Dangereux cyclistes ?!

Récemment, la Ville de St-Bruno (Québec) s’est lancée dans une campagne de sensibilisation douteuse visant les cyclistes dépeints tels d’éternels enfants qui doivent être tancés et remis à leur place, c’est-à-dire sur le droit chemin…

D’entrée de jeu, comment peut-on avoir la naïveté d’évacuer une évidence essentielle à un partage de la route actuellement inéquitable au profit de la sacro-sainte voiture individualiste et désastreuse tant pour la planète que pour des coûts publics démesurés (infrastructures routières, santé publique, etc.).

Face aux cyclistes, aux piétons, la voiture fait figure d’arsenal – voire même de char d’assaut! Sans rire, on évoque des “accidents” alors que des conducteurs distraits ou abusifs estropient ou fauchent des vies sans aucune conséquence – le “no fault” prévaut au Québec.

Être un tant soit peu rigoureux exige de remettre les choses à leur place: l’auto est hénaurme; elle accapare l’espace commun de toute sa masse… De facto, tout conducteur d’un tel mastodonte devrait céder le passage à tout autre plus petit et adopter une vitesse lui permettant de s’immobiliser sécuritairement quasi instantanément afin d’assumer sa condition d’éléphant dans un espace dévolue à de la porcelaine.

En milieu résidentiel, partout hors autoroute, l’automobiliste devrait se sentir comme un danger en puissance et accorder la priorité absolue à la vie. Les campagnes faux-cul et moralisatrices ça suffit!

Ramon Vitesse

Ramon Vitesse

A propos de Ramon Vitesse

Agent culturel de Cowansville (Canada) qui anime la vie des jeunes avec son Biblio-vélo, véhicule culturel de proximité.

10 commentaires sur “Dangereux cyclistes ?!

  1. cycliste

    Et pourtant… en tant que cycliste je peste énormément sur les voitures qui ne signifient pas leur intention en ne mettant pas de clignotants.

    Mais c’est pareil pour les cyclistes !

    J’ai failli me faire renverser l’autre jour par un autre cycliste qui n’a pas prévenu qu’il voulait tourner à gauche et que j’ai commencé à doubler…

  2. Vincent

    RV > et adopter une vitesse lui permettant de s’immobiliser sécuritairement quasi instantanément afin d’assumer sa condition d’éléphant dans un espace dévolue à de la porcelaine.

    Joli.

  3. vince

    Le partage des voies de circulation avec des véhicules motorisés à 4 roues est intrinsèquement extrêmement dangereux pour les cyclistes quelque soit le comportement des uns et des autres.

    Evidemment ce risque est accru par l’incivisme mais il est impératif de considérer qu’une part importante de l’accidentologie cycliste en ville est due à l’absence d’aménagements suffisants.

    Sinon on va nous balancer à chaque fois l’incivisme des cyclistes dans les dents, qui est réel pour certains.

     

     

  4. Paki

    Le dessin est très surprenant (du moins pour le français que je suis) :

    – lever le bras gauche pour signifier qu’on tourne à droite me paraît incompréhensible.

    – Lacher le guidon du bras gauche pour signifier qu’on ralentit me paraît dangereux.

    J’ai vérifié, ce dessin provient du guide de la SAAQ, un organisme canadien qui s’occupe de sécurité routière. Le reste du guide ne m’a pas trop surpris à part son ton moralisateur.

  5. Axelos

    Coucou,

    lever le bras gauche pour signifier qu’on tourne à droite me paraît incompréhensible.

    Je pense qu’il s’agit du fait que Circuler dans le sens de la circulation, à l’extrême droite; oblige les cyclistes qui roules quasiment dans le caniveau à se déporter légèrement à gauche pour prendre le carrefour.

    Ce qui est en sois d’une stupidité déconcertante, le cycliste qui roule dans le caniveau est considéré comme étant un obstacle par les autres usagés et non plus un véhicule, donc d’avantage mis en danger.

  6. zit

    Ouaip, et puis lâcher le frein avant (main gauche) pour montrer qu’on souhaite ralentir, c’est un peu space aussi ;o).

