Pompe funèbre

La fin du pétrole approche. Avez-vous remarqué le nombre croissant de stations service désaffectées ou reconverties en commerces multiples et variés?

C’est particulièrement saisissant en centre-ville, de nombreuses stations service disparaissent. Phénomène déjà ancien mais qui semble s’accélérer. Le site davduf.net en répertorie un grand nombre en France et au Québec, photos à l’appui. La rubrique porte le nom évocateur de « Ruines« …

Et on trouve de tout, des stations reconverties en garde-meuble, en kébab, en vendeur de pizzas, en discothèque, etc. Ou, comme sur la photo ci-dessus prise par Pierre Thiesset, en pompes funèbres… Sans doute une allégorie de la société de l’automobile?

Bien plus, le site davduf présente aussi une sorte de forum sur le sujet intitulé « stations service désaffectées | diesel société« . Et sur ce forum, on trouve de nombreux messages de gens qui cherchent des stations services désaffectées pour faire des films style « George A.Romero » ou pour créer « une petite activité »…

Attention quand même au problème de dépollution des sites qui ont connu souvent plusieurs dizaines d’années d’infiltrations diverses d’huiles ou autres hydrocarbures! Car le plus souvent, les anciens propriétaires partent en laissant le site en l’état, à charge bien sûr pour la collectivité et les contribuables de dépolluer!

Alors évidemment, on ne peut pas ne pas penser à la transformation éventuelle de ces stations en bornes électriques dans le cadre de l’électrification probable (à défaut d’être souhaitable) du parc automobile. Une fois les questions de dépollution réglées et dans le cas où les stations ne sont pas encore réutilisées pour une autre activité, certains y pensent bien évidemment déjà.

Mais là encore, une fois que la collectivité aura payé une première fois pour dépolluer, il faudra que cette même collectivité paye une seconde fois pour électrifier la station!

A Londres, les stations essence abandonnées devraient ainsi être reconverties en point de ravitaillement électrique pour voiture hybride rechargeable et véhicules électriques. (voir ici)

C’est beau le progrès, ces nouvelles stations électriques seront « pourvues de salles d’attentes comme dans les aéroports, où il sera possible de prendre un café ou de télécharger de la musique et des films« . Car le plein ne durera pas 5 minutes…

Dans le meilleur des cas, une recharge rapide de 20 minutes sera proposée sur les véhicules possédant des batteries au Lithium (ce qui exclue les batteries au plomb et Ni-Mh). Pour les autres, ce sera donc entre 2 et 4 heures?

Juste une question: quand on sait que la moitié des déplacements urbains en voiture font moins de 3 km, il ne faut pas tomber en panne d’électricité à l’improviste, car sinon on se prend au mieux 20 minutes dans la vue juste pour recharger, ce qui fait quand même un peu long pour un trajet inférieur à 3 km…

Steve

A propos de Steve

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste du pic pétrolier et des questions d'étalement urbain et de consommation d'espace.

11 commentaires sur “Pompe funèbre

  1. LEGEOGRAPHE

    Oui, l’évolution est impressionnante, je le vois depuis que je suis né (23 ans). Mais elle fait partie aussi d’un contexte hyper capitaliste où, en fait, la marge sur le litre est infime (avec tous les jeux d’approvisionnement). Ce qui fait que Total n’est pas riche en vendant un litre, mais en vendant des milliards de litres. Ce qui arrive à en faire, régulièrement, la société française aux plus grands bénéfices.

    Si Total est hyper riche en vendant des milliards de litres, et si les très grandes surfaces (hypermarchés) se lancent dans la vente de carburants (pour des raisons évidentes, non pas de grosses marges, mais de captation de clients dans leurs magasins remplis de merdes inutiles), alors le petit pompiste du village abandonné (et même le pompiste de la petite ville périurbaine, trop proche des hypermarchés) ne peut que se sentir trop petit face aux mastodontes. Et la marge au litre étant infime (les hypermarchés ne veulent pas faire leurs marges là-dessus, l’essence n’y est en quelque sorte qu’un produit d’appel !!!), le marché est finalement trop bas pour qu’un petit pompiste ait un bénéfice total suffisant. Et le bonhomme n’a plus qu’à fermer pour que s’ouvre un distributeur de location de DVD à la place : comme ça, les gens habitués au petit écran peuvent même parfois venir en voiture (pour moins de 3 km, souvent) louer un DVD et retourner à leur petit écran.

