Le camion aménagé: un bonheur non négociable?

Notre monde tourne autour de la bagnole: travail, loisirs, courses, mobilité du quotidien ou des vacances, seul, en famille ou avec les amis, on y écoute la musique qu’on veut, confortablement installé dans notre petite bulle. On y est tellement bien, et tellement habitué, qu’on oublie en général les conséquences du fait de se déplacer individuellement dans une tonne de métal. A Grenoble et sa cuvette, comme dans toutes les villes où le tout-voiture a régné pendant des décennies, la bagnole reste omniprésente, dans les rues, dans les pratiques et dans les imaginaires, avec son cortège de nuisances. Malgré des efforts pour diminuer la pression automobile, bien rares sont celles et ceux qui envisagent de se passer de bagnole. Ne pas en posséder serait sacrifier une partie de sa liberté, de son bonheur et se vouer à une mise au ban de la société. La mode des camions aménagés, très en vogue parmi les jeunes parents grenoblois, illustre le chemin à parcourir, dans les mentalités et dans les pratiques, pour arriver à une ville, et une vie, sans voiture… Lire la suite…

Visitez la planète à côté de chez vous

A l’heure de la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du Covid-19, il faudra s’interroger un jour ou l’autre sur le sens des innombrables voyages en avion liés à la mondialisation. Avec le développement de l’aviation et en particulier du low-cost, il devient possible de prendre l’avion pour un oui ou pour un non afin d’aller passer un week-end ou une semaine sur une « île de rêve » ou pour aller « visiter » un pays exotique à l’autre bout du monde. Lire la suite…

La vélogistique

A l’heure du déconfinement et au moment où on parle de plus en plus de développer la pratique vélo, ce billet pour rappeler l’existence de mon livre sur le sujet de la vélogistique. La vélogistique, c’est le mot-valise construit à partir des deux mots « vélo » et « logistique ». Ce concept décrit toutes les utilisations possibles du vélo en matière de transport, de livraisons ou d’activités commerciales utilisant le vélo. Lire la suite…

Les effets du confinement sur le bruit

Les 150 stations de mesure de Bruitparif déployées en Île-de-France dans des contextes variés sont unanimes: avec le confinement décrété en raison de l’épidémie de covid19, un silence inhabituel a envahi l’Île-de-France et notamment sa zone urbaine dense. La raison en est simple: la très forte baisse des émissions sonores d’origine anthropique en lien avec la diminution drastique des trafics routier, aérien et même ferroviaire, l’arrêt des chantiers et la fermeture de nombreuses activités et lieux festifs (bars, restaurants et établissements diffusant des sons amplifiés). Lire la suite…

Vers des villes sans voiture

L’automobile s’est à ce point imposée comme le véhicule de nos sociétés que son omniprésence dans notre univers quotidien n’est plus guère remise en cause. C’est pourtant tout un « monde » que porte la voiture dans ses bagages. Mais le vent semble en train de tourner, et de grandes agglomérations essaient de sortir du « tout bagnole ». Le dernier dossier de la revue Silence intitulé « Vers des villes sans voiture » se concentre sur la situation en milieu urbain. Quelles sont les mesures les plus efficaces pour faire reculer la place de la voiture en ville? De quelles villes pouvons-nous rêver qui ne soient plus les royaumes de l’automobile? Lire la suite…

Voitures nulle part, arbres fruitiers partout

Quand des villes se déclarent vraiment en état d’urgence climatique

Partout en Europe, des grandes villes comme de petites communes se sont déclarées en « état d’urgence climatique ». Paris l’a fait en juillet, Mulhouse et Montpellier en juin. Ces décisions sont-elles purement symboliques ? Ou ces municipalités s’engagent-elles réellement contre le réchauffement ? En Allemagne, c’est Constance, ville touristique et riche, qui a voté la première la résolution à la demande des jeunes de « Fridays for future », mobilisés depuis des mois. Pour eux, l’urgence climatique n’est pas qu’un vain mot. Reportage. Lire la suite…

Journée sans voiture 2019

Une journée sans voiture vise à expérimenter dans le monde ce que peut être la vie sans voiture. Cette journée est pour les piétons, les cyclistes et les transports en commun l’occasion de s’approprier l’espace urbain. Tous les ans, la journée mondiale sans voiture a lieu le 22 septembre. Lire la suite…

Une nouvelle mobilité est possible

Voici un texte écrit par Fabio Maria Ciuffini, un urbaniste et ingénieur italien de 86 ans, auteur du rapport « Città senza auto » (Ville sans voiture) en 1991. A partir de l’actualité récente des gilets jaunes en France, Fabio Maria Ciuffini explique selon lui les tenants d’une vraie politique de transition écologique dans le domaine de la mobilité. Lire la suite…