Un casque obligatoire pour les automobilistes?

Un débat latent existe en France depuis quelques années sur l’opportunité d’imposer le casque obligatoire pour les cyclistes. Cette hypothétique mesure, sensée protéger les cyclistes contre les dangers de la circulation (automobile), est combattue de toute force et à juste titre par la plupart des associations de promotion du vélo comme mode de déplacement. Et si on inversait le débat en proposant l’instauration d’un casque obligatoire pour les automobilistes?

Quand les scientifiques proposent le casque pour automobiliste

C’est le site danois Copenhagenize qui présente une étude réalisée en 2000 à l’Unité de recherche sur les accidents routiers à l’Université d’Adélaïde (Australie), appelée CR 193: « Le développement d’un arceau de protection des occupants des voitures » (Andersen, Blanc, McLean, 2000).

Cette étude australienne rappelle à juste titre les dangers de l’automobile pour ses occupants, et en particulier pour leur tête:

« Les accidents de voitures restent une source importante de blessures à la tête pour la communauté. Les occupants de voitures ont un taux annuel d’hospitalisation d’environ 90 pour 100.000 habitants. Parmi les conducteurs qui sont admis à l’hôpital, la blessure la plus grave est habituellement à la tête (O’Conner et Trembath, 1994). »

Dans une étude précédente (McLean et al. (1997)), des chercheurs ont estimé les avantages que l’on pourrait attendre de l’utilisation de rembourrage dans l’intérieur supérieur de l’habitacle des voitures. Ce rapport a estimé la réduction annuelle totale des dommages à la population australienne à environ 123 millions de $.

Mais le plus impressionnant sont les estimations liées à l’introduction d’un casque protecteur pour les occupants de voitures. Les auteurs du rapport ont estimé que la réduction annuelle du préjudice serait de l’ordre de 380 millions de dollars.

Ces chiffres sont australiens de sorte que les chiffres annuels pour la réduction des dommages seraient encore plus élevés dans l’Union européenne ou aux États-Unis.

Les essais ont été un succès, ce qui constitue une excellente nouvelle pour les conducteurs et passagers de voitures:

« Les résultats de phase 3 montrent qu’un serre-tête peut grandement réduire la gravité d’un impact à la tête. HIC a été réduit de 25 pour cent […] par rapport à un impact sans serre-tête. »

casque-automobilistes

Le bandeau prototype RARU couvre 44% des points d’impact souvent subis par les occupants d’une voiture. Vous pouvez voir sur les photos en haut que la zone de protection a été étendue de fait lorsque le prototype a été conçu pour dépasser ce taux de 44%.

Les chercheurs continuent à recommander la poursuite des travaux sur le sujet.

Ces casques pour automobilistes devraient être encouragés à tous les niveaux. Il y a en effet deux effets positifs: l’un est qu’il y aura moins de traumatismes crâniens chez les occupants d’une voiture. L’autre est que nous serions en mesure d’informer la population des dangers de l’automobile.

Un casque obligatoire pour les automobilistes encouragerait sans aucun doute les gens à envisager des options de transport plus sûres comme … oh je ne sais pas … le vélo?

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

29 commentaires sur “Un casque obligatoire pour les automobilistes?

  1. URB

    C’est sympa comme casque, avec une petite visière en plus ça protègerait du soleil.

    Casque de voiture et casque pour vélo, obligatoire pour tous !!!
    Non ?

    Ensuite le coup du vélo plus sur, là c’est très litigieux, il faudrait savoir.
    D’un côté ceux qui disent que ce n’est pas dangereux et d’autre qui disent le contraire.

    Bien sur on dira : « c’est dangereux à cause des voitures »
    Mais pour la voiture c’est pareil, sans les autres voitures/véhicules ce n’est pas dangereux.

  2. martoni

    @URB: hmm non, ce que dit un cycliste c’est que la voiture est dangereuse pour les autres. Un vélo n’est pas dangereux pour une voiture, les «mal»chances de mourir en percutant un vélo sont quasiment nulle pour un automobiliste. Par contre les chances de mourir sont quasiment de 100% pour le cycliste.

    Le vélo n’est pas dangereux tout cours (à condition de ne pas rouler sur les trottoirs pour préserver les piétons).
    Et la voiture est dangereuse pour tous le monde y compris les autres automobilistes …

  3. URB

    Et pourquoi dans de nombreux sites pour la promotion du vélo ils disent que ce n’est pas dangereux ?.
    Pourtant avec une utilisation en ville avec des voitures.
    Communication mensongère ?

    Mais bon, pour revenir au sujet, ce n’est pas vraiment ça qui va faire changer les automobilistes de prendre le vélo (soit-disant plus sur ou moins sur) car il n’y a pas que ce paramètre dans l’utilisation d’une voiture.

