Ca roule à Londres

Vous vous souvenez de cet article dans lequel nous présentions les Superhighways pour vélos à Londres ? Depuis la création de ces « autoroutes » pour vélos, des pistes cyclables hyper-protégées du trafic, le trafic cycliste a augmenté de 70% dans la capitale britannique ! 70%. Et ce n’est qu’un début.

Quand les municipalités mettent tout en œuvre pour favoriser l’utilisation du vélo, les usagers, ayant moins peur du trafic, se sentent en sécurité en se lancent sur la petite reine. Il faut dire que depuis juillet et l’introduction du vélib’, il était nécessaire d’instaurer une telle politique à Londres.

A méditer.

Infos via Rudi.net et Echomag.org

Echomag

A propos de Echomag

Première gazette bimestrielle 100% écologique sur écran recyclé & moins chère que gratuite en pdf, sponsorisée par la planète Terre.

12 commentaires sur “Ca roule à Londres

  1. Jean-Marc

    Manque plus qu’une couronne (ou 2 : petite et grande couronne) à mettre en place, pour que ceux qui ne vont pas au centre-ville, mais dans un autre quartier, proche de leur point de départ, puissent aussi le faire sans passer par le centre-ville et en utilisant le plus possible ces bike superhighways.

    Bien sûr, ils peuvent dejà le faire, sur les routes normales.
    Mais si ces bike superhighways permettent de faire progresser la pratique du vélo, autant en faire un réseau bien conçus.

    Qu’il se rapproche un peu de celui de bogota
    c.f.http://carfree.fr/?s=bogota&x=0&y=0
    liens 1-5-6-7
    ou ici :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Bogotá's_Bike_Paths_Network
    avec ce réseau :
    http://en.wikipedia.org/wiki/File:Topologia_Ciclorutas.GIF

    Intéressant les pistes peintes, vu que l adhérence est moindre sur la peinture que sur l asphalte, donc permet d avancer plus vite.
    (intéressant quand on roule, … bcp moins aux carrefours, s’il faut freiner : des 1/3 de voies peintes-non peintes aux carrefours, selon si on a le vert/on est prioritaire ou pas, permettraient de choisir son revêtement en fonction de ce qu’on fait (arrêt ou poursuite chemin)

    p.s. le lien direct echomag.org vers cet article est http://echomag.org/2011/01/15/ca-roule-a-londres/

  2. Le djé roch

    C’est une super bonne idée ! Franchement s’il y avait ça chez moi je reprendrai mon vélo ! Mais pour le moment, pas question de risquer ma vie contre une portière ou sous une benne sur les bandes cyclables (simple marquage au sol effacé) le long des stationnements.
    Dans la région parisienne, on a le Canal de l’Ourcq et la Coulée Verte Massy-Montparnasse qui seuls peuvent être considérés comme des autoroutes à vélos, ça fait 2 (loin des 12 prévues à Londres). Sinon il reste de maigres voies plus ou moins cyclables en confettis (voir : http://www.iledefrance.fr/uploads/tx_base/pistescyclables2009recto.jpg).

  3. BromptonAddictBromptonAddict

    Nous sommes allés à Londres la semaine dernière, et franchement, le centre est devenu très reposant (sauf les grands axes quand même, car il y a beaucoup de bus et de taxis).
    Mais sinon, dans les rues moyennes, il y a peu de voitures, de nombreux vélos (des cyclistes qui ont l’air de faire pas mal de km) et des piétons. Cela ressemble plus à une ville de province que ma propre ville de 40000 habitants qui est gavée de voitures!

  4. Antoinecycliste végé

    excellent la pub pour flash delivery carfree ! je suis coursier vélo actuellement, et effectivement….

    après j’ai pas été regarder les fesses des collègues (on en est pas encore à ce stade, dommage, ça aurait permis un début de vérification du bien fondé de l’image), mais à défaut, je leur montrerai la pub !

  5. Le cycliste intraitableVélops

    @ Le djé roch :

    La Coulée Verte de Montparnasse à Massy ne peut être considérée comme une autoroute cyclable, juste comme un itinéraire de promenade. Elle perd la priorité à chaque intersection avec une rue, impose aux cyclistes de mettre pied à terre à l’aide de panneaux mal orthographiés et surtout de chicanes bien placées (juste avant de belles côtes).

    C’en est pénible à un point que pour faire Massy-Paris, je préfère encore la RN20 et le val de Bièvre avec des rues roulantes et peu de dénivelée, et ce n’est pas aussi horrible qu’on croit quand connaît.

