Prenez le bus !

Voici une belle campagne de communication en faveur des bus en provenance d’Inde. Elle vise tout à la fois les automobilistes, les conducteurs de motos ou autres scooters et même les rickshaws motorisés.

L’initiative vient de Concern India Foundation en association avec l’Etat du Karnataka (sud de l’Inde) dont la capitale est Bangalore. La campagne date de 2010 et se décline en trois visuels qui mettent en valeur l’intérêt des bus pour diminuer le nombre de voitures en circulation, mais aussi les motos, scooters et rickshaws motorisés très nombreux à Bangalore.

Le slogan général de la campagne est « Breath easy » que l’on pourrait traduire par « Respirez mieux ».

L’intérêt de la campagne est sans doute de faire apparaître visuellement l’efficacité du bus en terme d’espace consommé par rapport aux modes de déplacement individuels polluants.

Si la question des rickshaws motorisés demeure une préoccupation avant tout indienne, la question de la multiplication des motos ou autres scooters dans nos villes n’est pas sans poser de problèmes.

Beaucoup d’automobilistes découragés par les embouteillages permanents dans les grandes agglomérations françaises optent pour les deux-roues motorisés, ce qui se traduit par plus de pollution, plus de bruit et plus d’accidents de la route.

Alors, le second visuel destiné aux motards paraît particulièrement pertinent en France: Prenez le bus!

(cliquez sur les affiches pour les agrandir)


Un bus signifie 40 voitures en moins qui se battent pour des places de parking.


Un bus signifie 40 motos en moins coincées dans les embouteillages.


Un bus signifie 40 rickshaws motorisés qui polluent en moins.

Source: http://osocio.org/message/board_a_bus_breath_easy/

Karl Marx

A propos de Karl Marx

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions de transports collectifs

9 commentaires sur “Prenez le bus !

  1. Ice

    « Alors, le second visuel destiné aux motards paraît particulièrement pertinent en France: Prenez le bus! »

    Ouais et doublez ou triplez votre temps de trajet.
    C’est mon cas, moto 15-20 min. bus 40-45 min. Sans compter le temps à attendre pour commencer le boulot et celui d’attendre le bus après le boulot.

  2. LomoberetLomoberet

    Le bus est toutefois beaucoup plus rapide que le trajet en fauteuil roulant et même que le corbillard.

  3. bikeman

    En fait c’est un cercle vertueux :
    + la population qui prend les TEC est nombreuse, + le réseau se développe, ou + la fréquence des tram/bus/TER… augmente, et donc + les temps de trajet se réduisent!
    Enfin, en théorie…

    Et puis le bus reste une solution + sûre, + écologique et + économique que la moto…

  4. Ice

    Le plus sur reste le fait de rester chez soi et encore on peux faire une mauvaise chute. Le mieux c’est ne pas sortir de son lit (peut être votre cas)

    Le cercle vertueux est complètement bidon, car selon les villes il peut y avoir aussi le cercle désastreux :
    + la population qui prends les TEC est nombreuse + les entreprises TEC gagne des sous, ils ne mettent pas plus de TEC (ça coûte cher) et les gens restent entassé dans les TEC.

    Le bus reste une solution + sûre, + écologique, – économique dans mon cas et beaucoup + ennuyeuse et idéal pour perdre du temps et limite les possibilité de déplacement (heures, tracés des lignes).

  5. bikeman

    « Le mieux c’est ne pas sortir de son lit (peut être votre cas) »
    …dit-il alors qu’il a la flemme de prendre son vélo ou les TEC, et qu’il préfère polluer avec sa moto…mort de rire, c’est l’hôpital qui se fou de la charité!!

    Bref, c’est pour vous que l’on parle de sécurité routière, il y a bien + de tués en motos qu’à vélo…
    Mon dernier ami qui a conduit une moto est aujourd’hui… dans une tombe…
    Quant au fait que le bus soit moins économique qu’une moto, j’ai tout de même des gros doutes la dessus…
    Une moto coute sûrement moins chère qu’une voiture, mais le budget moyen d’une auto en France est d’environ 5400 euros par an…
    A ce prix là, ça en fait des tickets de bus ou de train!!

  6. Apanivore

    Quel est le lien entre :
    « + la population qui prends les TEC est nombreuse + les entreprises TEC gagne des sous, »
    et le reste de la phrase :
     » ils ne mettent pas plus de TEC (ça coûte cher) et les gens restent entassé dans les TEC. »
    ?

    Soit il manque quelque chose, soit il n’y a pas de lien.

