Quand le code de la route parle d’amour aux cyclistes

Il arrive parfois que le code de la route parle d’amour. L’article R 431-7 du Code de la route (1) énonce que « les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. »

Rouler à deux  vélos de front avec son prince ou sa princesse, en voilà une belle manière de vivre concrètement la citation d’Antoine de Saint-Exupéry : « S’aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre mais regarder ensemble dans la même direction. »

Des kilomètres de guidons joignants, à refaire le monde, à rire, à ahaner dans les montées, à s’effleurer parfois, font grandir l’amour. Alors, en selle les amoureux ! Les promenades à vélo au coude à coude sont faites pour vous.

Bien sûr, il y a des précautions d’usage rappelées par ledit code: « Ils (les cyclistes) doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche. »

Si la règle impose de rouler en file indienne à la fin du jour, n’est-ce pas que le crépuscule annonce logiquement la fin du cycle des discussions amoureuses en côte à côte ? Au coucher du soleil, c’est le temps de mettre pied à terre, c’est le temps où Fitzwilliam DARCY susurre des mots tendres à l’oreille d’Elizabeth BENNET(2), c’est le temps des baisers et des étreintes.

Et quand l’amour aveugle au point d’oublier de vous mettre en file à l’approche d’un véhicule, vous êtes passible de l’amende prévue à l’article R 431-7 qui prévoit que « Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. »

Si d’aventure vous étiez verbalisé, vous pourriez en sourire, car le prix de l’amende est dérisoire à côté des bénéfices de la balade.

A vélo les amoureux, pour une virée autour de l’article R 431-7 du code de l’amour !

Loïc TERTRAIS (www.guidetotusduvelo.com – illustrations Bertrand Dosseur)

A l’initiative de l’Audiar & de l’univeristé de Rennes 2, nous sommes une petite quarantaine de cyclistes à avoir partagé nos expériences cyclables sur Rennes et les alentours. Cela a donné 34 parcours commentés, deux cartes interactives sur lesquelles on peut cliquer pour découvrir les pratiques du vélo sur Rennes :

http://www.audiar.org/actualite/le-velo-experience-urbaine-decouvrez-les-2-cartes-interactives

Notes

(1) Article R431-7 du code de la route
Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée.
Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

(2) Jane Austen – Orgueil et Préjugés

Loïc Tertrais

A propos de Loïc Tertrais

Avocat au Barreau de Rennes

3 commentaires sur “Quand le code de la route parle d’amour aux cyclistes

  1. WAalain

    C’est une bonne nouvelle : je croyais que les cyclistes n’avait jamais le droit de rouler à deux « de front » et que la file indienne était obligatoire.

  2. Dany

    Je n’ai jamais rencontré un agent de police ou un gendarme qui connaissaient ce droit..    Quant au retrait de permis de conduire pour une infraction commise à vélo,là aussi, les juges sont  nombreux à ignorer qu’ils n’en ont pas le droit…

  3. Haricophile

    Maintenant on pourrait peut-être actualiser le réglement anglais qui obligeait les voitures roulant en ville d’être précédé d’un piéton qui courrait devant muni d’un drapeau ?

Les commentaires sont clos.