Interdiction de la publicité automobile au programme?

Je ne suis ni anti-nucléaire, ni anti-OGM ni même anti-gaz-de-schiste. Disons plutôt que je suis « anti-manichéisme » et je me suis toujours senti mal-à-l’aise dans ces grandes campagnes de dénigrement systématiques qui s’appuient sur la notion du principe de précaution. Je sais que cette position n’est pas très compatible avec EELV (Europe Ecologie Les Verts) et c’est pourquoi il n’y a aucune raison que je vote pour ce parti.

Néanmoins, si EELV inscrivait dans son programme l’interdiction de la publicité automobile alors, dans ce cas, je ferais l’impasse sur le nucléaire et les autres marottes ci-dessus évoquées, j’applaudirais des 2 mains et je voterais vert.

Nos écrans TV et internet et nos pages de journaux ne seraient plus encombrés de ces pénibles publicités automobiles qui montrent toujours des routes de campagne ou des squares urbains magnifiques et curieusement dépourvus de voiture et qui flirtent souvent avec le green-washing (éco-blanchiment) comme cette actuelle publicité BMW.

J’accepterais même que cette interdiction ne soit pas totale et qu’on se contente d’accompagner les publicités de messages préventifs comme celles des cigarettes ou des produits gras: « fumer tue », « Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière », ce qui donnerait des messages suivants:

« Pour votre santé et celle des autres, renoncez à l’auto pour les petits parcours »

« Rouler avec excès contribue au réchauffement climatique »

« Autant que possible, préférez les transports en commun »

« Ce produit contribue à la congestion du domaine public »

« Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »

« Plutôt que rouler seul, pratiquez le co-voiturage »

« Cet engin contribue à l’acidification des océans »

« Pour des villes agréables et apaisées, évitez les centres urbains »

« Evitez la voiture pour les trop-petits-parcours »

« Pour vos déplacements professionnels, réclamez à votre employeur une solution plus écologique »

« Une heure de marche par jour est excellent pour la santé »

« Restez zen, renoncez au volant »

« Conduire tue »

« Relevez le pied en zones sauvages pour respecter la faune »

Comme le spectre des nuisances automobiles est infini, on n’est pas en peine pour rédiger les milliers de slogans préventifs qu’impliquent l’usage de cet objet égoïste et polluant que nous ne cessons de dénoncer dans ces colonnes.


GC,
PUB PERSO: www.CrypText.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile

13 commentaires sur “Interdiction de la publicité automobile au programme?

  1. jean claude

    malheureusement faut pas rêver, déjà j’ai l’impression que la législation concernant les taux de co2 rejetés ne sont meme plus affichés (j’en sais trop rien car en fait j’ai mon propre système anti spam dans la vie réelle : je ne regarde pas les pubs, bon çà a ses limites je les vois mais dans l’ensemble avec de la pratique mon attention n’est plus attirée par les panneaux publicitaires, c’est une sorte d’instint de survie).

  2. JiBOM

    Je n’aime pas trop cette phrase : « Pour des villes agréables et apaisées, évitez les centres urbains »
    Elle peut être interprétée, non pas comme une invitation à laisser la voiture au garage, mais plutôt comme un encouragement à la « vie périphérique » très coûteuse en déplacements, en dépense d’énergie et en espaces naturels transformés (les fameuses parodies de campagne caractérisant les lotissements).

