Un salon de l’auto vert ? Faut voir…

Greenpeace s’est rendue à la conférence de presse munie d’une liste de questions qui dérangent, auxquelles elle n’a à ce jour toujours pas reçu de réponse valable de la part de l’industrie automobile.

Un salon de l’auto vert ? Faut voir…

Bruxelles, Belgique — Le 3 décembre dernier, Greenpeace s’est rendue à la conférence de presse de présentation du Salon de l’auto 2008, qui doit avoir lieu à Bruxelles entre le 15 janvier et le 27 janvier 2008. L’industrie automobile veut nous faire croire que ce salon sera « vert ». Or, si l’environnement en sera bel et bien le thème phare, la majorité des voitures qui seront exposées au Heysel affichent des émissions de CO2 largement supérieures aux objectifs de l’Union européenne.

Et si certains constructeurs font la promotion d’un modèle peu énergivore et utilisent l’environnement comme argument de vente, le reste de la gamme laisse complètement à désirer. Pour Greenpeace, il s’agit tout au plus de maquillage vert qui ne change rien au business-as-usual.

Greenpeace s’est rendue à la conférence de presse munie d’une liste de questions qui dérangent, auxquelles elle n’a à ce jour toujours pas reçu de réponse valable de la part de l’industrie automobile. Des militants ont remis ces questions aux journalistes présents, dans l’espoir que, eux, recevront une réponse.

Ne vous laissez pas berner par l’emballage vert dans lequel le salon de l’auto est enrobé.

Téléchargez la liste des questions qui dérangent.

Un salon de l'auto vert ? Faut voir...

Source : www.greenpeace.org

Greenpeace

A propos de Greenpeace

Organisation Non Gouvernementale (ONG) de défense de l'environnement