    L’été dernier, j’ai fait mon stage dans un village du Haut-Languedoc (1200 habitants sans doubles comptes) et je me suis fait servir en personne par le pompiste : chose presque inouïe en 2010. Et encore plus extraordinaire, il y avait 2 pompistes dans ce village. L’explication à cela : il y a 10.000 personnes dans ce village l’été (la Salvetat-sur-Agoût, 34) ; tous ces touristes de masse, en fin de compte, ont maintenu l’activité de ces deux pompistes un peu miraculés.

  2. BromptonAddictBromptonaddict

    Cela serait une bonne nouvelle si cela découlait d’une baisse significative de la consommation de pétrole, alors que ce n’est pas vraiment le cas. Cela traduit plutôt le problème de la concentration des enseignes. De plus, les voitures ayant souvent une autonomie de plus de 1000km, les gens choisissent le moins cher.
    Et les pauvres pompistes qui respirent du benzène à longueur de journée ne sont pas forcément les mieux lotis!

  3. Jérémie

    Ce n’est malheureusement pas (encore) la conséquence d’une baisse de la consommation de pétrole, mais celle de la désertifications des automobiles des stations services traditionnelles au profit de celles de la grande distribution qui sont moins chères (pour des causes de produit « d’appel » et de services réduit au minimum).

    On peut encore ronger notre frein mais il n’y a plus beaucoup à attendre.

  4. Jean Renault

    On peut parier qu’on ne rechargera pas ses batteries : on les changera.
    Ca prendra 2 minutes dans une station pour que le « pompiste » vous place des batteries chargées et récupère vos batteries vides, qu’il rechargera lui-même ou qu’il confiera (plus probablement) à un service de recharge spécialisé…

  5. Jean-Marc

    Vu qu’il n’y a toujours pas de cellules communes pour les différents ordi portables, vu qu’il n y a pas de chargeurs communs pour les différents ordi portables ni pour les telephones portables (le seul truc positif, c est que les chargeurs de smartphones devraient devenir commun au sein de l’UE),

    J ai énormement de mal à croire que les différents constructeurs se mettent d accord pour un type de batteries avec des specifications communes.
    C est bien plus rentables pour eux d avoir chacun ses batteries, qu’ils vont nous vendre/louer 2 à 4 fois le prix normal, plutôt que d offrir cette manne à des producteurs génériques.
    (suffit de voire ce qui se passe avec les pièces auto génériques/propriétaires)

    Et que se passera-t-il si j achète/loue de batteries chères type LiPo, et qu’on me les change par des batteries au Plomb ?

    Conclusion : pour un échange standard de batterie (déchargée contre chargée) faudra soit louer/acheter 2 jeux de batteries et le faire chez soi [en espérant que les constructeurs le permettent : qu’ils aient prévu un systeme simple pour les échanger, soit avoir un matos specifique qui coute bonbon], soit aller chez renault/peugeot/… pour changer les batteries de sa renault/peugeot/… dans leurs stations d’echanges.
    Sinon, on aura juste le droit à des places de parking pour faire des recharges.
    En sachant que pour l’instant, les prises de recharges rapides ne sont même pas standardisées… (alors imaginer des batteries standardisées, faut pas trop rêver).