  3. pressing écologique

    Malheureusement l’industrie automobile rapporte de l’argent à l’état, impossible que la pub soit totalement interdite! Mais c’est pas une mauvaise idée du tout les slogans de prévention, j’aime beaucoup « Une heure de marche par jour est excellent pour la santé »

  4. Nico

    En France où les ventes de voitures sont en progression, (+0.8% début 2011 par rapport à 2010), Comment faire chuter la voiture sans une révolte des citoyens?… Votre idée d’agir par des messages préventifs dans les publicités semble une étape démocratique intéressante avant l’étape suivante: l’interdiction pure et simple des publicités pro-automobile, comme pour le tabac.
    Par contre notre accord s’arrête là, puisque je déduis de votre post que vous êtes pro nucléaire, pro OGM, et pro gaz de shistes :).
    A propos, savez-vous que le nucléaire français n’est en aucun cas une indépendance énergétique, mais au contraire un simple pillage des ressources d’uranium du Niger par Areeva? http://energie-climat.greenpeace.fr/au-niger-areva-empoisonne-l-eau-l-air-et-la-terre . 50% de votre électricité quotidienne vient de l’uranium du niger. Et si un Hugo Chavez prend le pouvoir au Niger, comment ferez-vous???

  5. Legeographe

    « Relevez le pied en zones sauvages pour respecter la faune »… Pour respecter la faune urbaine appelée piétons, c’est la même !

  6. Lulu Nature

    S’ils font la publicité de l’auto-partage, du co-voiturage ou de l’auto-lib, alors cela ne me dérange pas de voir de la pub auto.

  7. Gari

    @Nico : « A propos, savez-vous que le nucléaire français n’est en aucun cas une indépendance énergétique, mais au contraire un simple pillage des ressources d’uranium du Niger par Areeva? »

    Heu… Sur Carfree, oui, on sait…

  8. Gari

    Commentaire plus général sur la publicité : la publicité en elle-même est problématique ; pas seulement celle pour les voitures.
    La publicité vend une idéologie, celle de la consommation, de la sur-consommation, de la compétition ; elle participe à la dépolitisation générale de la population, elle dégrade très fortement le rapport signal/bruit (signal = information pertinente ; bruit : information inutile), etc.

    S’attaquer à la pub pour bagnole, en demandant simplement l’ajout d’un bandeau « bouh la voiture c’est pas bien », ce n’est pas des plus efficace…

    Il faut revoir le système publicitaire dans son ensemble. Le remettre à sa place (le déboulonner ; le faire tomber de son piédestal comme disent les déboulonneurs). Faire en sorte que la publicité ne s’impose plus aux gens (réduire sa taille, son emprise, sa densité). Une fois que les gens ne seront plus matraqués 1000 fois par jour de messages prônant la société de croissance et de surconsommation, on pourra commencer à respirer…

    On rejoint là le discours de Minou sur l’éducation des foules. Comment faire passer un quelconque message lorsque 1000 fois par jour, les gens reçoivent le message opposé ?

    A mon sens, l’une des meilleures façon d’être anti-bagnole est d’être anti-pub.

    Ceux qui veulent en savoir plus : http://deboulonneurs.org/ et notamment le manifeste : http://deboulonneurs.org/article43.html

    (oui, je fais la publicité des déboulonneurs, non ce n’est pas de la publicité commerciale).

  9. LEGEOGRAPHE

    « (oui, je fais la publicité des déboulonneurs, non ce n’est pas de la publicité commerciale). »

    Loin de là ! Merci, Gari. Et c’est de la politique, et, qui plus est, non partisane (je pense qu’on peut donc facilement tomber d’accord !).

  10. stefanopoulos

    Pourrais je avoir le lien internet vers le visuel de cette pub, svp ? Je n’arrive pas à mettre la main dessus. Merci

  11. Legeographe

    Stefanopoulos, vous parlez du visuel de la pub de BMW, c’est ça ? (Je ne l’avais encore jamais vue).

  12. Yôm

    Chocho l’indigné:

    « j’ai rien contre la merde, je ne déteste pas le cancer et j’accepterais même de me faire enculer contre moins plein gré, tant que c’est dans le trou de cul du voisin »

  13. Gordesch

    Si je puis me permettre, EELV est pour une règlementation très contraignante de la publicité, et je suis presque sûr que celles du secteur automobile sont particulièrement dans leur collimateur ! (hs, mais déjà quand on voit toutes les pubs tv pour des crédits à la consommation, c’est aberrant)

Les commentaires sont clos.