Participez au premier embouteillage planifié!

« Vendredi 27 mai 2011, 19h, Rue de Flandre, Bruxelles. Le trafic automobile a atteint sa masse critique. L’ultime voiture s’étant ajoutée à la circulation, les routes s’immobilisent soudainement. L’engorgement déborde des grands axes et gagne rapidement la plus petite des impasses: l’embouteillage a cessé d’être un regrettable concours de circonstances. Il est devenu la nouvelle condition de l’espace public. Au sein de ce paysage d’apocalypse, les habitants de la ville entreprennent la construction d’une vie nouvelle, en symbiose avec le grand flux stagnant des véhicules désormais inutiles. »

Voici l’appel lancé par le collectif C&H, dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts de Bruxelles : organiser un immense embouteillage routier, sorte de scénario de science-fiction (bien réel pour une majorité de navetteurs au quotidien !) qui met le doigt sur les contradictions de notre système de mobilité autocentrée.

Et bonne nouvelle pour les utilisateurs de voitures partagées : Cambio offre trois heures de location de véhicule gratuites pour vous permettre de participer à ces « Postcards from the Future » !

Cher propriétaire, locataire, utilisateur, (voleur), et/ou conducteur de voiture,

Si vous vous demandez parfois si un embouteillage pourrait être quelque chose d’autre qu’une exaspérante perte de temps, cet appel est pour vous !

Participez aux côtés d’une soixantaine d’autres voitures et de leurs chauffeurs au premier embouteillage planifié de Bruxelles, le vendredi 27 mai 2011 dans la rue de Flandre : un bouchon routier comme scénario de science fiction pour un futur de Bruxelles pas si impossible que cela !

Imaginez un embouteillage qui envahisse toute la ville et qui n’en finisse jamais. Que feriez-vous ? La désespération et l’hystérie collective sont-elles la seule réponse possible, ou y aurait-il quelque chose à tirer de cette situation apparemment sans espoir ? Sommes-nous capables de devenir les heureux usagers de l’embouteillage au lieu d’en rester les victimes patientes ?

À quoi votre voiture est-elle encore bonne une fois qu’elle se retrouve définitivement bloquée dans la circulation et ne peut plus servir à se déplacer ? Faites l’expérience de la mobilité selon un autre point de vue.

Les autres automobilistes embouteillés deviennent vos nouveaux voisins. La lenteur extrême de la circulation ouvre la rue à de nouveaux usages et échanges. Aidez à transformer un embouteillage monstre en une chance unique pour l’invention d’une nouvelle vie urbaine !

Nous sommes à la recherche de tous types, couleurs et tailles de voitures ainsi que de leur chauffeurs désirant prendre part à la réalisation de cette mise en scène urbaine unique et grandeur nature, le vendredi 27 mai 2011 de 19h à 20h, dans la rue de Flandre, en plein centre de Bruxelles !

Plus d’infos ?

Contactez Susanne Weck

Tél : 0489 25 97 01

Pour les utilisateurs Cambio, envoyez un mail à trafficjam@postcardsfromthefuture.be pour recevoir vos trois heures de location gratuites !

Source: http://postcardsfromthefuture.be Via http://www.iewonline.be/

Iewonline

A propos de Iewonline

ONG environnementale belge regroupant plus de 150 associations actives en Belgique en général et en Wallonie en particulier

6 commentaires sur “Participez au premier embouteillage planifié!

  1. Flower

    Euh désolée de casser votre trip, mais…. merci pour la pollution!!

  2. Joshuadu34Joshuadu34

    Perso, je trouve le trip assez interessant, parce que, semble t’il, festif… Bien plus interessant, parce que démonstratif de la connerie bagnolarde par son extrème, ce vers quoi tend ce système, que le fait de vouloir réclamer une circulation limitée à 30…

    Au moins, les cyclistes, eux, non seulement pourrons passer, mais, de plus, en toute sécurité, la circulation étant bloquée… J’avoue que prouver physiquement à tous ces cons qui ne peuvent se passer de leur bagnole que leur démarche est ridicule me semble jouissif, même s’il ne faut pas se leurrer, et que, même si je ne sais que trop peu comment ça se passe en Belgique, mais en France, on considèrerait ça comme une forme de terrorisme, avec les conséquences pénales qui vont avec, au moins pour les « leaders »… Tuer des gens avec leurs saloperie, c’est un regretable accident, faire que tuer devienne impossible, ici, c’est du terrorisme… va comprendre…

  3. EchomagEchomag

    Excellente initiative, bravo. Nous organisons le même évènement à Genève tous les soirs de semaine entre 17h et 19h depuis quelques années, et ça marche du tonnerre!

  4. Legeographe

    Oui, Automobilisation le fait déjà, il me semble. Et avec tout l’humour du monde !
    Il faut filmer ce genre de fêtes, faire bourgeonner ce genre de manifestations comme on fait apprécier aux autres les fausses manifs de droite !

Les commentaires sont clos.