Jardiniers à Bicyclette

Voici une entreprise de Montréal (Canada) spécialisée dans le jardinage qui se déplace chez les particuliers ou dans les entreprises à vélo (avec remorque) ou grâce aux transports en commun. Une activité de plus pour la thématique vélogistique

«Cela fait déjà deux ans que l’entreprise existe sous la houlette de Ian Christopher Goodman qui a parti le bal», raconte en souriant Diane Boyer, horticultrice chez Jardiniers à Bicyclette et résidente du Mile End. Avec Jake, Maya, Clarisse, Xavier, Zengetsu et Sarah, ils sont ainsi un peu moins d’une dizaine à proposer leurs compétences multiples et surtout complémentaires aux particuliers comme aux entreprises.

Permaculture, jardinage biologique en pots et en milieu urbain, créativité et esthétique, agriculture et développement, toits et terrasses, recyclage et réutilisation, etc., les domaines du jardinage écoresponsable sont vastes. «Nous ne sommes pas des architectes paysagistes, mais nous conseillons les clients quant à l’aménagement et l’organisation de leur jardin d’agrément ou potager. Nous concevons des petits paysages; nous proposons des consultations et des solutions biologiques; nous faisons également le nettoyage, l’entretien et le désherbage. On a plein d’astuces pour fertiliser naturellement les sols et y attirer les organismes utiles à l’équilibre des espaces verts et en éloigner les nuisibles. Tout notre outillage est manuel, donc sans pollution sonore», insiste Diane. «Entre autres, nos tondeuses sont manuelles. 80% de notre travail se fait à vélo, à pied ou via la STM (Société de transport de Montréal).»

En effet, les Jardiniers à bicyclette travaillent principalement dans les quartiers Plateau Mont-Royal, Outremont, Mile End, Rosemont, Petite-Patrie, Petite Italie, Villeray, Parc-Extension, et parfois plus loin. «En utilisant les transports en commun, nous sommes déjà allés jusqu’à Côte-des-Neiges et Verdun.»

«À moins d’un gros chantier, nous fonctionnons en petite équipe. Nous tenons à offrir des services personnalisés afin que les gens participent à l’installation et à la création de leur jardin», poursuit Diane. «Nous croyons beaucoup à l’initiation par le mimétisme, l’exemple et l’accompagnement. Il est plus agréable pour certaines personnes de faire leur jardin s’ils le font avec d’autres gens. Et cela nous permet aussi d’éveiller les consciences », ajoute-t-elle.

Pas d’empreinte sur la Terre

«Notre petite entreprise de jardiniers aime faire les choses différemment pour nous rendre dans les jardins, les cours ou les balcons pour créer des jardins fonctionnels, comestibles et abondants. Notre entreprise est la plus écolo de Montréal. Son empreinte écologique équivaut à celle d’une roue de vélo. Nous avons encore un impact et nous pouvons agir. Savez-vous qu’en prenant le vélo plutôt que la voiture, vous réduisez vos émissions de dioxyde de carbone de plus de 5 tonnes par an en moyenne? »

En évitant les tondeuses et les souffleurs à essence, en arrosant les plantes plus tôt en journée et en mangeant local et bio, chacun peut encore réduire son bilan carbone de près de 3 tonnes. « Ajoutez le vélo et vous passez à 8 tonnes! Un Nord-Américain moyen libère 20 tonnes de CO2 par an uniquement en utilisant des machines», rappellent nos « cyclojardiniers » sur leur site internet.

Jardiner local !

Ces mêmes « cyclojardiniers » conseillent préférablement les plantes indigènes qui prospèrent à Montréal, parce que, «en plus d’être jolies, elles sont parfois comestibles, médicinales, et attirent les oiseaux et les pollinisateurs.»

Comme les jardins s’endorment pendant l’hiver, « nous cherchons à développer un secteur pour le jardinage d’intérieur », reprend Diane. Dans le même sens, nous animons des ateliers auprès des enfants et des commissions scolaires. Enfin, en parallèle, nous essayons de développer aussi les plantes dépolluantes d’intérieur tel que le pothos (Scindapsus aureus, ou Lierre du diable), une plante dont les facultés dépolluantes ont fait l’objet de plusieurs études par la NASA pour les voyages en navette spatiale.»

Toutes les infos sur www.jardiniers-a-bicyclette.org

Source : http://ablogm.com/velorution14/

Vélorution

A propos de Vélorution

La Vélorution (mot-valise mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l'un des buts est de promouvoir l'utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes).