Pic de Platine: la bagnole à hydrogène

Alors que l’industrie automobile investit des milliards de dollars dans le développement de véhicules à hydrogène soi-disant propres, le Financial Times rapporte que « le nouveau combustible conduit lui aussi à une crise de matière première. »

« Les piles à hydrogène expérimentales d’aujourd’hui consomment tellement de platine qu’il n’y a pas assez de ce précieux métal pour permettre le remplacement de tous les moteurs à carburant du monde. »

« Avec le type de technologie que nous connaissons actuellement, les réserves de platine ne seront pas suffisantes, » dit Kazuo Okamoto, le nouveau directeur du département Recherche et développement de Toyota.

« Actuellement, il faut environ 60 grammes de platine par pile, » écrit le Financial Times, « et les 780 millions de voitures et de camions circulant aujourd’hui de par le monde auraient besoin de 46.800 tonnes de platine, soit juste un peu moins que les 47.570 tonnes que l’on estime pouvoir trouver sur terre. »

« 80% des voitures ne pourraient être équipées de telles piles d’ici 2050, car les mineurs ne pourraient pas extraire le platine assez vite. »

Par ailleurs, une étude du London Department of Transport montre que « l’extraction et le raffinage du platine ont un impact significatif sur l’environnement. »

Jason Meggs

Source: world-carfree-news

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie