Une recette de militantisme antivoiture sur Facebook

facebook-automobile

Je viens vous expliquer une recette militante antivoiture que je pratique assidûment depuis que je me suis inscrit sur Facebook en Février 2008.

Je commente systématiquement les publicités automobiles avec ce message que j’ai préalablement enregistré pour n’avoir qu’à le copier-coller:

« Halte à la publicité automobile sur Facebook: non contentes d’encombrer le domaine public de nos villes et de nos villages et les publicités de nos médias, les bagnoles ne doivent pas venir polluer Facebook! http://agonieautomobile.blog.fr »

Il serait idiot de ne pas profiter de cette opportunité de répliquer à la publicité automobile qui nous oppresse sur tous les médias et alors que Facebook nous offre un point de levier pour contrer l’effet sur les esprits influençables de l’énorme budget publicitaire de cette industrie délétère qu’est l’industrie automobile.

Il existe certainement d’autres formulations que la mienne qui permettent de résister, dans le respect des lois en vigueur, à cette déferlante médiatique de l’industrie automobile, aussi j’attends avec intérêt vos suggestions de rédaction dans vos commentaires.

A vos claviers !

Gilles Chomel,
Les Voies Vertes en 06-Ouest:
www.LecoLomobiLe.fr
http://agonieautomobile.blog.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile

6 commentaires sur “Une recette de militantisme antivoiture sur Facebook

  1. qcnicolas

    Je verrais un message plus positif, qui amènerait plutot à ce que pourrait être une ville sans voiture, non seulement pour la beauté du paysage alors libéré, la fraîcheur et les odeurs des boulanger, fleurs et autres retrouvé, l’impact santé de faire du sport chaque jour, et enfin la nécessité de diminuer sa consommation pour oxygéner la terre, et limiter l’utilisation de ressource fossile bientôt vide, sans quoi de gros chamboulement seront à prévoir et subir…

  2. Jean-Marc

    Plutôt qu’une image de Venise, qui est une ville vraiment atypique,

    il vaut mieux l’image d’une ville-historique, comme il y en a/avait plein dans le monde (en l europe, mais surtout avant le XIX et XX siècle, aux quartiers Ouïghours de l Ouest de la Chine, en passant par la turquie, l Inde et l’Ouzbekhistan)

    et qui peut facilement ré-apparaitre partout (suffit de faire des ruelles au lieu de mettre des nationales…. en pleine ville :

    http://carfree.fr/index.php/2011/04/09/la-medina-ville-du-futur/

    sur les quartiers ouïghours et ses équivalents dans le monde, c.f. la partie 4, sur Kachgar, de
    http://www.senat.fr/rap/r10-594-2/r10-594-2_mono.html#toc4

    « Si cette juxtaposition spatiale entre ville traditionnelle ouïghoure et ville chinoise existe depuis le XIXe siècle et peut se retrouver dans les plans de nombreuses villes coloniales, qu’elles soient russes (Tachkent, en Ouzbékistan), françaises (Alger, en Algérie) ou britanniques (Dehli en Inde), [la partie historique, mieux adaptée aux contacts de proximité, est en régression partout, combattue par les pouvoirs centraux] »

  3. Caroline

    C’est comme pour les paquets de cigarettes, on pourrait montrer une famille heureuse et en pleine santé sans la clope…. Mais la seule chose qui fonctionne c’est la sanction, les images chocs… Que les automobilistes se rendent compte que s’ils sont pris pour des vaches à lait, c’est par Les constructeurs automobile et les pétroliers! Donc je suis et je copie/colle

  4. Zeed

    Janvier 1991:la loi Evin entre en vigueur.
    Rappel:interdiction de la pub sur le tabac et l’alcool….

    A quand une loi pour éradiquer les pubs de ces engins malfaisants?

    Pourtant l’impact de ces merdes sur la santé est tout aussi ravageant que le tabac et l’alcool!

Les commentaires sont clos.