Le « Business Model » du vélo publicitaire: fric, exploitation et pollution mentale

velos-publicitaires

Au détour d’un article de Business Garden, on apprend que le Vélo en Libre Service (VLS) cherche son « Business Model ». En France, c’est principalement la société Cyclocity, filiale du groupe JC Decaux, qui occupe le terrain très convoité des parcs de vélos en libre service. En l’occurrence, le Business Model de Cyclocity est basé sur un contrat avec les communes desservies par les parcs de vélo et permettant à JC Decaux de vendre des espaces publicitaires. Le deal est donc le suivant: vélos contre publicité, exploitation des salariés et pollution mentale… Lire la suite…

Eco-autoroute A19: greenwashing à tous les étages

eco-autoroute-vinci

On a parlé ici même récemment de l’éco-autoroute, ce concept fumeux au service du lobby autoroutier. Mais avec l’inauguration de l’A19, cette auto-proclamée « éco-autoroute » par le groupe de BTP Vinci et avec la bienveillance du ministère de l’écologie et du développement durable (sic!), on atteint des sommets d’hypocrisie environnementale! Lire la suite…

Recyclage de vieux bazous – Faites de l’air! À Montréal

adieu-bazou

Montréal, le 16 juin 2009 – Les résidents de la région de Montréal qui possèdent un véhicule de 1995 ou plus ancien peuvent maintenant le faire recycler de manière écologique en échange de titres de transport en commun d’une durée de six mois, de crédits à l’achat de vélos, de vélos électriques et de scooters électriques de même que des rabais sur le service d’autopartage Communauto. Lire la suite…

La montée imbécile

Alors que les écologistes viennent de réaliser en France une percée historique aux dernières élections européennes, réalisant plus de 20% des voix dans le département de la Haute Savoie, Bernex s’apprête à accueillir, sur sa commune, l’édition 2009 de la « Montée impossible » (hill-climbing), une compétition de motos surpuissantes sur les pentes de la Dent d’Oche.
Lire la suite…

Pour l’interdiction des 24 Heures du Mans

24_heures_du_mans

Et c’est reparti pour un tour, ou plutôt pour 360 tours de circuit (à quelques tours prêt) et 24 heures de furie motorisée et polluante. On a diffusé le film Home sur France 2 la semaine dernière et Europe Ecologie a fait un carton aux élections européennes: ce n’est pas grave et cela ne change pas grand chose pour les 24 Heures du Mans, cette Arme de Pollution Massive qui revient tous les ans à la même époque nous rappeler qu’au bout du compte, la planète, le réchauffement climatique, l’épuisement du pétrole ou l’environnement, tout le monde s’en fout! Lire la suite…

Tramway et automobile, désastres écologiques en série pour l’expansionnisme d’un « bassin de chalandise »

voiture_arbres

Crucifiée et bientôt entièrement encerclée de ses multiples réseaux et périphériques autoroutiers, la ville de Tours attend impatiemment son Tramway. Un Ordre Nouveau semble s’être durablement emparé de la ville pour étendre son empire à l’ensemble de la Région Centre. Sous l’autorité de son état major technocratique, les grands chantiers de saccage pur et simple du paysage se sont multipliés. Lire la suite…

Allègre, le réchauffement climatique et la bagnole

la-voiture-autrement

Elle court, elle court, la rumeur du retour du Mammouth à l »ouverture » au sein d’un 15 du coq remanié par le président Sarkozy, au nez et à la barbe du sélectionneur Fillon. Si nous pensons (et espérons) que cette information ne restera que rumeur, et que le négationniste retournera à ses lectures (il s’est endormi à la 1ère page du rapport du GIEC) , c’est une occasion rêvée de revenir sur le thème de « la voiture et l’environnement ». Lire la suite…

Liberté, égalité, gratuité à Aubagne

liberte-egalite-gratuite-aubagne

Liberté, égalité, gratuité. C’est sous ce slogan que la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (100.000 habitants) lance le 15 mai 2009 la gratuité sur l’ensemble de son réseau de bus. Une décision « révolutionnaire », de l’avis de Daniel Fontaine, maire (PCF) d’Aubagne, avec laquelle l’agglo espère doubler le nombre de voyageurs sur son réseau en 5 ans. Lire la suite…

La bagnole, si on regardait les choses autrement…

Si la crise va laisser beaucoup de gens sur le carreau, il est une partie importante des économies productivistes qui va être particulièrement touchée, c’est le secteur de l’automobile. Avec la mévente des bagnoles on assiste à la mise en chômage technique des usines, le licenciement vient de suite après, pour finir par jeter une frange de la population dans la précarité. Lire la suite…