Les meurtriers

Avec l’automobile, l’horreur est parfois un puits sans fond… On pense avoir fait plus ou moins le tour du carnage automobile, autant en termes de pollution que d’insécurité routière, et on découvre en fait que l’automobile peut nous emmener beaucoup plus loin encore, dans ce qui s’apparente à un film d’horreur.

En cause, le comportement des automobilistes chinois. Face à une réglementation étrange qui fait que cela revient moins cher de tuer un piéton que de le blesser gravement, on dénombre désormais une multitude de cas où des automobilistes ayant blessé un piéton ou un cycliste, s’acharnent ensuite sur lui jusqu’à être sûr de sa mort.

L’histoire vient d’un article de Slate assez incroyable. Il faut avoir le cœur bien accroché, car de nombreux cas sont décrits, certains particulièrement horribles. En fait, on a même du mal à y croire. Mais, l’auteur semble tout ce qu’il y a de plus sérieux. Il s’agit d’un avocat du nom de Geoffrey Sant, qui est même professeur de droit dans une université de New-York.

Selon lui, en Chine, si un automobiliste tue par exemple un piéton, cela coûte relativement peu cher, entre 25.000 et 45.000 euros, et surtout on ne paye qu’une seule fois. Par contre, si l’automobiliste en question ne fait que blesser gravement le piéton et le rend handicapé, il devra le prendre en charge toute sa vie, ce qui peut représenter des millions d’euros à payer.

Conséquence: lors d’accidents où des personnes sont seulement blessées, des automobilistes s’acharnent sur les blessés, quitte à leur rouler dessus plusieurs fois… jusqu’à être sûrs de leur mort. Dans certains cas, il s’agit même de blessés légers qui se relèvent rapidement et qui sont pris en chasse par les automobilistes pour « finir le travail ».

L’auteur explique cela par le fait d’une réglementation particulièrement tordue et d’une corruption assez largement répandue qui permet aux automobilistes de soudoyer les policiers ou les juges afin de bénéficier de peines clémentes.

On peut aussi y voir la capacité extraordinaire de l’automobile de transformer des gens a priori normaux en meurtriers.

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

13 commentaires sur “Les meurtriers

  1. emmp

    Bonjour,

    J’ai vraiment beaucoup de mal à y croire… J’ai voulu en savoir plus sur les sources de Slate, et, à condition de lire l’anglais, on peut se renseigner grâce à un site californien d’analyse des rumeurs : http://m.snopes.com/chinese-drivers-kill-pedestrians/

    Ce que dit snopes.com, pour résumer en quelques mots, c’est qu’il n’est pas démontré que ce comportement soit répandu ni qu’il y ait des cas prouvés d’écrasement délibéré et conscient. Il y aurait seulement (si on peut dire…) des épisodes d’accidents mortels où le conducteur percute plusieurs fois sa victime, sans que cela suffise à démontrer une quelconque volonté, faute de contexte , de témoignage direct et de croisements des données.

    Il ne s’agit pas défendre les bagnolards de Chine, attention… Il reste que le nombre de piétons tués par des véhicules motorisés est très élevé en Chine, ainsi que le nombre de morts au volant (pas de ceinture, consommation d’alcool et conduite dangereuse). Rien que ça, à mon avis, suffit pour plaider contre la voiture !

    Un extrait :
    The Slate article cited six instances of purportedly deliberate vehicular killings captured on video, at least two of which were apparently either misrepresented or unsupported by citation. As well, even the viewable videos didn’t demonstrably depict heartless drivers murdering pedestrians solely to avoid hefty legal damages: viewers could only discern that they chronicled incidents of drivers’ striking pedestrians multiple times during the same accident, for reasons that could only be assumed or guessed. And even if the incidents depicted were proven to represent what was claimed in the Slate article, they would constitute six examples taking place over roughly the span of a decade, or less than one per year in a country with a population of 1.4 billion people — hardly what one would categorize as a “common” phenomenon.
    Read more at http://m.snopes.com/chinese-drivers-kill-pedestrians/#M0uK0FA7It7elqJJ.99

  2. alfred

    Ca fait un peu RUMEUR tout ça comme pour les mômes qu’on tue pour avoir et vendre les organes (pratique pour doper les ventes de journaux et totalement faux vu les précautions qu’il faut pour transporter et conserver les organes…)

    Mais au pays de la surdensité, rien n’est impossible.

    En voyage à vélo en Chine, il y a quelques années, j’ai été témoin d’un accident de moto. Deux jeunes étaient blessés, apeurés, dans le ravin. Personne ne s’est arrêté. Et quand nous avons alpagué un paysan sur son tracteur, il a estimé que les blessures étaient superficielles et il est reparti. Il est vrai qu’en France, on appelle les pompiers pour un petit bobo… On n’a pas forcément les mêmes réflexes humanitaires et le même niveau sanitaire. Il faut en tenir compte.

    Mais je n’y crois pas trop. Il y a peut-être eu UN cas donc ce n’est pas un échantillon suffisamment large. Et comme l’info a un caractère saillant, elle fait mouche dans n’importe quelle conversation et si en plus c’est moins cher de tuer, la rumeur peut déferler…

    Et ça continue sur Carfree ?

  3. Jean-Marc

    C est vrai que cela fait rumeur…

    Tu dis être cycliste, Alfred, et je te crois.

    Pour ma part, cycliste urbain quotidien depuis des années, je n ai cependant aucun mal à croire ces articles.