    Je prends la voiture pas pour l’unique raison qu’il y a plus de protection, la preuve je prends aussi la moto et on est largement moins protégé que dans une voiture.
    C’est parce que la voiture me permet de faire une certaine distance dans un certain laps de temps et je peux transporter jusqu’à 4 personnes + divers objet dans le même temps.

  4. stoppeur

    Aujourd’hui,je ne pratique plus le vélo;mais,après mon SM,en 72-73,travail lant en la belle ville de Tours,je me rendais de la proximité de St-Pierre ds Corps à proximité de l’Hôpital Bretonneau,en passant par la gare et le bou levard Heurteloup.Quelques rues ayant changé de signalisation,je me suis retrouvé face à une voiture,à l’angle de la rue qui menait à l’entreprise horti cole Travouillon,elle et moi,les roues dans le caniveau.Le choc qui a porté sur tout le côté gauche du visage,m’a valu quelques points de suture à l’ar cade et quelques belles couleurs automnales(bleues,jaunes) sur la figure. Je n’ai pas perdu connaissance,mais le pare-brise a éclaté côté gauche,ju ste là où il était bombé;le conducteur a eu trés peur en me voyant face à lui,mais il n’a rien eu.La voiture n’était pas à lui et il était sans permis…

  5. veloce

    «  » » » »Mais pour la voiture c’est pareil, sans les autres voitures/véhicules ce n’est pas dangereux. » » » »
    Y a des tas de gens qui se tuent tout seul dans leur bagnole. Enfin des fois y a un « dangereux » platane qui traverse la route…

  6. stoppeur

    Des accidents,j’en ai eu 3 autres,mais en étant conducteur ou passager.A chaque fois,je m’en suis très bien tiré.En 1983,j’en ai eu 1 en étant passa ger d’une Lancia Delta Intégrale:le conducteur était jeune,mais prudent,rou tier de son métier,comme son père.La cause de l’accident:le verglas,sur la RN17,là où elle sort de l’Aisne pour entrer dans le Pas-de-Calais;en desce ndant une pente assez longue,il a glissé très progressivement vers la gau che.En bas de la pente,en bordure de chaussée,un énorme pylône à THT, dont l’ « entrejambe » ne dépassait pas 1,40m.Quoi faire?On était fait com me des Rats!Mais on s’en est très bien sorti:l’habillage de la porte gauche est restée accrochée à un plot de béton d’1,20m;puis,la voiture est violem ment partie dans les champs,montant arrière cisaillé.

  7. PHI

    Excellente idée, reste à savoir à qui l’imposer (conducteur, passager avant, passagers arrière).

    Pour les cyclistes, imposer le port obligatoire de mitaines ou de protège-genou ferait plus sens, car c’est sur ces points qu’on se réceptionne lors d’une chute à vélo 😛

    Le vélo n’est pas une activité dangereuse, ce sont les engins motorisés qui sont dangereux pour tout le monde…

  8. stoppeur

    Je suis sorti par le coffre,avec un gros hématome sur la tête,sans plus.Le conducteur,harnaché dans son siège baquet,a été évacué par hélico avec les cervicales légèrement « chahutées;son copain,assis à ses côtés,ne s’ est réveillé qu’en sentant l’air frais lui passer sur la figure…,le pare-brise fe uilleté s’étant bien ouvert sur la droite.Moralité:faites comme il vous plaît, ne vous plaignez pas ensuite…Même une descente de trottoir brusque peut être fatale…

  9. Alain

    A Tours, la semaine dernière, un vélo roulait sur une bande cyclable et le cycliste est mort (contact avec une voiture non encore défini).

    La presse locale relance l’idée du casque. Ben voyons, on se fait percuter sur un espace vélo et bien sûr, plutôt que de remettre en cause les bagnoles tueuses, on trouve autre chose!

  10. Pim

    ce n’est pas d’un casque dont les cyclistes ont besoin, mais d’aménagements et de moins de conducteurs pressés autour d’eux !
    En un mot, il vaut mieux légiférer sur un code de la rue donnant beaucoup plus de priorités aux plus vulnérables !

    (Et aussi, très bien cet article fubicy)

  11. URB

    Une phrase qui est dans l’article de la Fublicy :
    « Certes, il y a la carrosserie, mais avec de telles énergies à encaisser, le casque serait utile en voiture à peu près autant qu’à vélo. »

    Et vu qu’apparemment le casque à vélo ne sert pas à grand chose d’après eux… en voiture le casque ne serait pas plus efficace 🙂

  12. CarFree

    Je ne pense pas que la Fubicy soit au courant de cette étude australienne car leur affirmation semble quelque peu péremptoire…
    C’est peut-être l’occasion d’organiser des Assises nationales sur l’obligation du casque pour les automobilistes?

