Grenelle des motards, Grenelle du vélo et autres grenello-bouffonneries

moto-grande-vitesse

Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière, a lancé à la fin de la semaine dernière un « Grenelle de la Moto » que les associations de motards se sont empressés de rebaptiser « Grenelle des motards ». On connaissait la mascarade du Grenelle de l’environnement, on vit en ce moment de grands moments d’hypocrisie avec le Grenelle de la Mer, on aura en plus un Grenelle de la Moto!

Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière, a lancé en effet à la fin de la semaine dernière le Grenelle de la moto, « concertation préalable à la prise de mesures pour endiguer l’insécurité routière liée aux deux-roues motorisés (2 RM)« . La réunion rassemblait des associations « motardes » et d’autres dont l’association Prévention Routière ainsi que de nombreux acteurs du secteur (assureurs, syndicats professionnels, associations de victimes, collectivités territoriales et services de l’Etat). Apparemment, il n’y avait pas d’associations de riverains excédés par le bruit de la moto et des mobylettes ou autres scooters en milieu urbain…

Quels sont les objectifs de ce nouveau Grenelle? Selon la Prévention Routière, il s’agit de « remettre au centre des préoccupations les difficultés des deux roues motorisés notamment en termes d’infrastructures routières, de formation et de détectabilité des motards dans le trafic« .

La Déléguée Interministérielle n’a pas caché que la répression des délits routiers restait à l’ordre du jour mais elle a indiqué aux Associations qu’elle ne ferait pas preuve de dogmatisme à ce sujet. Cette affirmation de la déléguée est pour le moins étrange… comme un rappel officiel que les motards ne respectent pas toujours les limitations de vitesse et, plus généralement, les règles du code de la route? Dans le même temps, « ne pas faire preuve de dogmatisme » signifie-t-il qu’on permettra aux motards de continuer à rouler trop vite et faire n’importe quoi sur les routes?

Du côté des motards, c’est carrément l’euphorie! Le Président de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), Jacques Bolle, heureux de se voir offrir une telle tribune nationale, a pu largement évoquer les revendications habituelles et pour le moins réactionnaires des motards : nécessité d’établir des bases statistiques fiables (car la police truque les statistiques depuis des années?), formation des jeunes dès l’école (à la conduite de la moto?), perfectionnement à travers des opérations telles que Portes Ouvertes des Circuits (pour aller faire des pointes à 300km/heure?),  abandon de la limitation des 100 CV (la FFM a porté plainte contre l’Etat français au sujet de cette limitation, ça ne s’invente pas!), expérimentation en matière de circulation entre les files ou dans les voies de bus (les vélos vont être contents!), etc.

Le Président de la Fédération Française de Motocyclisme a également soutenu la proposition de Michèle Merli visant à améliorer la communication entre motards et automobilistes qui « interprètent, quelques fois négativement, un signe de remerciement ! » C’est sûr qu’un bon coup de pied dans l’aile gauche, on l’interprète en général négativement!

Quand on voit le niveau de revendication des motards, on aspire ardemment à la mise en place d’un Grenelle du vélo! Grenelle dans lequel les associations cyclistes pourraient revendiquer, par exemple, l’interdiction de la circulation des motos dans les couloirs bus!

On se demande aussi pourquoi ne pas mettre en place d’urgence un Grenelle du piéton ou un Grenelle du roller? Mais bon, qu’on se rassure, de la même manière que le Grenelle de l’environnement ou le Grenelle de la Mer ne débouchent sur rien de concret, on peut supposer et souhaiter que ce Grenelle de la Moto n’apportera rien de concret non plus et restera juste un os donné à ronger aux différentes associations de motards…

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

15 commentaires sur “Grenelle des motards, Grenelle du vélo et autres grenello-bouffonneries

  1. LomoberetNOEL

    A part flatter dans le sens du poils quelques électeurs qui ont du mou de veau entre les deux oreilles, je ne comprend pas trop l’utilité d’un Grenelle des empècheurs de dormir tranquille et de pédaler joyeusement dans le calme

  2. Derje Boven

    « Apparemment, il n’y avait pas d’associations de riverains excédés par le bruit de la moto et des mobylettes ou autres scooters en milieu urbain… » : clairement mon passage préféré.

