Circulation alternée: pour les piétons et les cyclistes aussi!

L’organisation de défense des automobilistes, le Club Automobile Constitué en Association (CACA), a déploré l’instauration lundi de la circulation alternée à Paris et dans 22 communes de l’Ile-de-France, jugeant qu’il s’agit d’une mesure « autophobe et discriminatoire » et qui « va surtout générer la haine des cyclistes et des usagers des transports en commun ». « Il s’agit d’une mauvaise mesure! Dans tous les pays où elle a été prise, elle a eu un effet certain », a dénoncé dans un communiqué le président du CACA, qui a préféré gardé l’anonymat.

Selon l’association, cette « mesure haineuse » va « surtout générer l’anarchie, pénaliser les ménages fortunés de l’ouest parisien qui ont besoin de se déplacer en voiture, et engendrer des coûts économiques supplémentaires pour tous ceux qui vont devoir s’acheter une deuxième voiture ». Car le président du CACA se dit persuadé que les automobilistes vont devoir s’acheter une deuxième voiture pour en posséder ainsi une avec un numéro pair et une autre avec un numéro impair: « d’ailleurs, pour ce qui me concerne, j’ai anticipé la mesure en m’achetant un deuxième 4×4 la semaine dernière avec un numéro pair ».

Par ailleurs, le CACA déplore que l’automobile soit une nouvelle fois sur le banc des accusés: « On parle de pollution, qui reste à prouver, mais personne ne dit rien des centrales à charbon de la banlieue parisienne ainsi que des immenses feux de forêt à Fontainebleau qui émettent de grosses micro-particules dans la troposphère. » Selon le président du CACA, la canicule actuelle « serait responsable des feux de forêt, sans même parler des feux de cheminée des parisiens qui cherchent à se chauffer durant cet hiver très froid. »

« Une fois de plus, l’automobiliste est une cible facile, alors qu’il semble que les protubérances solaires polluent davantage, mais personne ne demande d’alterner les protubérances solaires », conclut le président du CACA. Selon lui, « les vents d’est de l’anticyclone des Açores charrient avec eux les particules solaires chinoises qui transitent par Fukushima ».

Mais surtout, le président du CACA, tient à alerter les autorités sur les menaces qui pèsent désormais sur les cyclistes et les usagers des transports en commun: « Attention, cette mesure va provoquer une haine sans précédent, les automobilistes vont se venger sur les cyclistes et autres usagers non concernés par la mesure. » Le CACA demande par ailleurs que la mesure soit étendue également à ces catégories d’usagers pour des raisons égalitaires, « si nécessaire en tatouant une plaque d’immatriculation sur tous les piétons et les cyclistes ».

Pour finir, le président du CACA souhaite terminer sur une note positive en constatant l’étrange fluidité sur le périphérique ce lundi matin: « J’ai mis quinze minutes de moins en 4×4 pour rejoindre le siège de l’association situé à 500 mètres de chez moi ».

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

22 commentaires sur “Circulation alternée: pour les piétons et les cyclistes aussi!

  1. Struddelstruddel

    Ça fait du bien de bon matin 🙂

    Mention spéciale :

    « alors qu’il semble que les protubérances solaires polluent davantage, mais personne ne demande d’alterner les protubérances solaires »

    Le plus triste reste que ce genre de prose frise souvent la réalité sur certains points :

     » Attention, cette mesure va provoquer une haine sans précédent, les automobilistes vont se venger sur les cyclistes et autres usagers non concernés par la mesure. « 

  2. kw

    Sur leur site : « «Ce n’est pas un plan vélo mais c’est un plan de guerre contre les automobilistes!» s’insurge Roger Braun, directeur général de l’automobile Club. À peine ont-elles été annoncées que les 25 mesures présentées ce mercredi par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, ont suscité une levée de boucliers de la part des associations représentant le lobby de la voiture. »
    Partenaires : Vivendi, Automaster… Je me demande pourquoi ils parlent « d’associations »
    Lorsque j’ai annoncé l’amende à 135 € la semaine dernière au bistro, t’aurais vu la tronche des accoudés ! Qui sème le vent récolte la tempête…

  3. Gemini

    On dirait un article du gorafi, non ? C’est tellement énorme à ce niveau là …

  4. Pédibuspédibus

    Avec ou sans vaccin antirabique jouons au philosophe.

