« Reconstruction » ou Guerre aux Chaumières

Contribution à la critique de la notion « d’indépendance énergétique ». Troisième partie.

En introduction de cette réflexion on avait posément affirmé: l’énergie est l’essence de la « guerre totale ». L’espace et le temps vont s’unifier par l’énergie et le champ de bataille est partout. En France, au cours de la période d’après guerre qui a été nommée la « Reconstruction » il n’a jamais été question de reconstruire ce que la guerre avait détruit. Bien au contraire… On s’est très précisément fixé comme objectif premier de détruire au plus vite ce que la guerre n’avait pas pu détruire. Lire la suite…

Assourdissant silence médiatique sur la guerre civile contre l’écologie à l’Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes


[La démocratie et l’écologie selon Jean-Marc Ayrault. Cette photo a été prise ces dernières heures à Notre-Dame-des-Landes. Je n’en connais pas l’auteur, mais s’il se fait connaître je le créditerai et le remercierai.]

Ce qui se passe en ce moment même à Notre-Dame-des-Landes est un scandale véritable. Et le deuxième scandale, c’est que tout le monde s’en fout ! Lire la suite…

Lettre ouverte à Madame Taubira, Garde des Sceaux

Comme vous le savez peut-être, Pierre-Emmanuel Neurohr est incarcéré à la Prison de la Santé depuis le 7 septembre, pour avoir tenté d’empêcher un avion de décoller de Roissy le 5 septembre. Il a commencé depuis le 18 octobre une grève de la faim. Vous trouverez les raisons de cette décision dans cette lettre ouverte à Madame Taubira, Garde des Sceaux. Lire la suite…

Prisonnier climatique

L’écologiste Pierre-Emmanuel Neurohr est le premier détenu climatique de France. Il a été mis en examen le 7 septembre 2012 et incarcéré à la prison de la Santé pour avoir tenté d’empêcher un avion de décoller de Roissy le 5 septembre. Cela fait maintenant un mois qu’il est en prison pour avoir voulu défendre ses idées. Lire la suite…

Aéroport d’Auschwitz


A moins d’une heure de train de la capitale française se trouve un gigantesque camp d’extrémistes dont l’activité consiste à préparer un génocide. Comme tous les génocidaires qui les ont précédés dans l’histoire de l’humanité, ils ne vous diront jamais : “Je veux participer à l’assassinat de millions d’êtres humains”. Au contraire, ils inventent, comme leurs prédécesseurs, des excuses, plus infantiles les unes que les autres. Mais rationnellement parlant, la résultante prévisible de leur activité est la mise à mort de millions d’êtres humains. Lire la suite…

La Fin de la croissance

Les économistes maintiennent que la reprise est à portée de main, pourtant les taux de chômage demeurent élevés et les valeurs immobilières continuent de plonger; les États croulent sous des déficits record et les monnaies sont l’objet d’attaques spéculatives, le financement de leur dette soumis à des mécanismes prédateurs et destructeurs. La Fin de la Croissance pose un diagnostic dérangeant: d’un point de vue économique, nous sommes parvenus à un tournant décisif de l’Histoire. La trajectoire expansionniste de notre civilisation industrielle se heurte à présent à des barrières naturelles non négociables. Lire la suite…

Comment les riches détruisent le monde

La dégradation de l’environnement est intimement liée à la crise sociale. En effet, ceux qui détiennent les leviers politiques et financiers sont aussi les promoteurs d’un modèle de consommation à outrance, dévastateur pour la planète… mais imité par les couches moyennes. Que ceux du haut de l’échelle misent sur la décroissance, et l’effet d’entraînement est assuré… La préservation de la planète passe par l’égalité. Lire la suite…