    Pourquoi ? parce que j ai eu des « rencontres fortuites » avec des automobilistes (2 homme et 1 femme) français, en france, un pays, où, selon toi « On n’a pas forcément les mêmes réflexes humanitaires et le même niveau sanitaire. Il faut en tenir compte. »

    (comprendre qu’en france, on a sans doute plus de réflexes humanitaires qu’en chine)

     

    J ai eu, au cours de ces années, plusieurs fois des automobilistes qui m ont grillé la priorité.

    résultats, selon les accidents :

    – un vol plané avec fourche tordue, mollet-cuisse mains et avant-bras avec dermabrasions

    – une sacoche arrachée, courses explosées

    – une roue voilée, quelques dermabrasions

    et bien, pour leurs 3 refus de priorités, A CHAQUE FOIS, l automobiliste, voyant que je me relevais, et que j’étais en vie, était prêt à repartir sur le champs, et il a fallut, à chaque fois, que je le bloque, moi, blessé, et en état de choc, tremblant comme une feuille sous l effet de l adrénaline due au choc, sans qu’aucun autre automobiliste (il y en avait d autres autour, derrière le fautif, et parfois dans l autre sens) n intervienne JAMAIS

    Alors, vu comment les automobilistes, ceux qui causent les accidents, comme ceux qui en sont témoins, ne font strictement rien en france, et qu’il faut leur arracher un constat, en risquant de passer sous leurs roues, je dois dire que je crois qu’effectivement, en russie ou chine ou dans certains pays d afrique, d amérique centrale ou d amérique du sud, il vaut mieux ne pas être renversé par une voiture (ni même trop longtemps les bloquer dans une rue à une seule voie..) … car, au vu des automobilistes français que j ai croisé, les chances que le conducteur s arrête et s occupe d’un cycliste renversé sont déjà si faibles en france, qu’elles doivent être quasi nulles dans certains de ces pays…

  4. psychelau

    J avais lu l article dans le Figaro. C est vrai que même les sites internet de journaux historiques se font avoir. Entre journalisme et ragots la frontière peut être mince de nos jours. Dans l article il y avait des liens vers des vidéos semble t il explicites. Je n ai pas le courage de regarder pour me forger une opinion…

  5. Pédibuspedibus

    Encore une fois  piétons et cyclistes sont au bas de l’échelle de valeur, interdit de cotation à la bourse symbolique, grain de sable incongru dans le système de valeur des sociétés urbaines, largement automobilistes, en Asie, en Europe ou ailleurs…

    Les modes actifs sont toujours au rang détritique dans le système circulatoire des villes, tout justes acceptables dans un dispositif de monstration prouvant la perméabilité de la comprenette des élus et techniciens aux questions socio environnementales, sous toutes les latitudes…

    Violences symboliques ou passages à l’acte tout milite pour mettre au pinacle une horrible technique archaïque qu’on se trimbale depuis la fin du moyen-âge, avec la voiture hippomobile, depuis le début du XXe siècle avec la pétoire quadri-tri-bicycle…

    Belle oasis que Carfree, dans un monde par encore sorti du quaternaire paléo-technique automobiliste, en période de glaciation mentale prolongée… Le réchauffement climatique induit n’apporte aucune mitigation à la situation,… en restant dans la métaphore.

  6. georges

    Tout à fait d’accord avec jean-marc, je ne me suis fait renverser pour ma part qu’une seule fois par une voiture, mais une fois l’automobiliste s’étant assuré de caractère a priori superficiel de mes blessures, il a commencé à se montrer houleux quand j’ai insisté pour faire un constat (roue arrière foutue), des flics sont passés, je les arrête, ils ont pris parti pour l’automobiliste ; « excusez le monsieur, il est un peu choqué car il vient d’être renversé », ne faisant pas appliquer la loi qui stipule qu’un constat est obligatoire et me laissant comme un con par -5 degré au milieu d’un rond point à 1 heure du mat avec mon vélo pété, n’ayant même pas le professionnalisme de réaliser un étylotest sur le conducteur

    donc cette histoire me parait tout à fait crédible, certains conducteurs ayant tentés plusieurs fois après que je les aie insulté pour frolage de me rentrer dedans sciemment.

  7. LomoberetLomoberet

    Tiens Pedibuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus n’a plus de crampes dans les doigtsssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

    Boaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

     

  8. Jean-Marc

    Pim, ce n est pas les vélos, pas même les VAE euroépens, avec l assistance qui coupe à 25km/h, mais les e-bikes chinois :

    plutôt l’équivalent de cyclomoteurs électriques

    Une légère différence de puissance et de dangerosité existe entre le vélo et les e-bike

    (bien sûr, une voiture, c est encore pire… mais, s’il fallait interdire la voiture, même sur une route sur 2 ou même simplement interdite sur 1 route sur 10 (rues piétonnes) que deviendrions-nous?)

     

    « les batteries utilisées pour ces vélos ont représenté environ 20% des 3,7 tonnes de consommation chinoise de plomb raffiné en 2010 »

    Et oui, quand on voit ce que consomment 17 millions d’e-bike (production annuelle chinoise, c.f. lien de Pim), imaginez ce que cela donnerait avec autant de voitures électriques à la place, qui auraient donc un « réservoir« , des batteries 25, 50, 100 ou 200 fois plus gros/plus grosses… (cependant, certains croient cela possible.. par ex, les adorateurs de la Tesla (chaque modèle a les batteries de plus de… 400VAE ! ! !)… des gens n’ayant aucune notion des ordres de grandeur ni de la physique..)

Les commentaires sont clos.