    Je vous propose la démarche péripatéticienne, non pour faire le pied de grue à la station de transports publics, because « victimes de leur succès » à cause de leur sous dimensionnement… mais pour prendre un bol d’air qui picote les bronches, et forcer ainsi nos p’tits neurones à accoucher de solutions durables pour nos mobilités alter bouzines…

    Maïeutique dopée aux particules et autres NOx mais sans contrôle en la matière, y a pas lieu…

  5. kristenn

    bonjour
    j’aimerais pouvoir lire le texte originel du président du club automobile.
    comment puis je l’obtenir ?
    merci d’avance

  6. Jean-Marc

    Vu qu’il est passé sur tf1, F2, F3 et M6 (et peut-être d autres?)

    son vrai texte doit pouvoir se trouver grâce à duckduckgo, sur le site de son asso, ou -en video- sur les sites des chaines TV.
    (ou sinon, grâce à duckduckGO)

    Mais, malheureusement, sur certains points, son discours est assez peu différent de cette caricature…

    (ainsi, malgré toutes les études le prouvant, il conteste tjrs la gravité de la pollution, et les maladies et morts induites; tiens, encore une étude dont il ne tiendra pas compte : http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/03/17/la-pollution-pourrait-aussi-avoir-des-effets-neurologiques_4384599_3244.html#xtor=RSS-3208 )

    Quand on voit le temps d’antenne que les « journalistes » des JT sont près à lui confier, sans lui poser une seule vraie question, sans remettre en cause son discours, çà fait peur pour l avenir, pour la prise en compte par les citoyens de la situation…

    (pour eux, pour les JT, tout se vaut : dire blanc, dire noir, c est pareil : surtout, il ne faut -le plus souvent- pas apporter de réel éclairage : cela pourrait froisser certains auditeurs, donc les faire zapper… conséquence : mettre au même niveau le représentant d’une asso de gueulards et les travaux scientifiques de l INSERM ne les dérange pas… ainsi, chaque spectateur peut relativiser, et retenir ce qui l arrange…)

  7. Jean-Marc

    Outch…

    je viens de lire le vrai site : c est encore PIRE que le texte de carfree

    c.f. leur avis sur la limitation à 30km/h en ville :

    http://www.40millionsdautomobilistes.com/sites/default/files/20140305generalisation30kmhville.pdf

    « Un contre-sens économique
    Il faut minimiser les temps en voiture si on veut optimiser les temps de travail. En descendant à 30km/h, on sera davantage au
    volant et moins au bureau.

    [..]
    Un contre-sens écologique
    Toutes les études indiquent que circuler à 30 km/h au lieu de 50km/h provoque une augmentation sensible des émissions
    polluantes. De plus, en ralentissant le flux de la circulation, on crée davantage de bouchons. Et nous savons tous que les
    bouchons constituent la situation la plus pénalisante en termes d’émissions carbone. « 

    En sachant que tout est faux…

    une vitesse max de 30 en ville (et non une circulation à 30km/h en continue, sur un circuit automobile sans carrefour) permet de moins accélérer inutilement, donc de moins polluer; et, en faisant moins d accélération/freinage, réduit le nombre de bouchons; en réduisant le nombre de bouchons (en ville, une voiture se déplace, en moyenne, entre 16 et 18km/h), elle permet d AMÉLIORER les vitesses moyennes de déplacements…

    Ainsi, on ne perd +/- pas plus de temps dans les transports… au contraire
    (hors bouchons, on peut gagner ou perdre 0, 1 ou 2 minutes; mais, si on évite ainsi un bouchon, on y gagne énormément plus…)

    Sur la pollution (article de presse du 18 12 2013; donc avant les pics de la semaine dernière, sur les 2/3 de la france), ils sont tout autant aberrants…

    Pour arriver à pouvoir bien relativiser, ils ne s’intéressent qu’à la pollutions par régions entières…

    Hors, ce qui NOUS intéresse, nous, humains, c est les maladies des humains, pas celles des renards des forêt, des hérissons des champs ou de la sardine du port de Marseille :

    c est la pollution à 500m et moins des êtres humains, qui compte…
    Or, la répartition humaine n est pas identique sur tout le territoire…

    Et, par définition, une ville est une zone de forte présence humaine..
    (et, grâce à la voiture/camionnette/camion de livraisons/2RM/tondeuses, une zone de très forte pollution auto et dérivés)

    donc, pour la santé humaine, c est la pollution en ville qui compte principalement, plus que celle en haut du mont blanc ou dans les gorges du Vercors…
    Ainsi, ne parler que de la pollution diffuse, que du bruit de fond (même si celà compte: celà montre que les rurbains sont aussi exposés, même chez eux), c est cacher l exposition RÉELLE des gens… très largement supérieure à la pollution moyenne d’une région…

    De plus, en sachant que les pics de pollutions ont surtout lieu l été, et en période chaude..
    eux incriminent, en premier, le chauffage…
    car il est bien connut qu’on se chauffe surtout en été…

