Des vélos-cargos plus rapides et plus propres que les camionnettes de livraisons

Au Royaume-Uni, un article du journal The Guardian nous apprend que les livraisons à domicile sont en plein essor et en particulier via des vélos-cargos qui réduisent les embouteillages et la pollution dans les villes, tout en étant plus rapides que les camionnettes!

Selon une étude conduite par l’Active Travel Academy de l’université de Westminster, les livraisons à vélo cargo électrique sont 60 % plus rapides qu’avec les camionnettes dans les centres-villes. Les vélos ont une vitesse moyenne plus élevée et déposent 10 colis par heure, contre six pour les camionnettes.

Les vélos permettent également de réduire les émissions de carbone de 90 % par rapport aux camionnettes diesel, et d’un tiers par rapport aux camionnettes électriques, selon le rapport. La pollution atmosphérique, qui atteint encore des niveaux illégaux dans de nombreuses zones urbaines, a également été réduite de manière significative.

Les livraisons à domicile ont explosé ces dernières années, sous l’impulsion des achats en ligne et de la pandémie de coronavirus. Les camionnettes peuvent circuler sur des tronçons de route dégagés à une vitesse plus élevée que les vélos-cargos, mais elles sont ralenties par les embouteillages et la recherche de places de stationnement. Les vélos-cargos contournent les embouteillages, prennent des raccourcis dans des rues fermées à la circulation de transit et se rendent jusqu’à la porte des clients.

Les émissions de CO2 dues aux transports ont à peine diminué au cours de la dernière décennie et constituent un défi important pour le Royaume-Uni dans la réalisation de ses objectifs de lutte contre la crise climatique. Le gouvernement a récemment annoncé une augmentation de 30 % des fonds destinés à faciliter la pratique du vélo et de la marche. Selon les auteurs du rapport, le gouvernement devrait envisager de réduire le taux de TVA sur les livraisons de vélos cargo et autoriser l’utilisation de vélos électriques plus puissants.

« Des estimations récentes en provenance d’Europe suggèrent que jusqu’à 51% de tous les trajets de marchandises dans les villes pourraient être remplacés par des vélos-cargos, » a déclaré Ersilia Verlinghieri de l’Active Travel Academy de l’Université de Westminster et auteur principal du rapport. « Il est donc remarquable de constater que, si ne serait-ce qu’une partie de ce changement se produisait à Londres, il s’accompagnerait non seulement d’une réduction spectaculaire des émissions de CO2, mais contribuerait également à une réduction considérable des risques de pollution atmosphérique et de collisions routières, tout en assurant un système de fret urbain efficace, rapide et fiable. »

Hirra Khan Adeogun, de l’organisation caritative pour le climat Possible, qui a commandé le rapport avec le financement de la Fondation KR, déclare: « Nous avons vu les livraisons à domicile monter en flèche pendant les confinements liés au Covid et cette tendance risque de se poursuivre. Nous devons de toute urgence freiner et réévaluer la manière dont les marchandises circulent dans nos villes. Les vélos-cargos sont une solution que nous devons soutenir. »

L’étude a utilisé les données GPS de la société de vélos-cargos Pedal Me, qui opère dans un rayon de 15 kilomètres autour du centre de Londres. Les chercheurs ont comparé les livraisons effectuées pendant 100 jours choisis au hasard au fil des saisons avec les itinéraires qu’auraient empruntés les camionnettes pour acheminer les colis aux clients. Ils ont constaté que les vélos-cargos permettaient d’économiser près de quatre tonnes de CO2 sur la période, même en tenant compte de la nourriture consommée par les cyclistes.

« On estime que les 100 000 vélos-cargos introduits en Europe entre 2018 et 2020 permettent d’économiser, chaque mois, la même quantité de CO2 que celle nécessaire pour transporter environ 24 000 personnes par avion de Londres à New York et retour, » indique le rapport. D’autres recherches ont montré que les vélos-cargos sont plus rentables que les camionnettes lorsque les distances de livraison et la taille des colis sont petites.

Les camionnettes électriques sont de plus en plus courants, mais ne représentent encore qu’un très petit nombre des 4 millions de camionnettes en circulation, dont 96% étaient diesel en 2019. Les camionnettes et les poids lourds ont également été impliqués dans une collision mortelle sur trois à Londres entre 2015 et 2017.

Steve Gooding, le directeur de la fondation RAC, a déclaré: « La dernière fois que nous avons examiné l’utilisation des camionnettes, nous avons constaté que si les véhicules de livraison ne représentaient qu’une petite partie de la flotte de véhicules motorisés, ils parcouraient un nombre disproportionné de kilomètres. »

« Si les entreprises sont motivées par des considérations économiques, elles sont de plus en plus tenues de rendre compte de leurs performances en matière d’environnement et de sécurité. Les vélos-cargos cocheront un certain nombre de cases pour les entreprises qui cherchent à faire passer leurs marchandises dans les rues encombrées de nos villes, et nous aiderons ainsi tout le monde à respirer plus facilement. »

Source: https://www.theguardian.com/world/2021/aug/05/cargo-bikes-deliver-faster-and-cleaner-than-vans-study-finds

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × cinq =