  3. Fredo

    Ce grenelle de la moto, c’est une tactique du gouvernement pour amadouer les éternels « motards en colère »…

  4. Cruz

    Quels bô commentaires plein de tolérance. Il est vrais que les voitures sont beaucoup plus louables, et pour l’environnement et pour les hommes.
    J’applaudis des 2 mains.
    Un qui a du mou de veau entre les oreilles et qui vous, dans les limites du cordial,emmerde

  5. Derje Boven

    @ Cruz,

    Non, les voitures ne sont pas + louables que les motos (sauf en ce qui concerne le scandale du bruit que font ces dernières), loin de là. Mais tu pourras constater que les voitures sont ici encore + conspuées que les motos, et ce n’est pas peu dire !

  6. RANDOLET Michel

    A vrai dire,les adeptes de la moto le sont par nécessité professionnelle;les autres sont rarement de gentils touristes,hormis les motards anglais,suis ses,allemands ou encore espagnols qui,eux,pensent à se faire plaisir,plus qu’à se défouler ou à provoquer les radars ou leurs serveurs embusqués a vec lunettes et Subaru…C’est vrai que le permis moto,c’est pas donné en maniabilité…Mais je crois que pour éviter aux plus téméraires de se nuire et de nuire à autrui,il suffirait de supprimer purement et simplement le per mis;attendu que c’est différent du permis VL:très peu en vivent…Il y a pour tant des taxis-motos ou des messagers à motos:un travail existe donc,et, les motos ont une réelle utilité dans le trafic,surtout lorsque ça « bouchon ne » en ville…

  7. URB

    Ouah tu as l’air de bien connaitre les « adeptes de la moto » dis donc.

    Je suis sur que tu les connais bien parce que tu en as croisé sur les routes et c’est tout.

    Les « adeptes de la moto » sont dans plusieurs catégories :
    – utilisation utilitaires : pour aller au boulot, des 125cc principalement, évite les bouchons, arrive au boulot plus vite qu’en vélo et voiture (ne parlons pas des TEC) et pas très cher en consommation.
    – les utilisateurs « dominicales » pour les virées le week-end et principalement le dimanche et quand il fait beau.
    – les passionnés qui roulent toute l’année avec, que ce soit pour le boulot ou les loisirs.

    Après il n’y a pas que des tarés en moto, loin de là, mais bon c’est si facile de généraliser.

  8. Pim

    @Michel : Tu parles de supprimer le permis moto aux motards qui commettent des infractions lourdes, tout en leur laissant le permis B « par nécessité ». La première moitié de l’idée est très bonne, c’est la suite qui me gêne : un danger public sur une moto de 800kg à 180kmh est potentiellement dangereux quand il a entre les mains un véhicule d’1.5T, car je doute qu’il respecte aussi les limitations en voiture.

  9. vindex

    Bonjour à tous les bouffons cyclistes de ce site, certainement adeptes de l’utilisation unique du vélo et que du vélo !!!
    Un simple motard, roulant toute l’année, devant vous éviter, vous supporter avec votre manque flagrant de partage de la route, vos feux rouges grillés et autres manques de savoir-vivre !!!
    Alors, c’est vrai, ne changez rien, associaux dans la vie comme sur les routes (dans votre bagnole ou sur le vélo, des rois du monde tendance beauf, continuez à être des boeufs montés sur cadres !) Ceci ne concerne qu’une certaine catégorie, les mêmes grâce à qui on a des grenelles mais qui eux n’ont pas de cervelle !!
    Au fait, dans vos courses de vélo, vous êtes bien contents de les avoir les motards, plus souvent des bénévoles risquant leur vie pour votre loisir !
    Appels de phares (ah, non, vous n’avez pas çà non plus dans 80% des cas !), alors allez juste (pas le prénom !) vous faire foutre…

  10. Ahmed

    Effectivement. Les motards sont des imbéciles.

