Modes de transport Vs Coûts collectifs

Dans le cadre d’un plébiscite sur la mise en place d’une taxe visant à financer le développement du système de transport en commun de la ville de Vancouver, Discourse Media, un « think tank » indépendant, a mis sur pied le projet Moving Forward afin d’informer la population, à partir de données empiriques sérieuses et complètes, des coûts réels liés aux différents modes de transport en considérant tous les aspects économiques tangibles et intangibles, comme les coûts de santé, la main-d’œuvre, l’entretien, etc.

Les conclusions présentent un constat troublant. Quand un citoyen dépense 1$ en marchant, en utilisant son vélo, en utilisant le transport en commun ou en conduisant sa voiture, la société, elle, assume des coûts directs et indirects qui sont respectivement de 1¢, 10¢, 1,30$ et 9,30$.

Vous avez bien lu. Non seulement la voiture nous coûte plus cher individuellement (elle est la deuxième dépense en importance chez les foyers québécois, tout juste après le loyer), mais elle nous coûte collectivement sept fois plus cher que le transport en commun.

Ce qu’il faut comprendre de cette analyse: l’automobile constitue le facteur le plus important d’appauvrissement individuel et collectif. Toute mesure visant à diminuer sa présence doit être accueillie à bras ouverts et gonflera notre portefeuille et celui de l’État.

Lire la suite sur le site voir.ca:
https://voir.ca/chroniques/de-la-main-gauche/2016/03/15/trafic-dinfluence/

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

2 commentaires sur “Modes de transport Vs Coûts collectifs

  1. Pédibusnaturenville

    Du manager à la ménagère – quand Monsieur Jules est pas capable de contribuer sérieusement aux travaux du même nom – voilà une information bien intéressante pour gérer efficacement à toutes les échelles :

    nations, entreprises, foyers…

    Cette inefficiente façon de se mouvoir qu’est l’automobile, démontrée de plus en plus fréquemment,  doit désormais nous obliger à revoir son système et les conséquences qu’il a pu avoir jusqu’à la structure de nos vies et de nos villes…

  2. David

    Joli tableau, et tout à fait vraisemblable.

    On aimerait bien cependant connaître le mode de calcul et les données qui servent à l’élaboration de tels résultats.

    Ces informations ne figurent ni dans votre article ni sur le site d’origine.

    Peut-on les trouver quelque part?

    Merci d’indiquer les sources si vous le pouvez.

    Cordialement,

    David

Les commentaires sont clos.