Sexe, drogue et bagnole

sexe-drogue-bagnole

Je viens des pays de l’Est mais le responsable du réseau est français. Il s’appelle Carlos et a mis en place des filières à travers toute l’Europe pour nous faire venir en France, une conséquence de la mondialisation sans doute. Car nous arrivons sur le marché français avec un prix de revient beaucoup plus faible que les françaises.  Lire la suite…

Le vélo aux Pays-Bas

« I want to ride my bicycle, I want to ride my bike ». On pourrait considérer la chanson « Bicycle race » de Queen comme l’hymne officieux des Pays-Bas. Et ce n’est pas moi qui le dit, mais le ministère des transports hollandais, dans une magnifique brochure sur l’usage du vélo et la politique cycliste aux Pays Bas, actualisée en 2009 et désormais disponible en Français. Lire la suite…

Débétonner la planète

L’article que je propose aujourd’hui est une adaptation de l’article « Depaving the World », paru dans Auto Free Times numéro 10. L’original est disponible à l’adresse suivante : http://www.worldcarfree.net/resources/freesources/Depaving.htm

Dans cet article, Richard Register vous explique comment démanteler des surfaces bétonnées et en faire des espaces verts : à petite, moyenne ou même grande échelle. Sur le même thème, vous pouvez visiter le site depave.org, très joli et plein de bonnes explications.

Mais voici les propos (adaptés) de Richard Register. Lire la suite…

Je me gare comme une merde et je vous emmerde

A Strasbourg, au moins une voiture stationnée sur cinq l’est sur un emplacement interdit ! Trottoirs, pistes cyclables, passages piéton ou plates-bandes sont autant de parkings sauvages. Souvent dangereux, le stationnement illégal est aussi un encouragement à utiliser la voiture à gogo. En attendant la prochaine vélorution sur ce thème, le 14 mars, la CREP vous invite à enrichir sa collection de photos de caisses garées en vrac. Lire la suite…

La Chine devient le premier marché automobile mondial

Comme l’avait prédit Alain Peyrefitte, la Chine s’est éveillée… et pollue! D’une société de la bicyclette, elle passe au stade de société de l’automobile. Son décollage économique actuel se traduit, malgré la crise économique mondiale, par une “faim d’énergie” sans précédent, alimentant les tensions mondiales sur les cours des matières premières. Car la crise mondiale ne touche pas les pays de la même manière: si dans les pays occidentaux on parle désormais de croissance 0 ou de même de récession, en Chine, la crise mondiale se traduit en fait par un taux de croissance de l’économie qui passe pour la première fois depuis longtemps en-dessous de 10%! (La Chine prévoit une croissance de 8,3% de son PIB en 2009). Lire la suite…

Utopie: la ville sans voitures

Je prends tous les jours mon vélo pour aller travailler, mon boulot se trouvant à environ 5 km de chez moi. Il m’arrive souvent de m’énerver contre les voitures qui se croient tout permis sur la route, alors qu’elles devraient garder la tête basse, étant donné que ce sont elles qui polluent la ville et menacent l’avenir de la planète. Après le temps de l’énervement, je me mets généralement à essayer d’imaginer une société qui a tenu compte de ses égarements passés et décide de se comporter de façon responsable par rapport à sa planète. Lire la suite…

Bagnoles en stock

xnissan-6163

Impressionnantes images provenant du site internet du quotidien britannique The Guardian et montrant les stocks accumulés de voitures neuves par les principaux constructeurs mondiaux. A partir d’une série de 13 photographies, The Guardian nous fait faire un tour du monde saisissant des stocks de voitures invendues. Lire la suite…

La « mobilité intelligente » à Nuremberg (Allemagne)

L’agenda 21 de la ville de Nuremberg, en Allemagne, fonctionne depuis une dizaine d’années, sans que la démarche ne se soit essoufflée. Une des raisons principales en est l’engagement constant de la Ville qui encourage les habitants à exprimer leurs propres idées et accompagne leurs initiatives autant que possible. Lire la suite…

De l’air à Lyon!

Alors que Lyon vient de vivre un épisode de pollution d’une ampleur exceptionnelle, nous ne pouvons que dénoncer le silence coupable de nos élus. Alors que la voiture est l’une des principales sources de pollution en ville, aucune mesure restrictive n’a été prise durant cette période (interdiction de circulation à certaines heures ou dans certaines zones). Pire, rien n’a été fait pour inciter les automobilistes à changer de comportement (gratuité des transports en commun). Lire la suite…

Prime à la casse… du marché automobile

prime-a-la-casse1

On était en droit d’attendre du président de la rupture écologique, de celui qui a mis en place le Grenelle de l’environnement, qui a propulsé Borloo numéro deux du gouvernement avec rang de ministre d’Etat et qui a propulsé l’écologie au centre des préoccupations gouvernementales de la France, des mesures fortes et claires pour transformer un système à la dérive. Lire la suite…

Pistes cyclables sur autoroutes

La ville de Séoul (Corée du Sud) vient d’annoncer en octobre 2008 un programme d’aménagement de 207 kilomètres de pistes cyclables sur les voies rapides de la capitale coréenne d’ici à 2012 soit 17 grandes artères et un périphérique. Pour cela, un programme de « cure d’amaigrissement des routes » prévoit de réduire le nombre de voies dévolues aux voitures sur les principales voies de communication de la capitale. Des barrières de sécurité sont censées protéger les cyclistes des dangers possibles de cette cohabitation autoroutière. Lire la suite…

Un concept de villes sans voiture

Pourquoi ne pas vivre sans voiture du tout? C’est le projet de deux cents familles de Brême, dans le Nord de l’Allemagne (540.000 habitants). La municipalité de Brême a pris l’initiative courageuse de créer un quartier interdit aux voitures (Krämer-Badoni, 1994). En 1995, on commença à construire un nouvel ensemble de maisons et d’appartements dans le quartier de Brême-Holland, réservé uniquement aux familles qui renoncent à la voiture. Lire la suite…

NO FLUO

Ah les années 80. Un air rudimentaire décomplexé et bariolé sifflait sur nos têtes casquées. Nos corps affublés de tenues aux couleurs sur-naturelles s’agitaient dans le vide. Rien d’étonnant à ce que le fluo et sa musique ravivent la juvénile euphorie consumériste, en ces « temps de crise ». Lire la suite…