Ralentir la ville, pour une ville solidaire ?

Ces rencontres ont comme ambition – comme utopie diront certains tant la bien-pensance de la compétitivité heureuse n’accepte pas d’autres modes de pensées – de poser un regard différent sur la ville moderne. Le constat est terrible : La ville moderne, globale et compétitive tend à exclure toujours un peu plus les plus pauvres. Or si la cité est liée à sa compétitivité économique, elle ne peut plus être réduite à cette seule fonction. Notre bonheur et notre qualité de vie passent par d´autres modes de pensées.

L´interrogation «Ralentir la vi(ll)e» n’est pas seulement une question de qualité de vie mais aussi de justice sociale et de démocratie politique. Est-ce qu’une ville solidaire, une ville écologique, une ville démocratique ne peut qu’être qu’une ville ralentie ? Le ralentissement est-il nécessaire pour rendre la ville aux plus pauvres, aux plus faibles ?

Au moment où pullulent les fausses solutions du capitalisme vert (taxe carbone, la foi béate dans la techno-science, etc), les citoyens, les militants, les experts, les élus doivent débattre de la meilleure façon de satisfaire d’abord les besoins fondamentaux du plus grand nombre. Face aux mots poisons du pouvoir (le toujours plus), nous devons inventer nos propres mots chantiers, nos propres champs du possible : la relocalisation, la gratuité, la coopération, le prendre soin, le ralentissement, la proximité.

Ce colloque sera l’occasion de rappeler qu’être humaniste et républicain ce devrait être toujours de choisir les grandes causes des plus démunis.

Colloque du samedi 30 janvier: Ralentir la ville, pour une ville solidaire ?
De 9 heures à 18 heures : colloque avec Gilles Clément, paysagiste, Bertrand Barrère, architecte et urbaniste, Martine Billard, Patrick Braouezec…

Centre Culturel Communal Charlie Chaplin
Place de la Nation, Vaulx-en-Velin
co-organisé par Le Sarkophage et la municipalité de Vaulx-en-Velin
ralentir-la-ville-colloque
Plus d’informations ici

Parti Pour La Décroissance

A propos de Parti Pour La Décroissance

Une croissance illimitée dans un monde limité est une absurdité.

Un commentaire sur “Ralentir la ville, pour une ville solidaire ?

Les commentaires sont clos.