  13. URB

    Après rien ne dis que les accidents et équipements Australien soit strictement les même qu’ailleurs.

    Par exemple est-ce que le taux de voiture avec Airbag sont le même qu’en Europe/Etat-Unis ?

    Le pourcentage des conducteurs qui portent la ceinture de sécurité est il le même ?

    Etc…

    Après l’étude Australienne date de 2000 et l’article de la Fubicy de 2007.
    Se renseignent-ils vraiment mal ?
    En est il autant pour le reste ?

  14. leolienne

    les integristes du tout velo ont encore frappés!
    comment pretendre que la pratique de la bicyclette n’est pas dangereuse ?
    ce n’est pas qu’une question de cohabitation avec des engins motorisés,
    à partir du moment q’un corps est en mouvement sans protections , que ce soit en vélo , trotinette ,cheval ou même ski , il y a danger de graves
    blessures à la tête en cas de chute .
    il y n’a qu’à voir en competion moto , lors de chute à haute vitesse , avec des casques trés élaborés , ils arrivent à avoir des traumas craniens !

  15. Francois

    Leolienne,

    Oui, il y a danger de graves blessures si on chute à vélo.
    Le truc, c’est qu’à vélo, quand on roule de facon non sportive, on ne chute pas où très très rarement. Il n’y a pas d’équilibre précaire et on est pas haut perché comme les autres exemples que vous mentionnez. Mais le problème c’est que les automobilistes ont une facheuse tendance à augmenter ce risque de chute par leur inatention générale, le manque de visibilité du à l’habitacle,….

    Alors, au lieu de contraindre les cyclistes à porter un casque qui est de plus, cher à l’achat, pourquoi ne pas agir sur la cause des risques qu’ils encourent, c à d la voiture? Voila ce que fubicity veut exprimer.
    Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir.

    A cela ajouté que la voiture en ville, en plus d’être dangereuse directement pour tous les usagers (automobilistes, cyclistes, piétons,…) est la source de nombreuses maladies, cancer, allergies, stress… dues à la pollution qu’elles engendrent. Tout cela supporté par la sécurité sociale.
    Alors, pourquoi décourager les cyclistes en leur faisant porter le casque? Alors qu’ils participent au désencombrement (entre autres bienfaits du vélo).

  16. URB

    @FRANCOIS
    Et le rapport avec le sujet, à savoir le port du casque en voiture ?

    Sinon pour dire, à part le cheval ou là on peux être à une certaine hauteur, mais sur une trottinette, des skis, on n’est pas plus « haut perché » qu’un vélo, même en moto, mais ça n’empêche pas la chute.

    Ensuite j’aime bien ta fin de phrase :
    « le manque de visibilité du à l’habitacle,… »
    Comment cela peut il être possible ?
    Comment appellerais tu cela ? Des angles mort ?
    Mais dans un autre sujet il y en a qui disaient que les angles mort n’existaient pas, que c’était juste un prétexte pour les automobilistes à ne pas voir les autres.

    Quand même, si on reprends tout les sujets et qu’on les rapproche, on trouve une foule de contradiction quand même.

    🙂

  17. apanivore

    Moi je suis pour l’obligation du port du casque dans les salles de bains à partir de 65 ans ! Parce que bon c’est dangereux d’être vieux.

    Les intégristes de l’infantilisation ont encore frappé !

  18. Tom34

    C’est surréaliste !

    Le vélo dangereux ?

    – Un cycliste tombe de vélo : bobos si casque et gants (on est pas au tour de France).
    – Un cycliste rencontre un piéton : bobos pour les deux protagonistes.
    – Un cycliste / piéton / moto / sanglier rencontre une voiture : accident grave, des mois de re-éducation ou décès.

    A mon avis, c’est la voiture qui est dangereuse.

    A+
    TOM.

  19. stoppeur

    En voiture,la mort survient en cas d’hémorragie interne,non décelable direc tement;de trauma crânien grave(éjecté sur un obstacle extérieur);de ruptu re des cervicales,du rachis;de polytraumatisme;mais,le plus con,c’est de ne pas mourir et de rester handicapé à vie…à cause d’un hématome intra- dural qui n’aura pas été détecté à temps,et que le port du casque aurait pu éviter.A vélo ou en voiture.La plus grave des chutes à vélo ou à pied,c’ est en glissant,par exemple,ne serait-ce que sur une crotte ou une peau de banane,une tache d’huile,d’humidité,qui vous fait chuter lourdement,en n’ayant aucune possibilité d’éviter un choc de la tête,sur l’angle d’une bord ure de trottoir,un obstacle vertical…C’est ça qui est con;et tout à fait impré visible,encore plus…Et si le casque a des oreillettes pour écouter d’la zik?

