Automobile et consommation d’espace

L’espace public disponible en milieu urbain est occupé à 90% par l’automobile, c’est-à-dire par le mode de déplacement le plus consommateur d’espace, laissant la part congrue aux autres modes (piétons, vélos, transports en commun). Le graphique ci-dessus montre ainsi l’aberration de notre société basée sur le système automobile. Au sein de nos villes européennes où l’espace public est pourtant rare, on peut ainsi constater que pour une même unité de surface, il est possible de faire circuler 4,5 fois plus de personnes en transport en commun (bus) par rapport à l’automobile, 7 fois plus de personnes en vélo, et près de 10 fois plus de piétons!

La série de photos ci-dessous provient d’une démonstration réalisée en 2001 à Denver (USA), prouvant la non-viabilité du système automobile pour le transport de personnes. L’expérience montre de quelles manières différentes il est possible de transporter 35 personnes et comment une plus grande mixité des modes de déplacement est la seule solution viable pour le transport de personnes.

Congestion du trafic

Dans la première photo, on est en situation de congestion du trafic pour transporter seulement 35 personnes. L’automobile peut transporter 4 ou 5 personnes en théorie, mais en fait le taux d’occupation moyen des voitures en agglomération ne dépasse pas 1,2 personne par voiture. Chaque voiture occupe environ 10 m² à l’arrêt, mais en fait beaucoup plus en mouvement.

Conducteurs sans voiture

Cette photo montre l’espace consommé par les 35 voitures de la photo précédente.

Le Bus invisible

Cette photo illustre la consommation d’espace par les personnes de la précédente image utilisant un bus plutôt que des voitures.

Trafic fluide

Cette dernière photo montre les personnes des photos précédentes toujours en bus, mais d’autres usagers apparaissent (piétons, vélos, cyclos, voitures). Le nombre total de personnes transportées dépasse la cinquantaine, alors que le trafic reste fluide, à la différence de la première photo, montrant une congestion du trafic pour un transport de 35 personnes seulement.

Dans le même genre de démonstration, citons également l’image suivante tirée du blog Agonie automobile, et qui illustre la consommation d’espace de l’automobile et la non-viabilité du système automobile.

Comment transporter 204 personnes ?

Comment transporter 240 personnes ?

Un tramway = 3 bus = 180 voitures

Enfin, au sujet de la consommation d’espace de l’automobile, on trouvera sur le lien suivant un petit film réalisé par la société organisatrice des transports publics d’Oslo en Norvège et qui montre comment éliminer une file de voitures de 1 kilomètre de long.

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

6 commentaires sur “Automobile et consommation d’espace

  1. Claude Forrest

    Il serait pertinent que vous puissiez contacter le site de l’information verte en continu Équiplanète http://www.equiplanete.com pour faire part de vos nouvelles et qu’elles soient diffusées auprès de plus de 10,000 abonnés, et c’est gratuit!

  2. CarFree

    Bonjour, je les ai contacté mais ce qu’ils veulent, c’est une interview! j’aurais voulu savoir comment ils pourraient reprendre automatiquement les news de carfree france

  3. MinouMinou

    « Chaque voiture occupe environ 10 m² à l’arrêt, mais en fait beaucoup plus en mouvement. »

    Salut,

    Où peut-on trouver le chiffre exact ? Ou bien comment le calculer ?
    C’est urgent, je dois rendre mon devoir sur l’automobile aux États-Unis…demain !

  4. Jean-Marc

    la réponse se trouve dans le code de la route,
    par exemple, le code Rousseau :

    chaque voiture est censée garder une distance de sécurité avec la voiture devant elle, distance qui est fonction de sa vitesse.
    (le calcul de la distance de sécu en fonction de la vitesse est dans le guide)

    cette distance avant TA voiture, tu la partages avec la voiture devant toi, (donc demi-distance de sécu devant toi te revenant, en espace occupé)
    mais la voiture derrière toi est aussi censée laisser -si elle roule à la même vitesse que toi- cette même distance de sécu entre toi et elle : donc tu partages pour moitié cette distance derrière toi avec ta suiveuse -> demi-distance de sécu occupée derrière toi.

    soi, (demi-devant+ demi-derrière) x largueur d’une voie = une distance de sécu occupée X largeur d’une voie par voiture, en plus de l’espace de la voiture.

    Pour la distance, petite recherche :
    http://www.dossiersdunet.com/spip.php?article67

    Distance d’arrêt = distance de réaction + distance de freinage

    = 1 à 2 sec de réaction + distance de freinage dependant des pneus, freins, de l état de chaussée, de la présence/absence d’huile/pluie/neige/….

    ->
    Avec de bons freins, sur route sèche et avec un temps de réaction d’une seconde :

    > à 30 km/h, il faut 13 m pour s’arrêter > à 50 km/h, il faut 28 m > à 90 km/h, il faut 70 m > à 130 km/h, il faut 129 m

    soit, aux USA, avec 60mph sur les highway (equivallent +/- à 90km/h)
    -> 70mètres x largeur d’une voie
    + 10 m2 pour la voiture ^^

    [pour la largeur du rectangle occupé, soit prendre la largeur d’une voie… ou plutôt la largueur d’une voie auquelle tu enlèves 50cm,
    comme un vélo ou une moto peuvent se faufiler entre 2 voies, lorsqu’il s agit de voitures (moins vrai pour les camions..)]

  5. Jean-Marc

    oups, petite erreur,
    En lisant un peu plus le lien que j’ai donné, on voit que la distance de sécu est différente de la distance d arrêt [car la voiture devant soi ne va pas s arrêter net… sauf mur/sanglier/piéton/… surgissant devant elle (on me fait signe que non, en fait, pour le piéton, la voiture ne s arrête pas nette… et même parfois ne s arrête pas du tout) ]

    Si bien qu’à 90km/h, avec 70m de distance d’arrêt, la distance de sécu est de 50m sur route, et de 90m sur autoroute.

    Cependant, entre 50, 70 et 90m, les 70 font un bon compromis.

Les commentaires sont clos.