La mort de la Terre

Successivement, les Parisiens affolés avaient noté 32, 35, puis 36, 38 et 40 degrés à l’ombre. Dans un ciel d’azur implacable, le soleil dardait ses rais qu’on eût dits d’airain en fusion, tant ils semblaient pénétrer et fouiller jusqu’au tréfonds de l’organisme humain, grillant l’épiderme, tordant les muscles, crispant les nerfs, altérant les muqueuses dont la dessication se traduisait par une soif ardente et fiévreuse. Lire la suite…

La Société protectrice des piétons

Un des actes les plus courageux auxquels puisse se livrer un homme solidement trempé, c’est d’aller à pied dans Paris – dans le Paris du centre. On frémit en songeant que d’imprudents vieillards, traversent, sans même avoir fait leur testament, certaines rues particulièrement encombrées, comme la rue Montmartre, pour ne citer que celle-là. De temps en temps, on en écrase quelques-uns, mais les autres persistent à se lancer, à corps perdu, au milieu des tramways, des automobiles, des bicyclettes, etc., etc. Il faut bien reconnaître là ce besoin d’héroïsme et cette légèreté incurable qui caractérisent les Français, même quand ils sont vieux. Lire la suite…

L’enterrement du dernier piéton

Il y a quelques jours, les joyeux Parisiens suivirent l’enterrement du dernier omnibus à traction animale. Hier, ce fut le tour du dernier piéton, qui fut reconduit à sa dernière demeure avec tout le respect qu’il convenait de témoigner à ce vénérable débris des temps anciens, où l’homme pataugeait lamentablement dans la boue, usant de ses jambes pour vaquer à ses occupations journalières. Lire la suite…

L’absurdité de la bagnole

Jean-Luc Godard est un cinéaste franco-suisse né le 3 décembre 1930 à Paris et mort le 13 septembre 2022 à Rolle (canton de Vaud). Parmi ses nombreux films, il y a Week-end, sorti en 1967, qui montre un couple de Français moyens qui passe son week-end en voiture sur les routes d’Île-de-France, en circulant (quand c’est possible) entre embouteillages monstrueux et accidents sanglants. Lire la suite…

Le fléau du piétonisme

Il est vraisemblable que les esprits chagrins qui pleurent sur la dépopulation ne voyagent pas en automobile. Si ces esprits mettaient la main au volant, ils s’apercevraient vite qu’il n’y a jamais eu tant de piétons qu’à présent. Lire la suite…

La rue de Rivoli

Les Aventures de Totomobiliste constituent une mini-BD en plusieurs épisodes réalisée par Leo Fabre. Totomobiliste est une source inépuisable d’inspiration. Aujourd’hui, l’épisode 10: « La rue de Rivoli » Lire la suite…

Sandrine Rousseau, l’écologiste anti-vélo

Tout est parti d’une petite phrase de Sandrine Rousseau, la candidate à la primaire écologiste de 2022, lors d’une émission de télévision en juillet 2021, petite phrase qui a fait du bruit dans le Landerneau écologiste: « L’écologie c’est pas des hommes blancs à vélo dans les villes. » Sous-entendu: Sandrine Rousseau ne veut pas de cette écologie-là… Lire la suite…

Coupable incurie

Le plus bath de tous les sports, disait J.-J. Rousseau, c’est la marche à pied. Je ne me rappelle plus bien si ce sont les termes exacts qu’il a employés, mais j’en garantis le sens. Or, à notre époque de locomotion outrancière, la justesse de cette affirmation se vérifie encore; Que dis je? plus que jamais. Lire la suite…

Mouna, l’anti-bagnole

Parmi les « grands précurseurs » de l’anti-bagnole, il y a André Dupont, dit « Aguigui Mouna » ou simplement « Mouna » (1911-1999). Décrit sur Wikipédia comme un clochard-philosophe libertaire, pacifiste, écologiste avant l’heure, il sillonnait à vélo les rues de Paris pour haranguer les foules. On a vu en lui à la fois « le dernier amuseur public de Paris » et « le sage des temps modernes. » En 1975, le dessinateur Cabu avait réalisé une « Chronique de Mouna » en 7 épisodes dans la revue écologiste La Gueule Ouverte, regroupée dans cet article. Lire la suite…