La gratuité pour changer de modèle de transport

Dans le cadre du système de transport actuel, il y a un véritable problème de masse, c’est l’automobile individuelle. Pour sortir de ce vieux modèle, il faut opérer une révolution complète du système de transport, du même ordre que celle du début des années 1980. Il faut tout remettre à plat pour envisager un système intégré dans lequel les transports en commun seraient le moteur principal de la mobilité. Et le seul élément majeur permettant d’envisager cette nécessaire révolution du système de transport tient en un mot: gratuité. Lire la suite…

Les opposants à la gratuité

C’est une grande victoire pour la gratuité des transports en commun! En effet, deux associations majeures dans le domaine des transports en commun, à savoir la FNAUT « représentant les voyageurs » et l’UTP « représentant les entreprises de transport« , viennent de se réunir pour dénoncer dans un communiqué commun la gratuité. Si ces deux associations éprouvent le besoin de conjuguer leurs efforts pour attaquer la gratuité, c’est très probablement qu’il y a le feu au lac! Lire la suite…

La gratuité des transports en commun

La gratuité des transports en commun est un sujet que les professionnels de la communication diraient « clivant ». Il y a les farouchement « pour » et les farouchement « contre » comme si le véritable débat relevait de choix idéologiques, entre partisans « bolchéviques » et opposants « ultra-libéraux » de la gratuité. Lire la suite…

Le Vétro

Le Vétro 2050: Imaginez que vous avez de l’imagination… La pétrocratie s’est finalement effondrée et les alternatives anciennement boudées commencent à pouvoir s’épanouir enfin… On est en 2050 et il faut repenser puis refaire le métro pour y inclure de nouveaux passagers autonomes: les Cyclomobilistes. Lire la suite…

Merci les bonnets rouges !

Le mouvement des bonnets rouges piloté par le MEDEF et la FNSEA avait réussi l’année dernière à suspendre le projet d’écotaxe, prélevée sur les poids lourds qui polluent sur les routes françaises. Or, le produit de cette écotaxe devait servir entre autres à financer de nombreux projets de transports en commun, voire même des projets destinés au vélo. Aujourd’hui, on découvre la liste de tous ces projets à l’arrêt pour cause d’abandon de l’écotaxe. Lire la suite…

27 lignes de TER menacées (1): Et si « l’économie du care » nous épargnait la coupe sombre?

La SNCF comme les régions qui pilotent la politique ferroviaire locale raisonnent depuis assez longtemps maintenant en (bon ?) gestionnaire. Mais les secondes, chefs de file possibles des autres collectivités territoriales en matière de mobilité durable à moyenne distance, se sont-elles préoccupées de faire un bilan socio économique et environnemental assez fouillé ? Lire la suite…

Des chemins de fer d’Union soviétique aux chemins de fer de Russie

En 1991, lors de l’éclatement de l’Union Soviétique, une revue russe spécialisée titrait : « Les politiques se divisent, les cheminots s’unissent« . Ce titre exprime le fait que pendant que, du fait de l’évolution politique, de nouveaux états et de nouvelles frontières séparaient les peuples sur des bases ethniques et nationales, un esprit de coopération continuait d’unir les collaborateurs des services ferroviaires des différents états nouvellement formés (la Russie, le Belarus, l’Ukraine, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, la Moldavie, les États d’Asie centrale, la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan). Lire la suite…