Construisez votre remorque de vélo en bambou

remorque-velo-bambou

Dans le domaine des remorques de vélo, on trouve de tout mais en fait assez difficilement. Voici une méthode complète pour construire sa propre remorque avec tous types de matériaux et surtout avec du bambou.

Il existe en effet beaucoup de styles de remorques pour vélo, depuis la remorque à tout faire jusqu’aux remorques pour transporter ses enfants, en passant même par les remorques pour transporter les chiens! Mais dans les faits, il n’est pas toujours évident de trouver la remorque idéale en fonction de ses besoins car il s’agit encore d’un marché de niche, peu de revendeurs les proposent à la vente et elles sont souvent relativement chères.

D’où l’idée de construire, moyennant un peu de temps et quelques dons de bricolage, sa propre remorque complétement personnalisée et adaptée à ses besoins, pour un coût très modique et en plus avec une empreinte écologique très faible.

Nick Lobnitz, designer situé à Glasgow (Ecosse), a eu l’idée de rédiger un manuel complet de 24 pages pour construire sa propre remorque de vélo à partir du bambou, matériau végétal très résistant et léger qu’on trouve assez facilement dans le monde entier.

Le plan proposé est libre de droit, mais l’auteur du manuel souhaiterait qu’on lui envoie des photos des réalisations faites à partir de son modèle. Vous trouverez toutes les infos, ainsi que son adresse email sur la page du bamboo bicycle trailer.

Adresse pour télécharger le manuel au format pdf: http://www.simple-city.com/bamboo/

Adresse du site de Nick Lobnitz: http://www.simple-city.com/

bamboo_inside

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

3 commentaires sur “Construisez votre remorque de vélo en bambou

  1. leolienne

    voilà une super idée , je faisais la même chose quand j’avais 10 ans .
    j’ appellais cela une cariole et une fois attelée à un vélo ou une mobylette, je tournais dans la cour de l’école où j’habitais .
    à quand le retour des pousse- pousses !

Les commentaires sont clos.