un ministère de la transition économique

Ce qui manque aujourd’hui, ce n’est pas tant une volonté de changement profond du côté des citoyens, c’est un soutien politique réel aux initiatives radicales. Obnubilés par les sirènes d’un « capitalisme vert » qui permettrait de poursuivre le (green) business as usual, nos décideurs s’arc-boutent sur les enjeux budgétaires de court terme, la relance des investissements privés, le plan Marshall « 2 point vert » et les arcanes d’une « politique énergétique » bien difficile à saisir. Ce qui reste dormant sous la surface, étouffé par les urgences du moment, c’est le vaste chantier de la transition économique – notre transition économique vers le post-capitalisme. Lire la suite…

Résistez! Les vraies raisons de lutter, les outils pour se faire entendre

« Souffre douleur de la ville, la campagne récupère toutes les nuisances dont la première cherche à se débarrasser: pollutions, dangers, bruits, mauvaises odeurs, industrialisation, circulation,etc. Alors, à quoi bon vivre à la campagne, si c’est pour voir détruire ce à quoi on tient ou ce qu’on y vient chercher ? Aujourd’hui, partout en France, des dizaines de milliers de personnes sont confrontées à des projets qui ne les prennent pas en compte, et se mobilisent pour y mettre un terme. Lire la suite…

Liberté, égalité, gratuité à Aubagne

liberte-egalite-gratuite-aubagne

Liberté, égalité, gratuité. C’est sous ce slogan que la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (100.000 habitants) lance le 15 mai 2009 la gratuité sur l’ensemble de son réseau de bus. Une décision « révolutionnaire », de l’avis de Daniel Fontaine, maire (PCF) d’Aubagne, avec laquelle l’agglo espère doubler le nombre de voyageurs sur son réseau en 5 ans. Lire la suite…

Le Gourou de la circulation routière

Si on vous demandait de nommer un célèbre ingénieur de la circulation routière dans un jeu-concours de bar horriblement foireux, il y a très peu de chances que vous hasardiez une bonne réponse. Si le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a bien suivi une formation d’ingénieur de la circulation routière, il ne tire pas sa notoriété du réglage des feux de Téhéran. Bill Gates a commencé sa carrière en mettant au point un logiciel commandant un appareil de comptage de la circulation des voitures, mais c’était un expert en informatique plus intéressé par la technologie que par la circulation routière. Votre mémoire risque de flancher si vous lui demandez de rechercher les noms de William Phelps Eno, « père » putatif des moyens de régulation de la circulation, ou de Henry Barnes, ancien pape de la circulation de New York à qui on attribue l’invention de la « Danse de Barnes » dans laquelle tout un carrefour, un temps, s’adonne au passage pour piétons dans quatre sens. Lire la suite…

Manifeste pour une décroissance conviviale

À vous qui vous préoccupez de l’avenir des prochaines générations. Nous vivons dans un monde en crise. « Lucides » ou « Solidaires », tous s’entendent là-dessus. Mais les solutions proposées, qu’elles soient néolibérales ou progressistes, restent dans le paradigme du développement et de la croissance économique, alors même qu’il s’agit là d’une cause majeure de bien des problèmes. Lire la suite…