  20. stoppeur

    Tapez-vous un bon coup le buffet dans le volant:si vous vous en sortez a vec des côtes cassées non flottantes,c’est vraiment sympa,même si c’est très douloureux.Idem pour la tête dans le montant de portière,ça peut-être générateur de complications très différentes les unes des autres,et pratiqu ement toutes aussi imprévisibles et graves,à terme…Ou on s’arnache com me les pilotes de rallye,en sachant que la caisse peut amortir des chocs violents,et on ne risque pas le moindre choc,sauf quelques problèmes des cervicales…Ou bien on se contente de la ceinture et des airbags(pas touj ours bien adaptés),et on limite les dégâts,sauf en cas d’obésité…Alors,le choix est simple et fait appel au bon sens:si la mort ou le handicap ne vs fait pas peur:pas de casque en voiture…et la chance au tournant!

  21. stoppeur

    En apprentissage de conduite,à chaque fois qu’on se met au volant,il faudr ait répéter la devise des ambulanciers:il faut autant se méfier de soi que des autres + celle-ci:mieux vaut prévenir que guérir.Ca devrait figurer sur toutes les pages de contrat d’assurance,sur des panneaux à l’approche de ronds-points…J’en ai oublié une autre:mieux vaut arriver tard que jamais!A bon entendeur,salut!

  22. zef

    c’est affligeant et ridicule par dessus le marché; apres il faut laisser le choix aux personne; mais comme d’accoutume on nous considere comme des enfants incapables de se gérer cette chose va vite se retrouver sur la tete des automobilistes; personnellement je trouve ceci atroce et dangereux pour la simple raison qu’il y aura des agressions à coup de casque.

    cela fait des decennies que nous roulons sans ce merdier et ce n’est pas ce morceau de plastique qui va changer grand chose aux protections car evidemment un choc a la tete implique souvent un choc au cou, a ce moment la ils n’ont qu’a imposer des armures aussi, histoire d’avoir l’air un peu plus con

  23. leolienne

    je pense qu’en plus ,il faudrait utiliser un respirateur autonome car l’air est pollué dans l’habitacle d’une voiture .
    n’oubliez pas également de porter le gilet fluo au lieu de le mettre sur le dossier du siege .

  24. Large

    Merci de faire l’écho à ce que j’avais lancé sur la fubicy et lancé à de nombreuses personnes qui vous lance un « mais vous n’avez pas de casque ».

    Depuis longtemps, au regard de l’étude sur la bicyclette parue en 2001, je revendique le devoir d’informer sur le risque en automobile… et le port du casque qui pourrait aller avec.

    Seulement, si l’on fait un « arbre des risques », la blessure à la tête n’est pas due à l’absence de casque, mais à la présence de vitesse.

    Aujourd’hui, je me pose la question de la justification des bus comme moyens de transport en commun. Lourd, volumineux, dangereux car son conducteur (chauffard de bus ?) a une perception limité de son environnement ( bruit, vision, sensation tactiles…)

    A observer les conducteurs, leurs nombreuses infractions et mises en danger d’autrui, je peux conclure qu’il sont soumis à une tâche trop lourde et qu’il n’est pas humainement possible de manoeuvrer ces engins dans une population aussi dense. Bref, le bus est un moyen adapté ni à la densité de la ville ni à aux capacités humaines.

    Enfin, je constate que 3 ans après vélo’v, alors que la croissance de l’usage de la bicyclette était constant depuis plusieurs années, il fini par stagner. Le système de vélo en libre service a t il une responsabilité dans ce phénomène ? je pense que oui.

    Il incite à ne pas acheter son propre vélo. Mais le service peu opérationnel (et ce serait bien difficile) fait que ceux qui auraient utilisé leur vélo personnel, chaque jour ( pour l’amortir ou parce qu’il est disponible) utilisent le vélo moins souvent parce qu’ils appréhendent d’aller vers un vélo qui ne sera peut être pas disponible ou pas en état.

    Bref, imaginer qu’il y a un vélo dispo et ne pas s’en servir parce qu’on sait qu’il ne l’est pas, pourrait être un frein à l’usage au regard d’un vélo personnel.

    Quand à l’image du vélo pas cher, pourri, que développe les villes en soutenant ces tanks et les associations valorisant les épaves à des prix sabordant toute activité de professionnel, Le vélo en France à pris un mauvais pli !!!

  25. MCMILLAN

    Je porte un casque lorsque je tourne sur un circuit,plus des équipements
    qu’aucun automobiliste ne supporteraient dans la vie courante à chacun
    son plaisir.

  26. LomoberetLomoberet

    Vive la burka en platière mastique !
    Fabricants de casques, fabricants de poubelles : même combat, même matière, même utilité.
    Enfin presque : dans une poubelle, il y toujours plein de bonnes choses recyclables, alors que sous le casque, ce n’est pas toujours joli à voir !

Les commentaires sont clos.