    Je les vois tous les jours sur mon lieu de travail à Garches : des motards amputés au niveau de la hanche ou de l’épaule, traumatisés crânien, tétraplégiques incontinents, fini la quéquette du motard !
    Il défèque dans des couches dorénavant.
    En cause : non respect du code de la route; le motard se croit au-dessus des lois, plus fort que les autres, il emmerde les usagers de la voie publique qui ne sont pas à motocyclette.
    Plus fort ? Plus con surtout, sur son substitut phallique à moteur…
    Et je ne me gêne pas pour leur dire ce que je pense aux motards invalides et amputés dans mon service de rééducation…Certains chialent… Pauvres petits cons, s’ils avaient su ils auraient respecté le code de la route, les limitations de vitesse…
    Demain j’en verrais de nouveaux, des jeunes qui vont arriver, amputés, paralysés, légumes, en rééducation pendant des années, une pension d’invalidité, des douleurs à vie, handicapés lourds jusqu’à leur mort.
    Des connards, je vous dis !

  11. benazech daniel

    pim,
    une moto de 800 kilos, pour moi, ça a 4 roues et ça s’appelle une voiture

  12. benazech daniel

    ahmed,
    je pense que dans ton service de reeducation,mis a part les cons de motards,il doit aussi y avoir des cons de caisseux,des cons de cyclistes,
    des cons de piétons,et mème,à coup sûr,des cons de rééducateurs!

  13. Jean-Marc

    C est bien de penser.
    Par contre, c est mieux de savoir de quoi on parle.

    Pour ma part, je ne suis jamais allé dans un service de rééduc, donc, sans rechercher l’info ailleurs, que ce soit des stat. nationales/mondiales ou un témoignagne d’une personne connaissant bien ces endroits, je ne me permettrais pas de donner mon avis non-éclairé sur le type de population de personnes qu’on y trouve.

    Mais j’ai entendu le nageur amputé des 4 membres, qui a relié les continents à la nage en parler ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Croizon ).

    Il a dit, lors d’une interview chez Ardison, dans « salut les terriens » (je retransmets l’idée générale de mémoire, pas le texte exact… même si l’interview doit être visionnable sur canaplus.fr : elle est vraiment très intéressante) :

    « les services de rééduc intensive, c est chiant :
    il n’y a quasi que des vieux…
    il y a bien de temps en temps quelques sportifs de haut niveau aussi, mais ils ne restent souvent pas longtemps.
    par contre, un moment où on se rejouit à l avance, car on sait qu’il va enfin y avoir des jeunes qui vont nous rejoindre, et rester un moment, c est en août et septembre :
    les jeunes motards parti en vacances arrivent parmi nous, et nous apportent du sang frais, de la vie, de l animation »

    Dans l’interview, il demande qu’on l excuse, que c est peut-etre salaud de se réjouir du malheur des autres, mais, quand on passe une majeure partie (la totalité?) de son temps à l’hosto pendant plusieurs années, avoir de nouveaux visages avec qui discuter est une des rare joie.

    Peut-etre que certains services de « petite » ré-éducation ont peu de motards, ou dans la moyenne des autres modes de transport; mais les services de grande ré-éducation, où l’on trouve les nouveaux amputés, en ont, selon Philippe Croizon, largement plus que les utilisateurs d’autres modes de transport.