    Le « meilleur » :

    « Notre mode de vie est basé sur une société de consommation, qui est mise à mal par la crise économique que nous subissons.
    Instaurer cette mesure, c’est diminuer le « pouvoir rouler » des automobilistes et donc les empêcher de consommer et d’aller au
    travail.
     »

    le « pouvoir rouler », un nouveau droit fondamental de l être humain (passant avant le « pouvoir vivre », vu que le « pouvoir rouler » instaure que la pollution qui en résulte ne compte pas… on ne va pas aller à l endroit d’un droit fondamental…

    Non, vraiment, la différence entre la copie et l original est dure à faire…

  8. Struddelstruddel

    C’est relativement affligeant effectivement … la différence entre la copie et l’originale est que dans la copie, on ne peut que rire devant la caricature, mais que devant l’original, on ne peut qu’avoir des frissons en se disant qu’un esprit puisse réellement penser tout ça.

    Et sans tout concentrer à ce point, c’est de toute façon ce qu’il ressort de chaque conversation, à chaque fois, avec les automobilistes qui pestent contre le soi-disant acharnement anti-voiture (qu’est-ce qu’il y a comme bagnole dans cette société anti-bagnole ….), on a chaque fois le droit à une petite partie, tantôt ce sont les usines qui sont à remettre en cause car les principales sources de pollution mais surtout pas l’automobile (les voitures poussent dans les champs (bio) c’est bien connu, et les usines sont toutes situées au centre des agglomérations, c’est bien connu), tantôt la vitesse basse est largement plus polluante que la haute vitesse (moins d’inertie donc plus de puissance nécessaire, là encore, il est bien connu qu’on est beaucoup moins fatigué en courant qu’en marchant, question d’inertie qu’on vous dit …), tantôt on aimerait bien faire plaisir aux écolos, mais on a malheureusement absolument pas le choix et la chance d’avoir la situation idyllique des gens qui critiquent la circulation automobile, etc. etc.

    Le pire à ce niveau, ce ne sont pas ces gens qui concentrent tout et qui n’ont plus rien de crédible, c’est le fait que toutes ces idées soit admises de façon diffuse au sein de la majorité de la population, si bien que de toute façon, la bagnole reste bien utile que néfaste dans la tête des gens.

  9. Jean-Marc

    « tantôt la vitesse basse est largement plus polluante que la haute vitesse (moins d’inertie donc plus de puissance nécessaire, là encore, il est bien connu qu’on est beaucoup moins fatigué en courant qu’en marchant, question d’inertie qu’on vous dit …)

    [..] « Le pire à ce niveau, ce ne sont pas ces gens qui concentrent tout et qui n’ont plus rien de crédible, c’est le fait que toutes ces idées soit admises de façon diffuse au sein de la majorité de la population »

    effectivement, une idée bien répandue…

    La raison en est simple :
    sur un anneau, à vitesse stabilisée, une fois lancée, tournant en continue, sans accélération, la consommation minimale, pour une distance donnée, serait de +/- 90km/h.

    Pb, comme dit plus haut, ce n est pas ce qui se passe dans une VRAIE ville :
    ce n est pas pour rien si on consomme PLUS en ville (où on roule, normalement, à moins de 89,99km/h ^^), avec une succession d accélérations/freinages, que sur nationale ou autoroute en y roulant à 90km/h de façon +/- stabilisée.

    (par contre, si tu roules à 140km/h, tu vas consommer plus qu’en cycle urbain; et, si tu roules en ville de façon éco, c est-à-dire de façon anticipée, à la manière d’un cycliste, en ne collant pas au cul de tes prédécésseurs, tu vas consommer moins que sur autoroute à 90% : tu peux économiser plus de 40% de ta conso, voire de 50% -division par 2 de sa conso!- par rapport à une conduite irresponsable, très dangereuse, réduisant les distances de sécurité et le champs de vision (qualifiée de « sportive » ou « nerveuse » par ses adeptes : car c est bien connu : il est très sportif d enfoncer de 1cm de plus une pédale…)).

    Tiens, ils ont appliqué la circulation alternée,
    qui a un inconvénient :
    elle touche certains à 100%, et d autres à 0%.

