L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

Sommes-nous en dictature ? Non. Sommes-nous en démocratie ? Non plus. Les puissances d’argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entamées. Dans tous les pays occidentaux, la démocratie est attaquée par une caste.

En réalité, nous sommes entrés dans un régime oligarchique, cette forme politique conçue par les Grecs anciens et qu’ont oubliée les politologues : la domination d’une petite classe de puissants qui discutent entre pairs et imposent ensuite leurs décisions à l’ensemble des citoyens. Si nous voulons répondre aux défis du XXIe siècle, il faut revenir en démocratie : cela suppose de reconnaître l’oligarchie pour ce qu’elle est, un régime qui vise à maintenir les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques.

Car la crise écologique et la mondialisation rebattent les cartes de notre culture politique : l’Occident doit apprendre à partager le monde avec les autres habitants de la planète. Il n’y parviendra qu’en sortant du régime oligarchique pour réinventer une démocratie vivante. Si nous échouons à aller vers la Cité mondiale, guidés par le souci de l’équilibre écologique, les oligarques nous entraîneront dans la violence et l’autoritarisme.

Au terme de ce récit précisément documenté mais toujours vivant, le lecteur ne verra plus la politique de la même façon.

L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie
Un livre de Hervé Kempf, aux éditions du Seuil, 190 p., 14 euros.

Hervé Kempf

A propos de Hervé Kempf

Journaliste et écrivain français. Il écrit dans le quotidien français Le Monde depuis 1998. Créateur du site internet Reporterre.

12 commentaires sur “L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

  1. paladurpaladur

    Cela y ressemble… Les anglosaxons appellent cela un teasing. On nous prend pour des con sommateurs ou quoi?

  2. LanimO

    un teaser pour le livre d’un journaliste qui contribue souvent à ce site.
    ça faisait longtemps que j’n’avais pas pris le train et j’ai vu un 4x3m avec un dessin manga marqué en gros dragon-balle machinChouette. La on nous prends pour des conSommateurs, mais bon, une reclame pour un ouvrage litteraire qui parle d’un sujet parent de celui qui est souvent debatu ici… réaction épidermique?

  3. paladurpaladur

    LANIMO> un peu… ça ne m’empêche pas de lire les écrits dudit auteur mais un petit mots avant de faire sa pub. C’est un peu comme les voeux standardisés balancés en masse pas email à tout le carnet d’adresse.

  4. Jean-Marc

    Oui, je vous trouve bien durs.

    Comme lamino et moa, je trouve interessant d’être informé de la sortie d’un livre sur un sujet qui risque de nous concerner, surtout que la présentation nous en donne une vision.
    C est aussi ce qu’avait fait, en mieux il est vrai (article de présentation fait pour carfree et ces membres, apres plusieurs sujets sur le corps du texte) J-M Serekian pour la courses aux énergies, il y a 2 sujets.

    Après, rien ne vous force à l’acheter ni même, si vous le trouvez en bibliothèque ou chez des amis, à le lire.


    Pour ma part, la présentation me suffit,
    deja car la forme politique peut être un pb, mais faire changer de forme est très loin d’être facile à notre niveau + n’apporte pas forcément la solution :
    si on met à la place du systeme actuel des citoyens mal informés, et ayant peu de temps/d envie pour le faire (car il faut qu’ils travaillent… et tiennent à se distraire), je ne suis pas sûr que le résultat sera forcément bien mieux (rappel : par référendum, la peine de mort n aurait pas été abolie en 81).


    Quand des millions de gens sont dans la rue (réforme retraitre), qu’une majorité veut une autre réforme, et que le pouvoir politique n en tient pas compte, un certain desamour pour la forme actuelle de « représentation » voit le jour.
    Celà redonne -entre autre- une nouvelle dynamique aux mouvements royalistes (du roi, pas de sego).
    Mais, par rapport à un président, un roi n apporte aucune garantie supplémentaire de s’occuper des problèmes de ses sujets, bien au contraire (lui et les siens n a pas à défendre son bilan et présenter son projet aux prochaines élections).

    Tout au plus apporte-t-il une garantie de s’occuper des pb du roi et sa cours.
    c.f. le roi de france, qui a fait planter énormément d’arbres dans le sud-ouest, pour avoir 70 ans plus tard une belle marine pour faire face au roi d angleterre, pour que son petit-fils puisse battre le roi d angleterre et défendre/étendre les terres qui lui versent des impôts : quel bénéfice pour le serf d avoir une forêt dont il lui est interdit de prelever le bois pour cuire sa nourriture, et d avoir ses petits-fils embarqués de force dans les futurs navires de guerre ? réponse, aucuns…


    Une illustration du sujet du livre : l avantage des élus contre l’oligarchie non élue :

    le parlement européen, élu (contre les OGM, car devant rendre compte aux citoyens qui y sont majoritairement contre) dernière protection face à la commission européenne (non élue, que tous les lobbyistes vont voir, et qui essaye de nous refourguer des OGM et d’autres horreurs (hypertrucks par ex), contre nos voeux, tous les 3 à 6 mois).

    le pb : des « machins » non élus, comme la commission européenne, pullulent au niveau mondial (FMI, OMC, … ) de gros moyens, de gros pouvoirs, mais qui ne rendent pas compte de leur actes.