  7. Ice

    « …dit-il alors qu’il a la flemme de prendre son vélo ou les TEC, et qu’il préfère polluer avec sa moto…mort de rire, c’est l’hôpital qui se fou de la charité!! »
    Donc ne pas prendre le vélo c’est avoir la flemme ? C’est vrai que travailler 7-8h par jour c’est rien et tout le monde travaille derrière un bureau, pathétique ta réponse.
    Je préfère prendre ma moto pour pouvoir perdre moins de temps (et oui j’ai des choses à faire après le boulot, pas que me balader à vélo) et pouvoir me déplacer plus facilement quand je dois faire des déplacements (distance et durée)

    « Mon dernier ami qui a conduit une moto est aujourd’hui… dans une tombe… »
    Malheureusement ça arrive, tout dépend pourquoi il est arrivé dans la tombe (rouler comme un taré, percuté par un véhicule etc…).
    J’espère que tu n’auras personne que tu connaisse qui fasse une mauvaise chute dans des escaliers, tu pourrais ne plus les prendre car trop dangereux.

    « Une moto coute sûrement moins chère qu’une voiture, mais le budget moyen d’une auto en France est d’environ 5400 euros par an…
    A ce prix là, ça en fait des tickets de bus ou de train!! »
    Oui c’est vrai, pleins de tickets de bus ou de train, mais bon quand on n’a pas de bus ou de trains (selon les heures) ça ne sert pas à grand chose les tickets. Ah oui c’est vrai, le vélo, mais bon selon l’endroit (distance) et l’heure, merci.

    Mais bon vous n’avez apparemment que le vélo et le bus pour remplir vos vies après le boulot (quand il y en a).

    « « + la population qui prends les TEC est nombreuse + les entreprises TEC gagne des sous, »
    et le reste de la phrase :
    » ils ne mettent pas plus de TEC (ça coûte cher) et les gens restent entassé dans les TEC. »
    ? »
    Tu ne vois pas ? Trop dur ?
    Chez moi, ils préfèrent faire rouler des bus archi-plein plutôt que de les multiplier, bizarre, on se demande pourquoi.
    Tu ne vois pas pourquoi ? Un bus ça roule sans rien coûter ?

  8. epicurien

    ICE n’a pas répondu à bikeman quand il lui dit qu’il préfère polluer il se contente de dire qu’il n’a pas de temps à perdre, il passe sur le fait qu’un français moyen rejette 7 tonnes de CO2 par an là ou il devrait se contenter de 1 tonne environ !
    Il ne faut pas oublier qu’il n’est pas plus couteux de vivre sans voiture en ville près des emplois potentiels des TEC et des commerces que de vivre là ou l’on a besoin d’une voiture pour aller chercher son pain.
    Comme en plus le fait d’avoir tout à proximité fait gagner du temps le fait de ne pas être motorisé fait gagner du temps.

  9. bikeman

    Encore un motard égaré sur le forum de Carfree qui nous ressort le traditionnel, moi je travaille 7 à 8 heures par jour, moi monsieur j’ai un travail, pas le temps de m’occuper de l’environnement…
    Mes enfants se débrouilleront avec les problèmes d’environnement et fuck le tiers monde.

    Bref, encore qqun top occupé à travailler pour se payer sa moto ou sa bagnole… et pour s’interroger sur les problèmes de société important dont la santé et l‘environnement font partie.

    Bref, je travaille aussi, et à vélo, pas derrière un bureau.
    Ensuite je fais le choix de vivre en ville, où justement tout est accessible en TEC ou en vélo.
    Après, je reconnais que les prix de l’immobilier en ville constituent un frein, du coup il faut se rabattre sur la banlieue. Le temps de transport augmente un peu, pas grave, ça laisse le temps pour lire tranquillement le matin.
    Après, bien entendu si ICE vit à 50 km de toute forme de civilisation et travaille à 4 heure du mat, ça se complique, mais cela ne représente pas la majorité de la population française…

    Et pour les TEC, quand ils sont vraiment pleins à craquer, il y en a d’autres qui voient le jour car + de clients = + de bénéfices pour les sociétés de transport…
    Car c’est leur objectif, gagner de l’argent, leur intérêt étant de les fidéliser, pas les faire fuir… afin qu’ils reviennent et consomment!
    Après, il existe en effets des villes où ils sont déjà au taquet, et où l’expansion du réseau est difficile, et où les voyageurs sont entassés aux heures de pointe.

    Enfin, concernant la moto, il faut simplement se remettre dans le contexte.
    On parle ici des modes de déplacement, pas des accidents de la vie.
    Donc, en toute objectivité, la moto est un mode de transport polluant et largement + dangereux que le bus ou le vélo.

    Page 12 de ce rapport en témoigne, même si les chiffres datent de 2002, la proportion semble cohérente :
    http://www.etsc.eu/documents/statoverv.pdf

Les commentaires sont clos.