La marchemobile pour lutter contre la primauté accordée à l’automobile

L’ingénieur civil autrichien Hermann Knoflacher a inventé en 1975 la gehzeug, ou « marchemobile », pour permettre au piéton d’occuper l’espace que prend approximativement un automobiliste. Sa marchemobile est idéale pour protester contre la primauté accordée à l’automobile dans la ville, ou simplement pour se promener au milieu de la circulation.

L’expérience de Knoflacher, qui a été reprise dans d’autres villes de l’Autriche à la Thaïlande, illustre les possibilités spatiales de zones urbaines sans automobiles. Car la voiture n’est pas qu’un problème de pollution, de bruit, d’accidents de la route ou de réchauffement climatique. C’est aussi un problème majeur d’occupation et de consommation d’espace au sein des villes.

Hermann Knoflacher est ingénieur des transports à Vienne. Depuis 1985, il est directeur de l’Institut de l’aménagement du transport et de l’ingénierie de la circulation à l’Université technique de Vienne.

Le concept a également été développé pour le vélo, sous le nom de vélomobile et destiné à organiser des manifs spatiales à vélo.

Source: http://cca-actions.org/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.