René Dumont, le rejet de la voiture

René Dumont (1904-2001) est un agronome français, connu pour son engagement écologiste. Il fût il y a exactement quarante ans, en 1974, le premier candidat écologiste à une élection présidentielle. Un ouvrage récent intitulé « Comment je suis devenu écologiste » regroupe de très nombreux textes de René Dumont présentés par Charles Rémy, aux éditions Les Petits matins. Lire la suite…

Votez René Dumont !

Qui a dit « la voiture, ça pue, ça pollue et ça rend con »? René Dumont lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 1974. Dans cette vidéo, René Dumont présente le programme écologiste pour l’élection présidentielle. A vrai dire, son programme n’a quasiment pas pris une ride et paraît même beaucoup plus pertinent et adapté aux enjeux actuels que le programme des principaux leaders politiques d’aujourd’hui.

Transports collectifs contre voitures privées

« Saisi à la gorge » par les perspectives que les conclusions du club de Rome popularisées par Mansholt ouvrent au Tiers Monde qu’elles condamnent, dans le cadre des structures actuelles, à la misère perpétuelle, René Dumont lance en 1973 un avertissement: si les pays démunis risquent d’être de plus en plus affamés et dominés, nous risquons, nous, les riches gaspilleurs et pollueurs, de nous retrouver de plus en plus asphyxiés, dans nos autos privées, symboles de notre égoïsme. Les réalistes du club, industriels et savants, nous annoncent un effondrement total de notre civilisation au cours du prochain siècle si se prolongent les croissances exponentielles de la population et de la production industrielle, et la misère à perpétuité du Tiers Monde. C’est pourquoi René Dumont propose de réhabiliter les Utopies, et cherche à dessiner, pour notre planète assiégée, les premiers traits d’une société de moindre injustice et de survie, la société sans mépris. Lire la suite…