Comment construire votre vélo en bambou

On connaissait la remorque vélo en bambou, le collectif Vélorution de Caen a eu la bonne idée de traduire en français une méthode complète pour construire tout simplement un vélo en bambou. Cette méthode en 8 étapes accompagnée de nombreuses photos constitue un véritable guide d’autoconstruction d’un vélo en bambou.

Avertissement : une défaillance du cadre d’un vélo peut entraîner la mort ou des blessures graves. L’utilisation de techniques nouvelles et non testées est risquée. Faites preuve d’intelligence.

Étape 1 – Choisissez le cadre du vélo que vous voulez construire

Si vous êtes un vrai nerd du vélo vous allez adorer cette étape. Vous êtes maintenant un concepteur de cadre et vous aller réfléchir à des choses comme le pédalier, la longueur de chaîne et l’angle de tube de direction.

Je suggère d’utiliser un châssis existant comme modèle (si vous en avez un que vous aimez vraiment).
Si vous vous sentez prêt à tester vos compétences d’un artiste allez à www.bikeforest.com et utilisez le programme BIKECAD. C’est un logiciel gratuit de conception de cadre de vélo.

Une autre bonne source d’information est le manuel Paterek, qui est en fait pour les cadres en acier. Paterek va dans le détail sur la taille d’un cadre basé sur des mesures du corps ainsi que la modification de la géométrie du cadre sur la tenue de route.

Une fois que vous avez choisi votre géométrie, tracez votre cadre sur une grande feuille de papier.

Etape 2 – Obtenez vos pièces et le bambou

Il y a certaines parties que vous ne pouvez pas utiliser en bambou (peut-être que vous pouvez, mais je n’ai pas essayé). Ce sont:

Les décrocheurs
Boîtier de pédalier
Tube de direction (j’ai essayé en bambou mais cela n’a pas fonctionné – trop bancal)
Fourche

J’ai coupé les pattes de fixation de la roue arrière d’un bmx enfants qui sont très similaires pour suivre les décrocheurs. Le pédalier a été taillé dans un cadre de vélo de route. La fourche est en carbone.

Le bambou:
Je n’avais aucune idée de ce que je devais prendre. Je suis allé à ma pépinière de bambou local et j’ai acheté de lourdes pièces de bambou vert. La taille que j’ai choisi est le même diamètre que sur un vélo en aluminium.

Étape 3 – Traiter le bambou

Parfois, l’impatience est payante!

Le bambou que j’ai acheté était vert et fraîchement coupé. J’ai réalisé qu’il devrait être sec avant que je puisse l’utiliser, mais je voulais l’utiliser dès maintenant! Une brève recherche sur le web m’a appris que le bambou peut être traité à la chaleur. J’ai donc fait sortir le fidèle vieux chalumeau et j’ai fait des tests. Le traitement thermique du bambou est étonnant. La vapeur d’eau crache littéralement les extrémités. Désolé je n’ai pas une image de cela (j’utilisais mes deux mains et j’ai récemment rompu avec ma copine donc il n’y avait personne pour prendre des photos).

Pratiquez sur quelques morceaux en premier. L’astuce consiste à chauffer le bambou uniformément et lentement. Le processus en deux étapes a bien fonctionné pour moi. La première étape consiste à transformer le secteur vert au brun clair. La deuxième étape est la constitution de secteurs brun clair au brun foncé.

J’ai également eu quelques pièces sèches (déjà brun clair). Il n’y a plus qu’à les traiter une fois pour les amener à une couleur brun foncé. Une autre chose, je n’ai fait que d’une section à la fois (d’un nœud à l’autre).

Le traitement thermique transforme un bambou relativement doux dans un matériau super dur. Il est incroyable. Ma scie à bois n’a eu aucune difficulté pour couper le bambou vert, mais j’ai dû utiliser une scie à métaux pour couper le bambou traité!




Étape 4 – Le cadre

Maintenant que vous avez fait subir un traitement thermique au bambou dont vous avez besoin, couper la (? miter ?) et la sellerie ainsi que le cadre.

Vous pouvez choisir d’utiliser un gabarit pour tenir tout en place. Je n’ai pas utilisé un gabarit donc je ne vais pas en parler ici.

J’ai utilisé le dessin en taille réelle et construit directement à partir de cette aide entretoises entre entretoises pour obtenir tout dans la bonne position.

Assurez-vous que vous utilisez la trigonométrie pour calculer la longueur des haubans. Ce qui est dessiné sur le papier est une vue projetée.

