Le nombre du mois…

Sur les 2 tonnes de CO2 émises annuellement par un français pour se déplacer, 70% proviennent de sa mobilité locale.

L’Enquête Nationale Transports et Déplacements permet d’estimer les kilomètres réalisés par les français pour se déplacer, aussi bien localement (dans un rayon de 80 km autour du domicile) qu’à longue distance.

L’utilisation de facteurs d’émissions, fonction notamment de la nature des véhicules et de la vitesse du déplacement, permet d’estimer les émissions de CO2 pour l’ensemble des modes utilisés.

En particulier, la localisation résidentielle des ménages affecte les distances parcourues, les choix modaux et donc les émissions de CO2. Les Parisiens, et plus généralement les habitants des centres urbains des grandes agglomérations, émettent le moins de CO2 pour leurs déplacements sur une année. Ces urbains centraux ont tendance à effectuer plus de déplacements à longue distance, mais leur faible niveau d’émission en mobilité locale fait plus que compenser ces surémissions.

Inversement, ce sont les périurbains des agglomérations des aires urbaines de plus de 500 000 habitants qui génèrent individuellement le plus de gaz à effet de serre pour leur mobilité.

Pour en savoir plus : voir la Revue du CGDD : La mobilité des Français
Panorama issu de l’enquête nationale transports et déplacements 2008.
téléchargeable sur www.statistiques.equipement.gouv.fr

Source: TransFlash décembre 2010

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

2 commentaires sur “Le nombre du mois…

  1. MOA

    Intéressant cette enquête officielle.

    Parcouru très rapidement et partiellement pour le moment et mon ressenti le moment, pourrait se résumer à : « y a du boulot ! pas grand chose s’est amélioré en 15 ou 25 ans… au contraire »

    ex. p15 dans l’encadré « À partir de 2 km, pour la moitié de la population habitant dans les communes les moins denses (définition de l’encadré 2), plus de 9 trajets sur 10 sont réalisés en automobile »

    Il y a bien d’autres exemples de ce genre.

    Je lirai la suite histoire d’évaluer le niveau de connaissance de nos élus sur ces problématiques… et les mettre en rapport avec les actions / orientations concrètes qu’ils mettent / qu’ils on mis en place.

  2. huor

    bonjour à tous,
    c’est malheureux de voir des êtres enfermés dans des boîtes aussi vide que leur conscience.
    avec mon vélo je vais trop vite j’ai l’impression de rentrer dans la course!
    bon courage à vous et si vous avez l’impression de ne pas lutter c’est que vous êtes un peu lache mais pas de soucis car on lutte avec notre esprit et non avec notre corps cet aimable hôte provisoire!

Les commentaires sont clos.