Exit le vélo, vive le camion!

« L’écologie ne doit pas être punitive. » Ségolène Royal, ministre de l’écologie a résumé l’esprit du temps. Sans même s’en rendre compte puisqu’elle est une femme politique uniquement guidée par la soif de pouvoir.

Le contenu de son message importe peu dès lors qu’il colle avec les attentes du moment.

Les attentes du moment?

Oui, je veux parler de ce besoin irrépressible de nos sociétés modernes à jeter par dessus bord les dogmes et les codes.

On commence donc par l’écologie balbutiante française, celle qui n’a jamais su faire le lien entre ses courants.

Exit l’écologie.

Avec un tel programme de repli, on va pouvoir ouvrir en grand toutes les vannes du libéralisme.

L’écologie attendra des jours meilleurs; car nos gouvernements manquent d’imagination, de charisme et de croyances .

L’urgence. C’est l’urgence qui guide le pouvoir, tous les pouvoirs.

Les camions?

Quels camions?

On ne va quand même pas arrêter le flot de camions qui traversent l’Alsace, jours et nuits, au motif que ça pollue!

Continuons donc ainsi…

L’autre marotte, c’est celle des cyclistes qui voudraient nous faire délaisser nos bagnoles.

Vous n’y songez pas!

Il n’y a que les bobos pour y croire.

Des bagnoles, il faut en vendre. Toujours plus. Car c’est notre avenir, notre modèle social, qui est en jeu.

On va donc réformer le permis pour que les jeunes conduisent encore plus tôt et faire appel aux gendarmes en retraite pour accélérer le passage de l’examen.

Les vélos n’attendront pas, ils n’attendront plus car les gouvernements ont tourné la page.

D’ailleurs , la complexité du développement urbain de nos grandes métropoles a depuis longtemps rejeté aux oubliettes la carte vélo.

Ce que nos rurbains veulent, c’est des transports rapides, confortables et pas chers où l’on ne se fait pas suer le burnous.

Je m’amuse de nos cyclologues qui se caressent le bidon en croyant apercevoir la sortie du tunnel, le jour du renouveau arrivé pour le vélo.

Foutaise!

Comment imaginer le retour du vélo en ville face à la montée des comportements réacs des usagers où seul le plus fort fait loi!

http://velomaxou.com/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

10 commentaires sur “Exit le vélo, vive le camion!

  1. Laurent

    Cette médiocrité intellectuelle de toute la classe politique devient affligeante. Ce qui est dramatique est que cette idiote est ministre de l’écologie et qu’elle souhaite l’aéroport « écologique » de Notre Dame des Landes. On aurait compris qu’elle ne s’exprimât point sur ce dernier sujet (solidarité gouvernementale oblige) mais dans ce cas, il faut savoir fermer sa gueule et être réservé : ceci est une chose impossible pour Ségolène Royal qui ne peut s’empêcher de raconter n’importe quoi pour faire son intéressante dès lors qu’un micro se tend.

    Quant au spectacle des politiques « écologistes » mises en place par les autorités (mairies, départements, régions, état) qui ressemblent plus à des opérations de com’ qu’à des éléments structurants (et permettant la sécurité de TOUS sur le réseau routier), n’y a t-il pas des moyens judiciaires ou administratifs de les prendre à leur propre jeu pour en démontrer la bêtise ?

  2. Pédibuspedibus

    boaaaaaaaaaaaaaaaa

    z’aimez pas les dames ministres de l’égologie vous…?

  3. le vélo petit canard

    Une mesure écologique urgente et indispensable : l’électricité doit être payée en fonction de la consommation, avec le tarif le moins cher pour les petites consommations, et le plus cher pour les grosses ; ça ce serait de la justice écologique mais on voit qu’à gauche comme à droite rien ne sera fait, encore moins chez EELV qui s’apprête à se scinder une nouvelle fois, avec une partie de ceux qui veulent des places qui vont émigrer vers le centre. Et oui, le pouvoir corrompt…

    Sur les transports, on nous bassine avec la crise, elle ne concerne pas les riches qui prennent chaque année 30% en plus, les projets de TC corrects (tram, TER, bus) sont en train de tomber les uns après les autres (le meilleur exemple c’est ce tram à vendre alors qu’il vient à peine d’être fini à Aubagne… L’écotaxe est morte et il y a fort à parier que le péage de la royale finira aussi à la trappe… Et les premières mesures régressives contre les cyclistes apparaissent : suppression de « pistes », zones 30 etc. quant aux ateliers-vélo, fer de lance réels du développement harmonieux des cyclistes, ils galèrent dans des locaux exigus, avec des conventions de récups quasi-inexistantes et verrouillées aux « copains » qui la ferme.

    Quant à la FUB, fédération qui a été incapable d’aider les cyclistes à quelque moment que ce soit, elle s’enfonce dans l’écologie bobo avec ses VAE qui consomment plus de pétrole qu’une moto et sont carrément anti-écologiques et anti-sociaux, avec son aveuglement sur les ghettos « cyclables », qui provoquent tant d’accidents, d’insécurité, de sale image, aussi et surtout d’inefficacité totale.

    Il faudra donc taper du poing sur la table, ne surtout pas faire comme les asso de la FUB qui font des « manifs » en selle (pour aller plus vite…) et travailler à construire des mouvements écologistes nettement plus radicaux, mettant en oeuvre des alternatives concrètes plutôt que de faire du lobbying et se placer pour se faire mousser…

    Et encore là je suis tendre…

  4. CarfreeCarfree

    Selon Ségolène Royal, l’écologie ne doit pas être punitive… surtout pour les constructeurs de voitures électriques qui se goinfrent d’argent public avant de rendre l’âme… Le poitou-Charentes a versé des millions d’euros pour la voiture électrique, et une fois de plus cela se termine en liquidation judiciaire. A vrai dire, l’écologie électrique est bien un petit peu punitive, mais pour les contribuables!
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/06/27/la-tres-chere-voiture-electrique-de-segolene-royal_4446938_823448.html

  5. emmp

    En réponse à xtoflyon5 : pour ma part, quand j’ai lu cet article de Valeurs zactuelles, j’ai cru que j’étais sur le Gorafi… Ça donne envie de devenir méchant.

  6. Pim

    En y regardant de plus pres ou plutot en comptant les morts par ville decroissante de plus de 200k hab en population :
    paris 3
    marseille 1
    lyon 1
    toulouse 0
    nice 0
    nantes 0
    strasbourg 0
    montpellier 0
    bordeaux 0
    lille et meme son agglo qui totalise 1M hab : 0
    rennes 0

    bref, le velo urbain parait quand meme assez securitaire a premiere vue. il faudrait creuser un peu plus ces données
    je suis curieux de les recuperer pour les faire parler un peu

  7. Pim

    et en extrapolant aux villes de + de 150khab on a :
    reims 0
    le havre 1 (1 tourne a droite poids lourd VS une ado de14a 🙁 )
    st étienne : 0
    toulon : 0
    grenoble : 2
    dijon : 0
    angers : 0

    il conviendrait d’ajouter la petite couronne à paris. Si on étend paris à l’intérieur de la francilienne, pas plus de morts (toujours 3 pour 4.4M d’hab)

    total : 8 morts sur un ensemble de communes représentant 10M d’habitants

    à comparer à 4000 morts et 40M de bagnoles…

Les commentaires sont clos.