    (bon.. c est une mesure d’urgence, NÉCESSAIRE à cause de l absence de mise en place de mesures pérennes pour diminuer continuellement la circu auto)

    ainsi, entre 2 employés, l un pouvant faire du co-voiturage avec un voisin, ou utiliser des TEC ou un vélo, vu sa situation géographique et les distances, et l autre s étant installé en rurbain, qui s est rendu otage volontaire de sa voiture,
    la mesure peut toucher le 2eme (qui va peut-etre poser un jour de repos, s’il est vraiment coinçé*), sans inciter le 1er à utiliser une solution de rechange… au contraire, car, dans certaines ville, on va même lui offrir le parking…

    (dont il sait qu’il y aura moins de monde sur la route, moins de personnes cherchant une place, donc plus de places libres, et qu’en plus elle sera gratuite = on l incite à prendre sa voiture s’il a le bon numéro pair/impair ! Alors que le prix des parkings aurait dus être de X2, afin d inciter le plus de report possible PAR TOUS (tous les automobilistes) vers des modes de transports moins polluant que la voiture, lors de cette mesure D’URGENCE SANITAIRE)

    * en sachant que les calculs de baisse de richesse produite faites par 40 millions est bidon :
    le jour de congés posé existe : s’il n avait pas été posé le jour de la circu alternée, il aurait été posé un autre jour… là, l employé travaillera cet autre jour… c est de la production reportée, pas perdue…

    Ceci, alors qu’il existe des solutions permettant de toucher un peu tout le monde, du trajet « obligatoire » en voiture, au trajet qui a plus facilement des alternatives.

    – Comme fermer (en permanence certaines, et d autres en urgence, à l approche des pics, grâce à des plots hydrauliques) de nombreuses rues/ruelles à la circulation auto,
    – comme instaurer le 30km/h en ville (et le 45 exceptionnel, par dérogation)
    – comme mettre en place un péage urbain,
    – comme réduire les déductions fiscales pour les voitures (frais réels ne s’intéressant plus à la puissance du véhicule, par ex),
    – comme créer ou augmenter les déductions fiscales pour les autres modes de déplacement (avec l instauration de l indemnité kilométrique pour le vélotaf)
    – comme modifier la taxe d habitation et la taxe foncière, afin que les zones les plus périphériques d’une agglo, et qui bénéficient d’un loyer moindre, soient surtaxées par les impôts, pour contrebalancer l effet d attirance du loyer, l effet centripète, afin de limiter l étalement urbain (ainsi, fortes taxes pour les zones commerciales, faibles taxes pour les commerces de proxi) mais, au contraire, d inciter à la recentralisation.
    – comme subventionner les atelier-vélos (par ex, par la location a prix réduit, voire de la mise à dispo gratuite, d’un local)
    – comme les aménagements cyclables en ville (arceaux à l entrée de tous les immeubles et bâtiments administratifs par ex)
    – comme faire des actions de sensibilisations dans les écoles-collèges-lyçée-fac (cours de méca vélo en TP de physique du collège, par ex)
    – comme la mise en place de pédibus et vélobus
    .
    .
    .

    Si on anticipe, si on prend les bonnes mesures, pour adapter la ville aux humains, et pas à la voiture,
    alors, il ne devrait -progressivement- plus y avoir tant de cas d’urgence, et plus besoin de circulation alternée.

    Là, déjà, ils ont fait une erreur :
    la pollution est passée sous le pic, mais reste très forte en IdF (où la circu alternée a été mise en place lundi)
    forcément… le samedi-dimanche, les gens roulent moins en ville (surtout le dimanche), et, grâce à la circu alternée de lundi + à une montée du vent, la pollution a réduit (en production et stagnation dans la cuvette parisienne.)
    Mais si elle a baissée sous le niveau d alerte d urgence, après 3 jours spéciaux, tout en restant très élevée, elle risque de remonter un peu de mardi à vendredi, par accumulation successive de la pollution de la veille, avec risque de repasser le seuil :
    le mardi aurait dû aussi être -dans la journée, de 7 à 19h- en situation d’urgence, en circu alt., afin de permettre de recescendre assez bas la pollution, et ne pas risquer de repasser au-dessus de la norme cette semaine :
    le but, normalement, n est pas de dépasser la norme le moins de jours par an, mais de faire en sorte de ne JAMAIS l atteindre :
    si on la frole de près, alors il faut deja intervenir en urgence, pour garder une marge de sécurité sanitaire.


