Capitalisme de déforestation massive

Au cours de l’été 2019, les projecteurs médiatiques se braquèrent sur le Brésil. L’Amazonie était en flammes et il n’y avait aucun mystère sur l’origine de cette catastrophe d’importance planétaire. On incendiait la forêt et les pyromanes bénéficiaient du soutien de l’Etat Brésilien. Une élite économique locale au service des transnationales de l’agrobusiness du soja revendiquait un droit à la destruction de la forêt et le faisait savoir en acte. Lire la suite…

Déclaration internationale: le capitalisme détruit la planète, détruisons le capitalisme

Face à l’urgence de la crise climatique, il est nécessaire de construire une stratégie capable d’affronter la cause de la catastrophe écologique et sociale qui nous menace : le système capitaliste. Voici une déclaration internationale de la Fraction Trotskyste-Quatrième internationale (FT-QI) dont font partie les militant.e.s qui animent le site Révolution Permanente et qui proviennent du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste). Il s’agit probablement de la seule organisation politique qui défend la nationalisation et la reconversion technologique sans indemnisation et sous le contrôle des travailleurs de toutes les entreprises de transport, ainsi que des grandes entreprises automobiles et métallurgiques, pour parvenir à une réduction massive de la production automobile et des transports privés, tout en développant le transport public à tous les niveaux. Lire la suite…

Capitalisme fossile, le livre

Au cours des trois dernières années, les visiteurs assidus du site Carfree ont pu bénéficier de l’exceptionnel privilège de lire en avant-première quelques-uns des premiers jets de ce qui, après de longues heures de labeur, d’écriture, de correction et de synthèse, est devenu un livre: « Capitalisme fossile, de la farce des COP à l’ingénierie du climat. » (1) Lire la suite…

Gratuité versus capitalisme

Partant du constat que notre système d’allocation des ressources par le marché arrive à bout de souffle, le politologue de référence du courant de la décroissance et de l’écologie politique Paul Ariès propose dans son dernier ouvrage intitulé « Gratuité versus capitalisme » un modèle alternatif fondé sur la gratuité. Lire la suite…

L’Etat de droit a-t-il cessé d’exister en France?

« La question se pose de savoir si la France est encore un Etat de Droit » (1). La personne qui lance cette sentence historique en ce début d’année 2019 est compétente pour le faire; elle est avocate de profession. Depuis quelque temps, en effet, il se passe des choses graves qui désormais font système et qui, par ce fait même, apparaissent lourdes de conséquences pour l’avenir de la démocratie puisqu’aujourd’hui plus que jamais, une oligarchie menace la viabilité même du territoire Français. On est sorti des habituelles magouilles et affaires crapuleuses qui, au siècle passé, défrayaient à leur rythme la chronique politico-affairiste de la 5e République. Lire la suite…

Dégraissez le PIB pour sauver le climat! (3/4)

Puisqu’aujourd’hui, arrivé au bord du précipice climatique, tout le monde, même les milliardaires (sauf Trump) et leurs premiers de cordée, se déclare volontaire pour sauver la planète, qu’il nous soit permis d’émettre une proposition dans ce sens : sabrez le PIB pour sauver le climat. Lire la suite…

Motorisme

Ce court article écrit par Daniel James en 2000 explique pourquoi tant de gens passent autant de temps de leur vie à conduire. Il identifie les forces motrices derrière le motorisme de masse, en particulier les différentes formes de dictature et de propagande politique, que ce soit le fascisme hitlérien, le stalinisme, le thatchérisme ou le fordisme. Pour James, la voiture est un appareil d’obéissance de masse, et le motorisme est une idéologie plutôt qu’un choix individuel. Si nous le reconnaissons, affirme James, nous sommes en mesure de nous en débarrasser. Lire la suite…

Comment les grandes entreprises entravent la transition écologique

Pendant que le « grand débat national » met l’accent sur le rôle des individus dans la transition écologique, celui des grandes entreprises est largement laissé de côté. Au même moment, Total est autorisée à forer au large de la Guyane, l’industrie automobile pousse au développement de mégas 4×4, EDF continue de retarder l’essor des renouvelables et la grande distribution s’approvisionne massivement auprès d’exploitations agro-industrielles. Basta ! fait un passage en revue de secteurs où les multinationales françaises, avec l’appui des pouvoirs publics, bloquent ces changements qui deviennent chaque jour plus urgents. Lire la suite…