Une fois que tout est collé (Colle époxyde 5 minutes ou votre colle préférée) ensemble, très doucement mettre les roues et la fourche en place et vérifier l’alignement. Si cela semble correct, vous êtes prêt à passer à l’étape suivante.

Lire aussi :  Cyclane : un projet d’écovillage sans voitures

Remarque: Le tube de fourche en bambou n’était pas une bonne idée. Insérez un tube en acier car les cuvettes ne se logent pas correctement dans le bambou. Cela provoque une oscillation dans les virages! Commencez avec un tube de tête en métal et vous vous épargnerez les tracas. L’image ne montre pas comment les zones rugueuses de votre bambou devraient être.





Étape 5 – Utilisation de l’Epoxy

J’ai utilisé la fibre de verre époxy Hawaii appelée Aluzine (il s’agit d’un 2-1 époxy spécialement formulé pour les planches de surf qui contient certains inhibiteurs UV). Pourquoi? Parce que j’avais en stock le reste d’une réparation de ma planche à voile.

J’ai utilisé deux types de fibres de chanvre. J’ai utilisé des fibres de chanvre brut (ou semi-finis) et de la ficelle de chanvre (étirée – semi-torsadées, sur une bobine). Le chanvre brut semble beaucoup plus fort alors je l’ai utilisé sur la plus grande partie des jointures, puis j’ai utilisé le fil pour resserrer les saisines.

Masquez le cadre avec précaution. Préparez toutes les pièces communes (eau et la saleté libre, largement poncés ou râpés pour une surface extra-brute).

Le processus est assez sale et nécessite beaucoup de patience et de finesse. Portez des gants et commencez à petite échelle – de petits lots de quantités d’époxy et de petits d’ancrage. J’ai mélangé un petit pot de colle époxy et ensuite trempé mes fibres qu’il contient. Je l’ai ensuite enroulée sur la jointure et suivi d’un morceau de ficelle à sec. Il y avait assez d’époxy sur les fibres brutes pour mouiller complètement les ficelles.

Bien sûr, vous pouvez utiliser du kevlar, fibre de carbone ou fibre de verre.



Étape 6 – Assembler le vélo

Montez le boîtier de pédalier, la fourche, les manivelles et la chaîne, ajoutez les roues et le cintre et la tige de selle.

Ah oui, la tige de selle…

Je pensais que mon idée d’avoir la tige de selle en bambou a été vraiment cool. J’ai parlé à mon gourou local (mécanicien cycle) qui m’a expliqué que la tige de selle fait partie intégrante de la force et sachez que j’ai inséré une tige de selle en acier dans le tube de bambou. Heureusement les tiges de selle sont disponibles dans une vaste gamme de diamètres. J’ai plié un petit morceau de papier de verre à moitié (ébaucher surfaces) et poncé près de la tige de selle pour permettre au bambou de mieux accrocher. J’ai ensuite coupé deux emplacements dans le bambou pour permettre à la fixation de serrer la tige de selle.

Il ont tous travaillé mais, crac! Je suppose que le papier de verre était trop pour le diamètre du bambou et a causé une petite fissure sur la longueur de la tige de selle, presque tout le chemin à la liaison. J’ai percé un petit trou pour arrêter la propagation de la fissure. Maintenant je vais devoir envelopper la fissure avec du chanvre et de la résine époxy.

J’ai encore roulé comme ça et il semblait ok mais je suis en train de le fixer à l’heure actuelle.

J’ai également eu à poncer l’une de mes jointures au niveau des pattes arrières afin de permettre un certain jeu de la chaîne.


Étape 7 – Sortir vers le soleil couchant

Alors, comment faut-il le monter ? Comme un bombardier furtif ! Le trajet est lisse, soyeux et très calme. Je n’avais jamais réalisé à quel point un vélo en acier faisait du bruit sur les bosses et les nids de poule. Le vélo en bambou est calme.

Se balader sur un vélo que vous avez construit vous-même est passionnant.

Je suis encore un peu nerveux au sujet de la casse, mais chaque semaine je suis moins paniqué à ce sujet. Je pense que le vélo a besoin d’un nom, donc si vous avez des suggestions…

Il pèse environ ce que mon fixie acier pèse.

Étape 8 – Continuer à vous inspirer…

J’ai pris ces photos du vélo stationné à l’extérieur de la bibliothèque – si impressionnant!





Source: https://www.instructables.com/How-to-Build-a-Bamboo-Bicycle/