« Taxer plus & taxer mieux » : des pistes pour une fiscalité auto au service de l’environnement

Taxer plus et taxer mieux

Derrière ce titre volontairement provocateur se cache un dossier signé Pierre Courbe, expert en mobilité de la Fédération, qui analyse les diverses options fiscales permettant de sortir de l’autocentrisme qui règne depuis des décennies. Le travail dissèque les outils mis en place chez nous mais aussi à l’étranger, analyse leurs avantages et inconvénients respectifs et indique clairement ceux qui semblent les plus à même de remettre la voiture à sa juste place dans l’éventail des choix de mobilité tout en contribuant efficacement à la lutte contre les gaz à effet de serre et les polluants locaux.

Agissant directement sur le contrôle des comportements de consommation, la fiscalité constitue un levier essentiel de pilotage public de la demande de mobilité automobile. Elle constitue par ailleurs un outil capital, complémentaire aux normes de produits, pour « guider » les pratiques industrielles vers la mise sur le marché de produits plus respectueux de l’environnement.

Toucher à la fiscalité automobile s’avère toutefois une démarche particulièrement délicate. On s’attaque en effet à ce que beaucoup considèrent à la fois comme un espace de liberté et un objet d’affirmation sociale : la voiture. Les réactions sont souvent passionnelles, les position tranchées, et le débat difficile à établir. entre certains décideurs attachés à l’idée (largement infondée) que l’automobiliste est une « vache à lait » qu’il convient de « traire », une industrie automobile cherchant à accroître le parc automobile et à en accélérer le taux de renouvellement, des associations d’automobilistes cherchant à compresser les coûts d’utilisation de la voiture et des ONG d’environnement soucieuses de diminuer l’empreinte écologique totale de la voiture.

Cet ouvrage se propose de réaliser un travail de synthèse et d’objectivation en revisitant quelques mythes (par ex. : « L’automobiliste est la vache à lait de l’Etat ! ») à la lumière de données factuelles et d’une analyse détachée de tout intérêt financier à la cause.

La sortie « officielle » de ce dossier de la Fédération se fera à l’occasion du Salon de l’auto de Bruxelles qui ouvrira ses portes le 14 janvier prochain.

Vous pouvez d’ores et déjà le commander par mail à info@iewonline.be en précisant vos nom et adresse ainsi que le nombre d’exemplaire(s) souhaité.

Source: www.iewonline.be

Iewonline

A propos de Iewonline

ONG environnementale belge regroupant plus de 150 associations actives en Belgique en général et en Wallonie en particulier

Un commentaire sur “« Taxer plus & taxer mieux » : des pistes pour une fiscalité auto au service de l’environnement

Les commentaires sont clos.