L’Archipel du Frioul sans voitures

Septième épisode d’une série consacrée aux îles sans voitures. Vous souhaitez passer des vacances réellement sans voitures? Vous voulez voir comment la vie sans voitures est possible? Visitez les îles sans voitures! Aujourd’hui: L’Archipel du Frioul. Lire la suite…

Aménageons l’espace public!

Au cœur des villes, des groupes de citoyens prennent l’espace public en main, le transforment de manière temporaire ou permanente pour y améliorer le cadre de vie. Ces initiatives florissantes remettent en question la toute puissance des pouvoirs publics en matière d’aménagement urbain, elles envisagent d’autres usages de cet espace collectif désormais investi par le citoyen. Lire la suite…

Quand la Commission européenne voulait créer des villes sans voitures

En 1991, il y a maintenant 20 ans, la Commission européenne commandait un rapport à un bureau d’études spécialisé en « mobilité durable » du nom de Tecnoser, sur le thème de la « ville sans voitures ». Un an plus tard, en juin 1992, le commissaire européen à l’environnement, Carlo Ripa di Meana, présentait très officiellement les résultats d’une étude devenue depuis ce jour quasi-confidentielle et dont le titre était: « Proposition de recherche pour une ville sans voiture ». Lire la suite…

Opération Pervenches le 19 Novembre à Paris

Face à la persistance du stationnement gênant et dangereux… l’association Mobile En Ville invite le samedi 19 novembre à Paris tous les piétons, rollers, cyclistes, personnes en fauteuil roulant, parents d’enfants en poussette, à lutter contre le stationnement sur les trottoirs, passages piétons, pistes cyclables, arrêts de bus et places GIG-GIC. Lire la suite…

Être attaché à sa voiture : une expérience sociologique

Il y a quelques temps de ça, j’ai publié une thèse de sociologie sur l’attachement à l’automobile. Le site de carfree fait partie des sources que j’ai consulté à de nombreuses reprises et il m’a parfois été d’un riche apport. N’étant jusqu’ici pas contributeur du site, je pense que la moindre des choses que je puisse faire est de vous signaler ma contribution au sujet. L’optique n’est pas militante, mais académique (c’est une thèse). Cela dit, pour une thèse, dont la neutralité scientifique constitue un pré-requis minimal, elle reflète néanmoins un engagement. Le premier chapitre débute d’ailleurs par un coming-out sincère dans lequel j’avoue mon hostilité de principe à l’automobile. Lire la suite…

La bagnole contre la ville

Un « urbanisme » pensé en fonction des bagnoles n’est qu’un agencement, des villes conçues en fonction du trafic automobile ne sont que des échangeurs autoroutiers. Nous en tenons, nous, pour la cité. D’avoir réduit l’urbanisme à une méthode d’agencement de dépôts et d’autoroutes, le capitalisme ne se porte certes pas plus mal, mais dans ces domaines comme dans tous les autres, se manifeste son irrépressible tendance à la dégradation et à la vulgarité. L’urbanisme capitaliste, dans sa version libérale ou dans son adaptation social-démocrate, est un urbanisme frappé d’entropie. Lire la suite…

A nous de jouer !

Je tiens à vous faire partager une toute petite victoire dans ma commune de Nogent sur Marne. Dans mon quartier résidentiel, les propriétaires de maisons ont peu à peu tous eu la bonne idée de transformer leur parking en pièce à vivre afin que la valeur de leur bien s’apprécie, et ils laissent dormir leur voiture dehors, où le stationnement est gratuit. Lire la suite…

La Médina, ville du futur ?

Une médina désigne la partie ancienne des villes arabo-musulmanes par opposition aux quartiers modernes de type européen. Ce terme est surtout employé dans les pays du Maghreb, en Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Est. La médina de Fès au Maroc, la plus grande du monde, a été fondée au IXe siècle et abrite la plus vieille université du monde. Elle est restée quasi inchangée depuis le XIIe siècle. Elle propose un modèle urbain qui pourrait bien constituer le prototype avancé de la ville du futur. Lire la suite…

A nous la catastrophe !

La pénurie d’énergie ne fait que commencer. Ses conséquences sont souvent présentées de manière catastrophiste (Yves Cochet, Pétrole apocalypse, Richard Heinberg, Pétrole, la fête est finie, Jean-Marc Jancovici, Le plein s’il vous plaît, etc.). C’est-à-dire réaliste. Dario Fo, prix Nobel de littérature 1997, est assez documenté sur le sujet pour ne pas déborder d’optimisme. Mais dans son ouvrage L’Apocalypse différée, l’auteur italien imagine une prise de conscience soudaine et salvatrice. Lire la suite…

Consommez ! Paris ne respire plus

Nous sommes le dimanche 12 décembre 2010, il est 14h, quai de la Rapée à Paris. Je contemple un panneau de l’opération « Paris respire ».  Ce panneau qui m’annonce avec aplomb que TOUS les dimanches et jours fériés les voies sur berges sont fermées à la circulation automobile. Pourtant derrière les plots de béton c’est une autoroute que je vois. Lire la suite…