  14. benazech daniel

    jean marc,
    c’est sûr,tu n’es jamais allé dans un centre de rééducation,moi si.la cause?un accident de voitures il y a 30 ans,je conduisait,ma petite soeur était passagère,depuis,elle est sur un fauteuil(je te rassure,j’ai fait ça à 55 km/h dans un virage,ce qui a décidé les pouvoirs publics a se bouger le cul,car tous ces accidents devaient commencer a leur attirer des ennuis.depuis,c’est tout droit)donc des handis,paras,tétas,traumas cranien,j’en connais!
    dans le lot,il y a bien sur des motards,pas en majorité,il y a aussi des caisseux,des cavaliers,des chutes d’un arbre,d’un tracteur,des suicides ratés,des plongeons ratés,et j’en passe!
    y avait mème une septuagénaire tétra,renversée par un vélo,eh oui,j’ai bien dit un VELO!
    alors,vas passer 1 journée dans un centre de rééduc,tu verras comme c’est réjouissant,relis l’article de l’autre minus, et on en reparle?

  15. Jean-Marc

    une septuagénaire tétra,renversée par un vélo,eh oui,j’ai bien dit un VELO!

    Et ? o_° ? ?

    Je connais mieux les problèmes articulaires et osseux, en particulier celui des personnes âgées, que les centres de ré-éduc..

    Ainsi, la principale cause de fracture de hanche (80% : http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/fracture-hanche.htm), de pose de prothèse de hanche, de pose d’une prothèse de tête de fémur en titane, vient de chutes de personnes âgées… depuis leur seule hauteur…

    « Grâce » au manque d’exercice physique, au manque de solicitation de ses muscles, et donc de solicitation induite de ses os (par variation de pression au niveau de l ancrage des muscles sur les os), les personnes agées perdent en masse musculaire et en densité osseuse (avec effet boule de neige : la perte en masse musculaire rendant la perte osseuse de plus en plus forte).

    Cette diminution de masse musculaire et de densité osseuse est généralisée avec l’âge; mais est accélérée (plus de 3 fois) chez les personnes faisant peu d activité sportive, en particulier faisant peu de sports doux de fond/demi-fond (marche, vélo, natation).
    De plus, ce problème est accéléré chez les femmes après la ménopause.

    Or, moins tu as de muscle, et moins tu as de densité osseuse, moins ton corps protége ta moelle épinière lors d’un choc.

    Des femmes septuagénaires se cassent le col du fémur, deviennent para, tétra ou meurent en tombant de leur seule hauteur…
    Que celà arrive à une d’entre elle, lors d’un choc avec un cycliste, est bien sûr malheureux;
    mais celà ne présage en rien de la violence du choc.

    Par contre, lors d’une « rencontre » avec un motard roulant à plus de 90 km/h, tu as beau être sportif, entrainé, jeune, avec des os et des muscles tenant le tout en parfait état de fonctionnement, celà aura bien moins de conséquences positives que lors d’une « rencontre » avec un cycliste :
    L’énergie cinétique dégagée lors du choc n est pas du même ordre de grandeur…

    Énergie cinétique totale (part du motard/du cycliste, l accidenté est supposé à l arrêt) dispersée lors du choc : 1/2 mv² :

    entre un cycliste, dont le vélo+cycliste+saccoches fait 120 kg, roulant à 30 km/h (belle vitesse, en ville! car je suppose que la rencontre entre une péitonne et uncycliste a dû se faire en ville… une vraie valeur, en ligne droite, serait plutôt de l ordre de 25km/h, voire 15-20 s’il roule tranquille)
    et un motard faisant (moto+motard+saccoches) 240 kg (oui, c est une petite moto…) roulant à 90 km/h sur les routes d’auvergne,

    on a …
    (240/120)x(90/30)x(90/30) soit 2x3x3,
    soit 18 fois plus d’énergie cinétique dispersée lors du choc…
    on n est pas dans le même ordre de grandeur…

    (et encore, j ai pris seulement 240kg, et en roulant seulement à 90km/h…
    je suppose qu’en prenant ton vrai poids (moto plus grosse) et ta vraie vitesse sur départementale, on peut être bien au-delà de ces 18x.

    Or, les lois de la physique restent valables pour tous…

Les commentaires sont clos.