    Entre la pertinence des mesures permanentes ou de la circu alternée,
    Je paraphraserai et citerai Loïs Mac Master Bujold (saga vorkosigan) :

    Ce n est pas quand le cheval s est enfuit, qu’il faut poser un cadenas à l étape,
    ce n est pas quand fukushima a subi un tsunami, qu’il faut réfléchir à son implantation :
    le préventif est la base d’une bonne gestion

  10. Laurent

    Anne Hidalgo ne risque pas de se mettre les associations d’automobilistes à dos car cette bougresse mise tout sur la voiture électrique. Ainsi, les conducteurs d’autos électriques pourront :
    – emprunter les couloirs de bus sous certaines conditions
    – recharge gratuite la nuit
    – stationner gratuitement
    – un an d’autolib offert aux jeunes conducteurs
    – se faire subventionner l’achat de leur auto électrique

    Bref, pour la Hidalgo, le salut passe par la voiture mais électrique.

    http://www.anne-hidalgo.net/sites/default/files/documents/agirdurablementcontrelapollution_ah2014.pdf

  11. Jean-Marc

    T’inqiète pas : qu’importe si c est elle ou NKM qui gagne l’élection :

    l autre ne bousculera pas plus les automobilistes…
    (voire, du fait de l absence de conseiller municipal vert dans sa majorité, elle les bousculera encore moins… si c est possible)

    si on s amuse à lister les politiciens français qui n en font pas assez,
    il va falloir acheter de nouveaux serveurs…


    Tiens, une bonne mesure qui a été prise :
    la gratuité des TEC (mesure d urgence sanitaire, lors du pic de pollution)

    le pb… ce n est pas en faisant UN jour gratuit, alors qu’on ne connait pas forcément le réseau ni le temps que celà va prendre de faire son trajet en TEC,
    qui va changer les choses de façon efficace, ni durablement, ni même lors du pic (surtout avec les parkings auto gratuit..) :

    Gratuit tous les WE, et tous les soirs de 22h à 2h (une fois toutes les 30 minutes jusqu’à minuit, puis toutes les heures, pour ramener les personnes bourrées, sans déplorer, le lendemain, les morts de la route),
    permettrait au moins aux personnes d apprendre à connaitre leur réseau de TEC, et donc, de plus volontier l utiliser lors des pics, voire en usage quotidien.

    (voire même avec une gratuité permanente, c.f.
    http://carfree.fr/index.php/2014/01/06/la-gratuite-emancipe-du-marche-et-du-chacun-pour-soi/ )

  12. Laurent

    Doubler les taxes sur le carburant serait bien vu : il me semble que le tabac cher dissuade les fumeurs et il faut voir l’automobilisme comme une addiction (il n’y a qu’à écouter les automobilistes).

  13. paladurpaladur

    J’adore les initiales de cette « association », CACA !!

    Voici une vrai citation:

    « Non seulement ces mesures sont contraignantes pour les automobilistes, mais en plus elles sont inefficaces », explique Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes. « Les nuages des particules fines sont occasionnés par le chauffage des centrales à charbon allemandes et le chauffage en bois de Scandinavie. L’automobile n’y est pour rien dans ces particules fines. « 

  14. Pédibuspédibus

    Reconnaissons qu’il y a au moins un côté sympatoche chez « nos amis de la bousine », c’est que choisir des noms d’associations aussi mal torchés que « 40 millions de pétainistes » et « CRACRA » ça constitue un bon indice prouvant qu’ils ne se payent pas les services haut de gamme d’un bureau de décervelage et autres agences de com….

    Mais le dilettantisme s’arrête là, pour le reste ils semblent maîtriser toutes les techniques pour intéresser les médias.

  15. Struddelstruddel

    De LAURENT
    « Doubler les taxes sur le carburant serait bien vu : il me semble que le tabac cher dissuade les fumeurs et il faut voir l’automobilisme comme une addiction (il n’y a qu’à écouter les automobilistes). »

    Eh eh, à quand une loi EVIN qui interdirait l’automobile dans les lieux publics ? ^^

  16. Maillet

    le président du CACA n’a pas peur de l’indécence et du ridicule: rouler en 4/4 dans Paris, c’est sûr que ça s’impose, et pour faire 500m qui plus est. En plus il a les moyens de s’en acheter un 2ème … donc après tout il a les moyens de payer l’amende. Pauvres fortunés de l’ouest parisien ! Quant à la « haine » provoquée ainsi, c’est d’un comique achevé, mais en fait l’ensemble des propos de ce Monsieur sont assez écoeurants (du vrai caca)

  17. CarfreeCarfree Auteur

    La réalité est effectivement pire que la fiction. Dans l’article du Monde intitulé « Quatre intox sur la pollution à Paris », on apprend ainsi que l’air de Paris n’a « jamais été si pur » (Selon le patron de l’association « 40 millions d’automobilistes », Pierre Chasseray : « la qualité de l’air n’a jamais été aussi bonne qu’aujourd’hui »)
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/03/17/quatre-intox-sur-la-pollution-a-paris_4384662_4355770.html

Les commentaires sont clos.