L’indigence du Plan de Protection de l’Atmosphère

Manif à Vélo Samedi 4 juin 2005, 14h Châtelet

Le PPA, insuffisant face à la hauteur de l’enjeu !

Place de l’Hôtel de Région, les manifestants auront une action symbolique pour demander au Préfet de région de rouvrir les négociations sur le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) et de prendre de véritables mesures pour redonner aux Parisiens une bouffée d’air (plus) pur !

Atmosphère ! atmosphère !

Est-ce qu’il a de la gueule ce plan de protection de l’atmosphère ?

Les manifestantEs roulantEs de la Vélorution partiront – comme tous les premiers samedis du mois – de la place du Châtelet à 14h en direction de la rue du Commerce et de la Convention – pour y célébrer une messe de l’Eglise de la Très Sainte Consommation et pour terminer à l’Hôtel de Région. Les Vélorutionnaires remettront alors une lettre rédigée en partenariat avec «Les Amis de la Terre» à unE représentantE du Conseil Régional. La manifestation débutera également par la remise à unE représentantE de la Mairie de Paris du Pavé d’Or de la plus mauvaise piste cyclable pour l’aménagement du boulevard Bourdon.

Les Vélorutionnaires soulignent une nouvelle fois la faiblesse des politiques publiques en matière de lutte contre les pollutions : culte de la fluidité du trafic motorisé du Préfet de Police, frilosité de la politique d’incitation réelle à l’utilisation des moyens de transport non polluant de la mairie centrale et des maires d’arrondissement, indigence du Plan de protection de l’atmosphère proposé par le Préfet de région.

Le PPA, prochainement soumis pour avis aux collectivités manque cruellement d’ambition face à la hauteur des enjeux (garantie de la santé publique, enraiement du changement climatiqueS). Dans la version actuelle, le PPA s’appuie principalement sur une amélioration technique des véhicules. Les constructeurs automobiles seraient-ils nos sauveurs contre le réchauffement climatique ? Le PPA s’appliquera de la même façon en IDF sans prendre en compte la densité de population et de circulation. Les motos ET SCOOTERS semblent ne pas être concerné par ce projet alors qu’ils polluent d’avantage que les automobiles. Une étude a démontré qu’un scooter de 125 cm3, équipé d’un moteur deux temps, pollue autant que 144 voitures.

C’est pourquoi les Vélorutionnaire exigent un Plan de Protection de l’Atmosphère qui ait de la gueule et qui s’inscrive dans une véritable politique régionale de réduction de la circulation. Divers possibilités sont réalisables : interdire la circulation des véhicules les moins efficaces énergétiquement (4×4, grosses motos) en agglomération, rendre obligatoire l’installation de pots catalyseurs sur les deux roues motorisés (réduction de 95% des émissions), assurer le respect des normes durant le cycle de vie des deux roues motorisés (contrôle « émission » régulier), mettre en place une organisation logistique du transport moins polluant des marchandises, généraliser les véhicules propres des services en ville.

Source: www.velorution.org

Vélorution

A propos de Vélorution

La Vélorution (mot-valise mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l'un des buts est de promouvoir l'utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes).