L’autorefoulement et ses limites, ou la dénégation sans limite

L'autorefoulement et ses limites, ou la dénégation sans limite

Les éditions Descartes & Cie ne s’honorent pas en publiant L’autorefoulement et ses limites. Ce texte, aussi abject que court, ne laisse aucune place à l’esprit rationnel, rigoureux qui caractérisait René Descartes. Ici, Mathieu Flonneau se livre à une psychologisation de prisunic pour tenter de discréditer toute critique de l’automobile. Raté. En foulant au pied la droiture cartésienne, c’est lui-même que l’auteur discrédite. Lire la suite…

Surprise du Tramway, Désastre sur le domaine cyclable

Troisième partie de « L’Anachronisme aggravé du tramway tourangeau »

surprise-du-tramway

Le Paris-Tours c’est fini ! Personnellement je m’en fous ! Mais si cette course cycliste ne peut plus arriver à Tours c’est qu’il s’est passé quelque chose de grave sur le domaine cyclable. Le projet du tramway n’a pas que prévu de détruire des allées arborées patrimoniales, domaine réservé des marcheurs, il a aussi la volonté de frapper puis de monopoliser une vaste part du domaine cyclable. Lire la suite…

Un tramway nommé plaisir

Dans le n° « spécial énergie » de la revue QUE CHOISIR de 1978, publié sous la direction de Michel BOSQUET alias André Gorz, celui-ci rappelait que « les transports collectifs urbains consomment trois fois moins d’énergie que les transports individuels par voiture. Les transports de marchandises sur longue distance consomment trois fois moins d’énergie par rail que par la route. L’un des meilleurs moyens d’économiser les carburants est donc de substituer des transports par rail aux transports par route et des transports collectifs aux transports individuels par voiture. » Lire la suite…

De la ville 50 à la ville 30

ville 30

Dominique Bied, ingénieur, intervenant départemental sécurité routière et responsable du dossier transports et environnement à cap21, a lancé une pétition sur le lien ci-dessous pour donner une dynamique à une mesure de sécurité publique en matière de sécurité routière dans les zones denses, à savoir passer de la ville 50 km/h à la ville 30 km/h. Lire la suite…

Automobilus erectus

Les cyclistes le savent bien: nombre d’automobilistes considèrent les cyclistes comme des gêneurs. Ces petites choses insignifiantes qui occupent 50 cm de large sur la chaussée sont une entrave exorbitante en regard du droit, de plus en plus chèrement acquis, de circuler au volant d’un véhicule. Lire la suite…

URGENT / relance routière et autoroutière – Agissez avant l’audition du ministre de l’Ecologie au Sénat

singer-autoroutes

Mercredi 06 octobre 2010, à 16h, le ministre de l’Ecologie sera auditionné par les sénateurs et sénatrices de la Commission de l’économie, du développement durable et de l’aménagement du territoire sur la question controversée du Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT). Ce SNIT fait une grande place aux infrastructures routières et autoroutières en projetant de relancer un vaste programme autoroutier long de plus de 1000 kilomètres pour un coût dépassant les 10 milliards d’euros. Lire la suite…

L’Alsace loeb…otomisée


Cet arbre a fait les frais du Rallye de France. Il ne demandait rien à personne. On l’a quand même coupé pour bien voir les voitures descendre le col Amic. (Photo libre de droits)

Folle journée aujourd’hui sur les routes d’Alsace! Il ne fallait surtout pas ouvrir son journal ou FR3 si l’on voulait échapper à la Loebmania ambiante. Rester terré chez soi! Lire la suite…

Contre le despotisme de la vitesse

En 1991, l’ « Alliance pour l’opposition à toutes les nuisances » s’efforçait de fédérer les résistances menées aux quatre coins de la France contre les aménagements autoritaires (autoroutes, lignes TGV, grands barrages sur la Loire, carrières, décharges…). Cette agitation, « terrain d’un redéploiement de la critique sociale », a réinsufflé une critique radicale de l’aliénation engendrée par la toute-puissance de l’économie. Le « relevé provisoire de nos griefs contre le despotisme de la vitesse » constitue un uppercut direct, pour réveiller les consciences face à la « démence organisée ». Lire la suite…

Peugeot sauve la planète !

“En septembre au salon d’l’auto
ils vont admirer par milliers
l’dernier modèle de chez Peugeot
qu’ils pourront jamais se payer…

La chanson de Renaud est toujours d’actualité, si ce n’est que le “Salon de l’Auto” s’appelle désormais “Mondial de l’automobile” (ce qui change évidemment tout) et ne se tiendra pas en septembre, mais entre le 2 et le 17 octobre prochain à Paris. Lire la suite…