  7. Jean-Marc

    Leur site est fait par la SAAQ : Société des ASSURANCES AUTOMOBILES du Québec :

    si on fait du vélo, on peut ne pas avoir de voiture, et donc on peut ne rien payer à la SAAQ => ils n’ont aucun intérêt à ce qu’on fasse du vélo.

    et.. sur leur site… vu que c est un véritable bêtisier de mauvais conseils, cela se comprend bien mieux..

    Sans rien lire, rien qu’en voyant les images, déjà, c est très louche :

    Bien évidement, alors qu’à ma connaissance, la loi canadienne n’oblige pas au port du casque à vélo pour les adultes,

    TOUTES les photos de cyclistes sont avec un casque (un peu comme si TOUS les automobilistes avaient un gilet jaune sur eux, ainsi qu’une bouée (pour le franchissement des ponts et pour les voies sur berges), et un gyrophare clignotant sur le toit de leur voiture : ils ne sont pas obligatoires.. mais, sait-on jamais..)

     

    https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/moyens-deplacement/velo/bonnes-pratiques-adopter/
    Règles de base : Roulez en ligne droite.
    Le long des véhicules stationnés : Roulez en ligne droite
    => En fait, tout cycliste urbain expérimenté SAIT qu’il ne faut SURTOUT PAS rouler en ligne droite => cela nous rend moins visible pour les autres usagers, et, même pour ceux qui nous voient, cela les incitent à nous froller.

    AU CONTRAIRE, plus il y a de voitures et/ou plus elles roulent vite et/ou plus on se sent en danger, et plus il faut rouler plus sur la gauche de SA voie, mais SURTOUT, plus il FAUT rouler en zig-zag :

    cela nous rend plus visible (l oeil humain repère le mouvement, et une personne roulant en ligne droite, pour quelqu’un venant vite de derrière elle, est un trait fixe, donc est +/- invisible), et -en plus- cela incite l automobiliste à nous doubler au large, vu qu’il a peur pour sa carrosserie (car risquer d’écraser quelqu’un ne semble pas les gêner outre mesure, mais risquer de rayer sa carrosserie est un point rébarbatif pour les automobilistes.. c.f.

    http://carfree.fr/index.php/2017/10/10/cest-vous-le-monsieur-qui-avez-casse-mon-pare-brise/

    https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/moyens-deplacement/velo/techniques-virage/
    « Pour tourner à droite
    Gardez l’extrême droite de la route avant et après le virage »

    En clair : roulez dans le caniveau, afin que, dans le virage, une voiture vienne vous doubler DANS VOTRE VOIE, et vous coince contre la bordure du trottoir, ou vous expulse de la chaussée, ou vous roule dessus…

    le PIRE conseil à donner à un cycliste tournant à droite..

    en sachant que la voiture (et autre motorisé) qui tourne à droite, en ville, est la PREMIERE cause de morts de cyclistes en ville…

    Donc, NON ! on ne se tient surtout pas à « l’extrême droite » de la route,

    mais, AU CONTRAIRE, pour tourner à droite, on se met au 2/3 de SA voie, sur la gauche de sa voie, en mettant son bras à droite,

    dans le virage, on peut mettre, comme en BMX ou en moto, son pied intérieur pendant à l intérieur du virage, pour prendre le plus de place possible et évbiter les doubleurs dangereux-mortels, MAIS aussi pour ne pas avoir à ralentir avant le virage/pour pouvoir repartir plus vite.

    Et en fini le virage au 2/3 sur la gauche de SA voie, puis on se rabat progressivement à 1m du bord, une fois le virage terminé.
    Pour tourner à gauche
    Les 2 types de virages..

    Alors. ils n’ont pas faux sur les virages en L.. c est à utiliser par ceux qui « n osent pas » faire un virage normal

    QUOIQUE : c est des virages à utiliser soit quand on a un très lourd handicap, soit quand on a moins de 8 ans, et qu’on roule sur le trottoir..

    SINON, ils nous EXPOSENT au danger : par 2 fois, pour chaque virage à gauche, on se place sur la droite des voiture tournant =  l endroit qui est le plus MORTEL pour les cyclistes…

    Conseiller d’utiliser un virage le plus dangereux qui soit… chapeau…

     

    Quand au virage normal…  isl réussissent à la fois à en dire trop, à le rendre indigeste, faisant croire qu’il est compliqué à faire

    et, en même temps qu’ils en disent trop… ils n en disent pas assez…

    Un virage à gauche : à plus de 50m du carrefour où je vais tourner à gauche, , progressivement, en indiquant à la main chaque changement de voie, je passe de la voie de droite de la chaussée où je me trouvais, à la voie la plus à gauche de la chaussée, et même, sur les derniers mètres, à la partie gauche de cette voie.

