AutoCars 2

Eh oui… chauffons les moteurs, préparons-nous parce qu’arrive cette nouvelle production cinématographique. Des voitures qui brillent, qui foncent à toute vitesse sur des autoroutes complètement droites… ces voitures rugiront, déraperont sur les routes et feront des compétitions avec d’autres voitures brillantes, qui fonceront à toute vitesse… bref, encore une fois, et c’est la partie qui m’inquiète le plus, des millions d’enfants vont voir comment les voitures sont les acteurs principaux de la vie dans un monde complètement adapté à y rouler.

Ce ne sont pas de simples voitures utilitaires mais des voitures puissantes, avec des roues bien grosses et, bien sûr, qui s’alimentent chaque jour aux pompes à essence. La voiture que tout enfant va désirer depuis sa plus tendre enfance.

Mais ce sont aussi des voitures (conçues à partir de modèles réels) avec 2 places en général, voire 4 places; chacune d’elles a deux yeux et une bouche, c’est-à-dire, une seule personne associée à chaque machine (« voiture en solo? »).

Bon, je voulais ajouter à ce merveilleux monde des véhicules personnifiés mon ami « l’autocar »; j’espère que mon petit cousin l’appréciera autant que monsieur McQueen.

Faire apparaître un simple vélo hippie, un scooter ou même un bus aurait suffit à démontrer la diversité des modes de déplacement aux gamins (public majoritaire de cette production) et au moins, la possibilité de choisir. Mais, une fois de plus, c’est la voiture qui gagne, tout le monde s’est adapté a elle et c’est comme ça que D**ney apprend à nos enfants à la concevoir :).

Source : http://etudeterritoire.blogspot.com

Breogan

A propos de Breogan

Géographe spécialisé en Mobilité et Transports

2 commentaires sur “AutoCars 2

  1. georges

    cet acharnement à vouloir présenter la voiture de façon positive me fait penser à l’affiche de la journée « courtoisie » sur la route : http://www.courtoisie.org/
    sur l’affiche on ne voit qu’une énorme voiture souriante et derrière un scooter en train de faire un dérapage, un passage piéton sans piéton! et un vélo en filigrane bien dans l’arrière plan presque invisible
    c’est un scandale et contribue encore plus à renforcer l’idée selon laquelle la route appartient aux voitures et les autres modes de déplacement doivent s’adapter à elle…

Les commentaires sont clos.