  5. Joshuadu34joshuadu34

    je n’ai pas encore lu cet ouvrage d’Hervé, mais ce que tu dis, Jean-Marc, transparait souvent des livres précédents de cet auteur. D’où l’intérêt de ne pas se contenter d’un teaser (pour rester dans l’imagerie publicitaire que reprochent Sebsoupe ou Paladur)…

    Maintenant, faire connaitre, sur des sites tels que Carfree, la sortie de ces livres interessants et donnant une autre image, plus pensée dans un aspect généraliste et, dans le cas d’Hervé, d’un abord simple qui permet, même aux plus obtus, de se trouver face à un aspect sociétal bien démontré et incontestable de par la démonstration faite, en quoi serait-ce anormal ? Je comprend assez mal la réaction, là !

    Entre nous, je préfère encore lire un tel article, faisant, il est vrai, de la pub pour un livre qui, au moins, promet de l’honnêteté, que de lire certains organismes spécialisés dans le greenwashing venir faire une campagne de culpabilisation alors qu’ils sont tout sauf réellement honnêtes (cf l’article du canard enchainé de cette semaine sur la WWF…)…

    Même si je suis un peu en désaccord avec les conclusions, ou plutôt avec les moyens de mise en oeuvre que propose Hervé dans ses écrits, lui, au moins, tente d’apporter une solution autre que celle qu’on nous présente constament comme étant la seule possible, nous repprochant de n’être que critique sans rien proposer d’autre… Ce n’est pas le cas des écrits d’Hervé Kempf !

  6. CarFree

    Puisqu’il y a débat sur la forme de cet article, je vais intervenir pour expliquer (justifier?) le pourquoi du comment. Carfree n’est pas un site de critique littéraire même si parfois certains livres bénéficient d’une telle couverture. C’est avant tout un site militant qui s’engage pour certaines causes, personnes ou écrits. En l’occurrence, cet article est clairement une « publicité » ( pour info non rémunérée) faite à mon initiative. Je précise en outre qu’Hervé Kempf ne nous a rien demandé, que je n’ai pas encore lu son ouvrage (j’ai lu par contre ses deux précédents livres), que nous reprenons de temps en temps certains articles d’Hervé Kempf et que ce qu’écrit habituellement Hervé Kempf suffit, à mes yeux, pour que son ouvrage bénéficie du maximum de publicité. Par ailleurs, si un lecteur ou une lectrice habituelle de Carfree souhaite faire une critique littéraire de cet ouvrage, on peut bien évidemment la publier. J’espère avoir clarifié la situation…

  7. sebsoupe

    désolé pour la « polémique », c’est juste que si l’article avait été noté « publié par carfree » je n’aurai pas réagi de cette manière…
    je comprend que Pierre Thiesset fasse de l’autopromotion pour son petit bouquin en vente directe (que j’avais acheté, lu et apprécié) ou encore le livre de JMS, mais le nouveau livre d’Hervé bénéficiera probablement d’une reconnaissance sans qu’on ai besoin d’en faire un article chez des gens un tant soit peu informés (comme sur Carfree)…
    ce qui ne m’empêche pas d’apprécier aussi « Comment les riches détruisent la planète » et probablement ce dernier ouvrage si j’ai l’occasion de le lire…
    Mea Culpa si j’ai froissé quelqu’un 😉

  8. Passerellesud

    Conférence en ligne diffusée par le média de l’écologie politique Passerellesud.org

    Pour diffusion dans vos réseaux !

    « Même si les formes extérieures de la démocratie représentative sont toujours là, de très nombreux faits attestent que l’esprit de la démocratie est fortement altéré »

    Conférence Mp3 → Hervé Kempf : L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

    http://www.passerellesud.org/Herve-Kempf-L-oligarchie-ca-suffit.html

    Conférence en ligne

  9. A.

    La démarche d’ Hervé KEMPF n’est pas intéressée. Créateur de REPORTERRE (bien avant que certains d’entre nous ont vu le jour),
    je ne doute pas une seconde de son intégrité. Il a fait de sa vie un combat
    pour les générations futures. devons lui au moins cela.

Les commentaires sont clos.