     

    https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/moyens-deplacement/velo/ce-que-dit-la-loi/

    Pénalité : X points d aptitudes / X points sur le permis auto :

    On est au Québec.. donc je connais moins bien la loi québecvoise que la la loi française..

    Mais, si, en france, tu fais une infraction en ULM, il est INTERDIT de t enlever ton permis de chasse et des points sur ton permis bateau : à moins de prouver que tu es un irresponsable, et alors, de t enlever TOUS tes permis et même, éventuellement, d avoir d’autres actions (mise sous tutelle ou curatelle), on n a le droit de te verbaliser uniquement sur ce qui concerne l’infraction : vu que rouler à vélo n’impose pas d avoir un permis bateau, permis de chasse ou permis moto, il est, en france ILLEGAL de t enlever des points sur ton permis de chasse ou bateau, pour une infraction faite en vélo.

    En fait, c est même plus fort que çà :

    SSI jamais un gendarme ou policier connaissant mal la loi sur les cyclistes (comme une large majorité d entre eux..), t’enlève des points sur ton permis bateau ou auto, pour une infraction faite à vélo, alors ce retrait de point entraine directement une cause de nullité de la sanction,

    Cela invalide la sanction ET l infraction qu’elle sanctionnait => s’ il y avait une amende couplée au retrait de point(s), l’état français à l’OBLIGATION légale de te rembourser l amende que tu as versé.

    Et, pour une égalité de traitement entre cyclistes ayant un permis ULM ou ne l’ayant pas, et commettant la même infraction à vélo, je suppose très fortement, qu’au Québec, cette interdition d enlever des points sur un autre permis que sur le permis vélo (si jamais il existe un permis vélo au Québec), est aussi la loi.

  8. Le cycliste intraitable

    J’ai appris à utiliser les gestes des bras pour une autre finalité que celle d’indiquer un simple changement de direction : c’est pour éviter de me faire déborder d’un côté ou de l’autre. J’ai mis en place toute une gestuelle subtile pour différencier un vrai tourne-à gauche d’une simple feinte ou demande de ralentissement mais les autres conducteurs n’y voient que du feu et me laissent tranquille.

    Et c’est efficace ! Je n’ai jamais subi de dépassement rasant avec cette technique. Par contre j’en ai déjà subi en roulant sagement tout droit…

    Depuis que je conduis régulièrement (personne n’est parfait !) j’ai transposé cette technique en jouant du clignotant pour m’imposer ou éviter de me faire déborder.  Là pareil, j’ai gagné en tranquillité, même si je suppose que ça doit exaspérer encore plus ceux qui me suivent que quand je le fais à vélo.

  9. emmp

    A Cycliste intraitable :

    Je suis cycliste au quotidien en pleine campagne, où la rareté des vélos les rend invisibles pour les ouatures qui déboulent à cent à l’heure. Je cherche moi-même une méthode pour me faire respecter par les conducteurs.

    J’ai testé l’écarteur (bidule fluo que l’on déplie latéralement) mais l’effet est pervers : plusieurs conducteurs se sont amusés à me doubler encore plus près pour que le passager avant rabatte (ou tente de rabattre) l’écarteur.

    Ta méthode me semble intéressante mais je ne suis pas certaine de bien la comprendre. En somme, il s’agit de tendre le bras gauche plus ou moins horizontalement, pour que les conducteurs qui se trouvent derrière restent en place, en croyant que tu vas manœuvrer ?

    « Demande de ralentissement » : là aussi, ça m’intéresse. Quand je me place au milieu de la voie pour ne pas être dépassée, cela déclenche très souvent le claque-son des conducteurs. Je l’ignore poliment… mais ça me fatigue.

    Bref, est-ce que tu pourrais développer ?

     

  10. Pédibuspedibus

    oui Oeufs-aime-aime-pet :

    il nous manque un Jean-Marc des champs pour le vélo école…

    bisousses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.