    (speedy ou autre fera peut-etre des stations d’échanges multi-marques, en proposant les batteries les plus communes, mais celà prendra du temps : faudrait bcp de voitures élec en circulation pour que de telles stations puissent tourner assez pour être rentables)

  6. Pim

    @Jean-MArc : autre solution, beaucoup plus économique. revend ta voiture contre un vélo.
    Parce qu’honnêtement, j’en ai rien à cirer de comment la voiture électrique qu’on nous promet depuis 50 ans et qui ne verra jamais le jour fonctionnera! Parce que ca restera toujours une chiotte de ferraille qui pèse 2t et qui emmerde le monde en villen qui rend les conducteurs agressifs et individualistes, une chiotte de plastique et de lithium exploité par la Chine au Tibet, ca polluera toujours autant, mais on délocalisera la pollution hors des villes (centrales nucleaires). Bref, ce sera encore de la M.E.R.D.E !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. tommili

    Je viens d’investir dans des nouvelles pompes, pas funèbres du tout mais des baskets haut de gamme avec les semelles exprès que quand tu marches t’as l’impression que tu vas décoller, elles donnent réellement ENVIE de MARCHER, je mets quarante minutes au lieu de quarante-cinq pour faire trois virgule cinq kilomètres, c’est que du plaisir. 125 Euros.

    Vous vous en foutez? t’as raison, parce que moi je m’en fous de vos tutures électriques (qui vont, ouf, relancer le business, l’empouah etc), vos speedy (qui vont bien trouver Meeerd’ mais comment qu’on fera avec les batteries ?)

    Puisqu’on vous dit que y’en a plus, du pétrole, que le lithium, c’est déjà rare et même pas renouvelable,(quand y’en aura pus y’en aura eu) mais à quoi çà sert de discuter de comment on va bien pouvoir continuer à consommer pareil, à se goinfrer pareil et plus, encore et toujours jusqu’à la fin des temps comme çà…

    Non ? çà rentre toujours pas ?
    Deux pas en avant, trois en arrière…et hop…c’est tout foutu d’avance, tout le monde le sait, mais eux, non, s’en foutent, hop les batteries le speedy renault peugeot le lithium et le plomb, le plithium et le lion et blabla et blablablère, on projette on suppose on suppute on espère on
    croit on s’imagine ON Y CROIT JUSQU’AU BOUT, c’est émouvant quand même…
    Je m’émeus, donc, et je me meus, à pied…(Meuh, exact) car si le cul-de-jatte pouvait retrouver deux jambes et deux pieds, sûr qu’il irait s’acheter une bagnole.

  8. BromptonAddictBromptonAddict

    Pour ceux qui veulent rouler en voiture électrique, nous leur offrons gracieusement une urne de déchets nucléaires que nos professionnels du nucléaire pourront venir leur enfouir sous leur maison (en tout sécurité bien sûr).
    Quand on fait du déchet, il faut assumer. Les refourguer aux autres (qui sont plus pauvres en l’occurence), c’est un peu trop facile!

    Pour ceux qui ne veulent pas : ils ne préféreraient pas se mettre au vélo?

  9. CarFree

    Voilà ce qui arrive quand on habite trop près d’une station-service… Total: vous ne viendrez pas chez nous par hasard!
    http://www.20minutes.fr/article/666274/rennes-une-famille-croisade-contre-total

    Sinon, habiter près d’une station service est dangereux pour la santé (étude médicale espagnole):
    http://www.20minutes.fr/article/665810/planete-habiter-pres-station-service-peut-etre-dangereux-sante

    Et plus près de nous, les risques liés à la pollution due au benzène près des stations-service (sur le site du Sénat):
    http://www.senat.fr/questions/base/2005/qSEQ050115559.html

  10. stefanopoulos

    Il y a 3 ans, nous fêtions en grande « pompe » les 100 dollars le baril dans une station service désaffectée en plein coeur de Villeurbanne :
    http://fete100dollars.free.fr/recitlyon.html

    Nous avions classé cette station « monument historique » en inscrivant sur son fronton le message suivant : « 100 dollars le baril, pour le cramer, faut être débile ». L’inscription a tenu 3 ans, elle a été lue par des centaines de milliers d’automobilistes.

    La Ville a fini par démonter ce monument post pétrole le mois dernier.

Les commentaires sont clos.