  6. Moulinette

    Bonjour,
    je ne sais pas trop où poster ça, mais franchement la dernière phrase de l’article est sidérante:

    « Ce mercredi matin, peu avant 10 heures, un cycliste a été renversé par un camion, sur la RN7 à l’entrée Nord de Tain l’Hermitage. La victime, un Tainois de 77 ans, était consciente à l’arrivée des secours, mais souffre de fractures ouvertes, notamment à la jambe. Il a été transporté vers le centre hospitalier de Valence. Son vélo est littéralement passé sous la première roue du poids-lourd transportant des containers. Le chauffeur n’aurait même pas aperçu le cycliste : « j’ai entendu un bruit, j’ai cru que c’était un panneau que j’avais touché. Je roulais doucement en entrant dans la villle, il y avait un bouchon ». L’endroit du choc exonérerait le routier puisque la collision s’est produite en dehors de la petite bande cyclable, qui longe la Nationale. »

    source :
    http://www.ledauphine.com/faits-divers/2011/01/19/un-cycliste-renverse-par-un-camion?image=A7DFA62B-7E72-46EA-B8E5-CFF8F497CAB6#galery

  7. MOA

    « L’endroit du choc exonérerait le routier puisque la collision s’est produite en dehors de la petite bande cyclable, qui longe la Nationale.  »

    A vomir !

    Pour ma part, je suis très souvent à côté de « la petite bande cyclable » qui longe certaines rues. Et ceci par mesure de préservation de mon intégrité physique au vu la configuration de certaines « petites bandes cyclables ».

    Et je me fous de savoir si le panneau avec le vélo à l’intérieur est carré ou rond, bleu ou turquoise….

    A vomir !

  8. Jean-Marc

    Oula, Moulinette… du lourd :'(

    J’aimerai bien connaitre les suites :
    Si le chauffeur passera en jugement et ce qui en résultera.
    (peut-etre que Carfree peut déplacer ton commantaire et en faire un nouveau sujet ?)


    Pour en revenir au sujet,

    En fait, outre l’augmentation du nombre de cyclistes, qui est déjà une améliorations non négligeable,
    Un authentique succès serait, en parallèle à cette augmentation, le développement d’usages de la bicyclette pour d’autres usage que le déplacement personnel :

    – des couriers à vélo (VAE), pour les plis,
    – des vélo-ricksaw (à AE ou pas) pour transporter des personnes,
    – des triporteurs ou autres velo-cargo (à AE ou pas) pour transporter des marchandises dans les boutiques de centre-ville ou chez les particuliers.

    (par ex, des pizza 30 à vélo/VAE… en remplacement de pizza 30 à scooter, et non en remplacement de pizza faite maison/au restau/achetées)

  9. Moulinette

    la suite hélas tragique pour le cycliste renversé à Tain :

    « Passé sous un camion il y a 15 jours, le cycliste n’a pas survécu

    Michel Fay s’est éteint mardi au centre hospitalier de Valence. Ce Tainois âgé de 77 ans avait été grièvement accidenté le 19 janvier denier sur la Nationale 7 à l’entrée Nord de Tain-l’Hermitage.

    Circulant à vélo, il était passé sous un camion après avoir, pour des raisons inexpliquées (écart malencontreux, malaise…), quitté la bande cyclable. Transporté au centre hospitalier de Valence, le septuagénaire souffrait de fractures ouvertes aux jambes. Les médecins avaient dû l’amputer, mais il ne s’est jamais remis de ses blessures. Ses obsèques auront lieu lundi. L’accident a provoqué un grand émoi sur la commune, rappelant la dangerosité de l’axe urbain qui traverse la ville de part en part. »

    source :
    http://www.ledauphine.com/drome/2011/02/02/le-cycliste-n-a-pas-survecu

  10. laurent RSVMR

    la peinture bleue sous la pluie était moins glissante que les bandes blanches chez nous ou le pavé parisien ????
    ça va à LONDON, il ne pleut pas souvent – faudrait juste essayer sur route mouillée

    pour les Franciliens du SUD Est – il y a la piste cyclable qui longe la Seine et la Marne, elle va du pont de Tolbiac à Joinville sans un seul feu ! soit 8 KM, le seul frein vos jambes, vos poumons, vous quoi !

    il y aussi la coulée verte qui relie la gare de Reuilly au bois de Vincennes (avec une nette séparation entre piétons et rouleurs)

    je ne devrais pas mais j’ai envie de chanter du TRENET
    NATIONALE 7

  11. Jean-Marc

    @laurent RSVMR, sur la peinture bleue

    en fait, j adore rouler sur les peintures : lignes blanches, bande de passage piéton :
    sur la peinture, moins de frottements -> meilleur rendement

    le seul pb, c’est les fois où il faut s arrêter aux carrefours, faudrait que les peintures continues des couloirs deviennents, à 3 mètres des intersections, des lignes de 25 cm, alternées peintes et non peintes.

    => on a le feu vert, on roule sur la zébrure peinte; on a le feu rouge, on passe sur la non peinte pour freiner.

    (pour les virages, ne peindres que les bords de pistes, pour qu’on roule sur du bitume non peinds)

Les commentaires sont clos.