L’efficacité énergétique des modes de déplacement

Le graphique ci-dessus compare à gauche la vitesse en milles par heure (un mille = 1,6 km) à la consommation énergétique pour accomplir cette vitesse (en kcal/km et par personne).

La bicyclette apparaît ainsi comme un moyen de transport énormément efficace. En fait, le vélo est énergétiquement plus efficace que n’importe quel autre mode de déplacement – y compris la marche! Une bicyclette peut en effet être jusqu’à 5 fois plus efficace que la marche.

Si nous comparons la quantité de calories brûlées en allant à vélo au nombre de calories brûlées par une automobile, la différence est étonnante. Cent calories suffisent à un cycliste pour parcourir environ cinq kilomètres, mais elles permettent à une voiture de parcourir seulement 85 mètres!

Sans surprise, le plus mauvais rendement énergétique est donc obtenu par la voiture occupée par un seul passager, mais même une voiture occupée par cinq passagers obtient un rendement énergétique plus faible que la marche, le vélo ou les transports en commun.

Au sein d’une société basée sur le pillage accéléré de ressources naturelles difficilement renouvelables, en particulier l’énergie fossile, le progrès devrait consister à accorder la priorité, en termes de moyens financiers ou d’occupation de l’espace public, aux modes de déplacement offrant le meilleur rendement énergétique.

Au lieu de cela, tout se passe comme si le progrès consistait au contraire à dépenser le maximum d’énergie pour le plus faible rendement. La société de consommation de masse est passée par là et s’applique également aux transports… Dans toute société capitaliste, la consommation massive d’énergie est plus rentable que la recherche de l’efficacité énergétique.


Une comparaison du coût énergétique de diverses formes de transport prouve que la bicyclette possède le rendement optimum.

Source: http://www.exploratorium.edu/cycling/humanpower1.html

Pour en savoir plus:
Energie et équité, Ivan Illich, 1973

Antivoitures

A propos de Antivoitures

Rédacteur du site Carfree France

3 commentaires sur “L’efficacité énergétique des modes de déplacement

  1. legeographe

    Ce que je voudrais savoir, c’est s’il n’y a pas une erreur dans le dessin : « speed » en miles par heure (MPH) et l’efficience en en kcal par kilomètre

    Or, mile et kilomètre ne sont pas égaux. La différence des unités n’est-elle pas une coquille ici ?
    Ou a-t-on bien les bons chiffres avec les unités « correctes » (=équivalentes aux chiffres) ?

  2. Lematheux

    No problemo, ils auraient pu mettre l’efficacité en carambars par cm, ça n’aurait rien changé aux tendances observées.
    A vitesse donnée, l’efficacité de tel mode de transport est de tant, celle d’un autre de tant. Que la vitesse soit en mph ou kmh ne change rien au problème.

  3. LEGEOGRAPHE

    Je ne dis pas que l’ordre eût été changé, je dis juste que ce n’est pas très clair… On parle rarement de milles marins ou de vitesses en noeuds pour parler des vitesses des voitures, simplement parce qu’on a trouvé pratique d’utiliser une seule unité : le kilomètre par heure. Après, le mile par heure a son sens aussi, mais il est malhabile de faire des tableaux avec les 2.

    Les ordres restent les mêmes, les représentations mentales faciles sont en revanche moins nombreuses.

Les commentaires sont clos.